Actu

Streaming : un quart des Français regarde des séries et films illégalement

Depuis quelques années, les services de streaming ont progressivement gagné le cœur des internautes. Face à la démultiplication de l’offre, les utilisateurs semblent cependant encore privilégier les sites illégaux. Selon une récente étude d’Hadopi, 24 % des Français auraient opté l’année dernière pour le visionnage en ligne de séries et films sur des plateformes pirates. Découvrons ensemble dans les tendances de l’année 2020.

L’année 2020 a été rythmée par la pandémie de Covid-19. Ponctuée par deux confinements, mais aussi des mesures restrictives, la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi) a remarqué une augmentation du streaming illégal chez les Français.

Une année 2020 sous le signe du streaming illégal ?

D’après une récente étude de l’Hadopi, nous apprenons que 89 % des Français sondés ont affirmé avoir regardé des séries, films ou documentaires en avril 2021, contre 81 % en avril 2020. L’institution souligne par la suite que « cette augmentation de la consommation de biens culturels en ligne s’est accompagnée d’une hausse de la fréquentation des sites illicites« . Lors du premier confinement, la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet explique ainsi que 14,2 millions de Français sont allés visionner du contenu illégal sur internet en mars 2020, soit environ 27 % des citoyens de l’hexagone. L’Hadopi souligne ensuite que la moyenne mensuelle s’élevait à 12,7 d’internautes visant des sites de streaming illégaux durant l’année 2020, soit en moyenne 24 % des Français.

Concernant le live streaming illicite, principalement la retransmission de manifestations sportives, nous apprenons que la pratique concernait en 2020 en moyenne 24 millions d’internautes par mois, soit « soit 19 % des internautes se rendant sur les sites proposant des contenus manifestement contrefaisants« . L’Hadopi souligne que 26 % des consommateurs illicites regardaient illégalement des contenus en live streaming en décembre 2020.

L’institution ajoute que le streaming et le téléchargement direct sont aujourd’hui les deux pratiques les plus utilisées par « les internautes adoptant des pratiques contrefaisantes« . 71 % des consommateurs illicites (9 millions de Français) privilégient ainsi le streaming et 54 % le téléchargement direct (6,9 millions).

Tags
Films france series streaming

Alexandre Scotti

Scotti, 25 ans, rédacteur en chef adjoint. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page