Actu

Partage de comptes : Netflix, Disney+ et Amazon vont-ils renforcer leurs mesures ?

Le partage de comptes et de mots de passe Netflix, Disney+ ou Prime Video est de plus en plus un problème pour les plateformes de streaming qui font face à une augmentation de leurs coûts et à une réduction de la croissance de leur nombre d’abonnés.

Netflix, Disney+ Prime Vidéo : comment décourager le partage de compte ?

Les plus grands services de streaming de contenu chercheraient actuellement une solution pour décourager le partage de compte entre plusieurs utilisateurs.

Il est aujourd’hui monnaie courante pour les familles ou groupes d’amis de partager un seul compte Netflix, Amazon Prime Video ou Disney+. Néanmoins, selon les dernières estimations, ce partage entraînerait une perte annuelle de plusieurs milliards de dollars pour les géants du streaming de films et séries. Une somme en apparence dérisoire pour cette industrie qui génère près de 120 milliards de dollars par an.

Ce manque à gagner est toutefois au cœur des préoccupations des plateformes, en proie à des montants de plus en plus astronomiques pour l’acquisition des droits de diffusion. Amazon Prime Video en est le parfait exemple avec la série du Seigneur des Anneaux, dont les droits de diffusion pour la première saison avoisineraient les 450 millions de dollars. 

Vers un durcissement, mais avec prudence

Le problème, c’est que les plateformes ont intérêt à prendre ce tournant avec prudence. C’est d’ailleurs ce qu’on voit dans le dernier test controversé de Netflix. Certains abonnés ont récemment dû entrer un code reçu par SMS ou par mail pour prouver leur identité. Le test permettait néanmoins de repousser à une date ultérieure cette vérification, permettant de continuer à utiliser le service même en l’absence de cette confirmation. Le risque de mesures trop brutales ? Détourner les utilisateurs du service, voire le pousser vers des services de streaming illégaux.

Partage de comptes : Netflix, Disney+ et Amazon vont-ils renforcer leurs mesures ?

Mis à part tout faire pour maximiser les revenus par abonnés, l’autre option est d’augmenter les prix, ce qu’a fait à plusieurs reprises des plateformes comme Netflix. Cependant ce type de politique est tout aussi risqué. Les abonnés qui trouvent leur abonnement trop cher risquent d’aller trouver leurs contenus ailleurs, y compris de manière illégale.

Autrement dit, comme l’a récemment affirmé le patron de Netflix Reed Hastings, tout l’enjeu est de faire en sorte que le client comprenne pourquoi moins partager son compte est nécessaire, sans le brusquer : “nous ne déploierons jamais quelque chose qui donne l’impression de ‘serrer la vis’. Il faut qu’on sente que cela a du sens pour le consommateur, et qu’ils le comprennent”.


Encore un peu de temps ? Saviez-vous qu’un quart des Français regarde des séries et films illégalement ?

Tags
Disney+ netflix Prime Video streaming

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page