ActuBuzz et Clair

Cryptomonnaie : le spécialiste du portefeuille numérique Ledger lève 380 millions

La French Tech se porte bien ! Après Contentsquare le mois dernier (qui a levé 500 millions de dollars), c’est au tour du spécialiste français des portefeuilles crypto ultra sécurisé Ledger de lever 380 millions de dollars et devenir par la même occasion la quinzième licorne française (start-up valorisée à plus d’un milliard de dollars).

Eric Larchevêque, cofondateur de Ledger

Une première levée importante en 2018

L’entreprise française n’est pas à son coup d’essai. Effectivement, après avoir annoncé un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros en 2017, Ledger avait déjà levé 61 millions d’euros en janvier 2018 ! Cette levée de fonds avait servi à l’entreprise pour se développer internationalement et d’investir dans la R&D.

Une nouvelle levée de fonds record pour Ledger

Annoncée ce jeudi 10 juin par l’entreprise sur son blog, il s’agit de la deuxième plus grosse levée de fonds d’une start-up française. En effet, avec 380 millions de dollars levés, Ledger se place juste derrière Contentsquare (500 millions de dollars – mai 2021) et juste devant Back Market (276 millions d’euros – mai 2021). De quoi faire rentrer Ledger dans le cercle des licornes françaises ! À noter que l’actuel homme le plus riche du monde, le français Bernard Arnault, a pris part à cette levée de fonds via sa holding Financière Agache.

Nouveaux fonds pour plus d’ambitions, Ledger compte vous permettre de stocker dans vos portefeuilles bien plus que simplement vos cryptomonnaies:

Nous nous attendons à voir l’écosystème se diversifier au-delà des cryptomonnaies pour inclure les NFTs, l’immobilier et d’autres formes d’actifs qui pourraient être convertis dans la blockchain 

Annonce de Ledger à lui suite de la levée de fonds record

Encore un peu de temps ? Découver StopElon : une cryptomonnaie pour stopper Elon Musk !

Tags
cryptomonnaie ledger Levée de fonds Portefeuille

Elouan

22 ans. Passionné de physique et d'informatique depuis toujours, j'en ai fait mon métier. Rédacteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page