ActuCinéma

MyCanal : les nouveaux films et séries de janvier 2021

Publicité

Aujourd’hui, découvrons ensemble les nouveaux programmes qui débarquent en ce premier mois de l’année 2021 sur le catalogue de myCanal. Et ce mois-ci, sachez que plusieurs nouvelles séries vont débarquer…

SÉRIES

The Machinery – le 3 janvier

Dans The Machinery, nous suivons l’histoire de Olle. Ce père de famille se réveille dans un ferry entre la Suède et la Norvège et ne souvient plus comment il est arrivé là. Ce qui est sûr, c’est qu’il s’est réveillé avec une arme à feu, une cagoule et une valise remplie d’argent près de lui…

The Machinery

Masantonio : bureau des disparus le 4 janvier

Cette série italienne nous parle d’un détective du nom de Elio Masantonio. Après vingt ans d’absence, il revient dans les forces de police de Gênes où le préfet lui demande de diriger une équipe spécialisée de la recherche de portés disparus. Elio Masantonio, homme à la personnalité complexe, sait explorer les profondeurs de l’âme humaine pour retrouver les personnes disparues…

Masantonio : bureau des légendes

The Good Lord Bird – le 7 janvier

Il s’agit là d’une production des studios Blumhouse avec Ethan Hawke dans le rôle principal. Inspirée de faits réels, cette mini-série nous emmène au XIXème siècle, dans la période esclavagiste des États-Unis. Nous sommes plus précisément à l’époque du Bleeding Kansas (une série de violentes confrontations entre anti-esclavagistes et esclavagistes, entre 1854 et 1861). Henry Shackleford, dit « Onion« , est un jeune adolescent noir esclave. Il rejoint un groupe de militants abolitionnistes que mène John Brown, qui organise un raid à Harpers Ferry, dans l’état de Virginie. S’il échoue, cet événement contribuera néanmoins aux fondements de la Guerre de Sécession

Publicité
The Good Lord Bird

OVNI(s) le 11 janvier

Dans cette série française avec Melvil Poupaud et Michel Vuillermoz, nous sommes transportés en 1978. Dider Mathure est un brillant ingénieur spatial qui se voit muté à la tête d’un bureau d’enquête spécialisée dans les apparitions de soucoupes volantes. Le but de l’équipe qui gère ce bureau d’enquête est de trouver des explications scientifiques à ces apparitions. Et Didier, cartésien convaincu, va voir ses certitudes bousculer…

Affiche de la série OVNI(s)

Dead Pixels le 22 janvier

Dans cette sitcom, nous suivons Meg, Nicky et Usman qui sont tous les trois obsédés par un jeu en MMORPG intitulé Kingdom Scrolls. Les trois amis vont intégrer Russell dans leur équipe et ils vont se rendre compte peu à peu de la réalité du monde du jeu en ligne…

Affiche de la série Dead Pixels

Your Honor 28 janvier

Dans ce thriller dramatique adapté de la série israélienne Kovdo, Bryan Cranston interprète Michael Desiato. Ce juge de la Nouvelle-Orléans voit sa vie basculer lorsque son fils est reconnu coupable d’un délit de fuite. Un crime dont la victime faisait partie de la pègre… Jusqu’où ira-t-il pour protéger son fils ?

Affiche de la série Your Honor

Nous retrouverons également ce mois-ci :

  • Rectify (le 25 janvier)
  • la première partie de la deuxième saison de PEN15 (le 31 janvier)

FILMS

Côté films, nous retrouverons ce mois-ci :

  • La Belle Époque / La Bonne Épouse / Rendez-vous chez les Malawas & Une belle équipe (le 1er janvier)
  • Angel of Mine (le 4 janvier)
  • Un jour de pluie à New York (le 5 janvier)
  • le remake par Luca Guadagnino de Suspiria (le 6 janvier)
  • Sonic le film (le 8 janvier)
  • Papi-sitter (le 10 janvier)
  • Brothers in Arms (le 13 janvier)
  • L’Homme irrationnel (le 15 janvier)
  • Mes jours de gloire (le 19 janvier)
  • Underwater (le 22 janvier)
  • L’Adieu & Le Cas Richard Jewell (le 26 janvier)

Ainsi s’achève le catalogue de janvier 2021 sur MyCanal. Et n’oubliez pas que vous pouvez également retrouver notre top 10 des meilleures séries disponibles sur les différentes offres Canal+ !

Publicité
Source
CNet FranceAllociné
Tags
catalogue cinéma Films janvier mycanal nouveautés series

Mattéo S.

Universitaire à Rennes (mais plus maintenant, foutu virus), j'aime bien le cinéma. Oh oui, j'aime bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page