ActuCinéma

Pedro Almodóvar nous recommande onze comédies « feel-good »

Publicité

À cause du confinement dû à l’épidémie de Coronavirus, chacun tente de s’occuper et de combler l’ennui. On prend du temps pour soi en lisant des livres ou en regardant des films que l’on avait prévus de voir depuis longtemps. À tous ceux qui ont peur que leur liste de films à voir ne s’épuise, Pedro Almodóvar vient à votre rescousse.

Le réalisateur Pedro Almodovar

Depuis le 30 mars dernier, le grand réalisateur espagnol tient sur le journal en ligne eldiario.es un journal de bord où il nous fait part de ses sentiments durant le confinement. Tous ses textes sont relayées dans une version traduite en anglais par le British Film Institute.

Le 6 avril dernier, pour la troisième entrée de son journal, le réalisateur derrière Douleur et Gloire, Tout sur ma mère ou La piel que habito affirme avoir laissé au repos ses scénarios. Il nous y fait ensuite quelques recommandations littéraires et nous délivre en fin d’article une liste de films à voir pour garder le sourire durant le confinement. En effet, il propose aux lecteurs dix comédies américaines. Le réalisateur nous affirme qu’il s’agit de films « qui vont effacer toute trace de mélancolie, d’ennui ou de monotonie. Ce sont d’extraordinaires comédies américaines en général […], un genre que les Américains maîtrisent« .

La liste des comédies feel-good recommandés par Pedro Almodóvar

  • Chérie, je me sens rajeunir (Howard Hawks)
  • Indiscrétions (George Cukor)
  • La Baronne de minuit (Mitchell Leisen)
  • Jeux dangereux (Ernst Lubitsch)
  • Spéciale Première (Billy Wilder)
  • Certains l’aiment chaud (Billy Wilder)
  • Riches et célèbres (George Cukor)
  • Allez coucher ailleurs (Howard Hawks)
  • Une étoile est née (George Cukor)
  • Sérénade à trois (Ernst Lubitsch)

Pedro Almodovar nous recommande enfin un dernière comédie, espagnole cette fois: Casa Flora de Ramón Fernández, dont il nous dit ne pas savoir s’il agit d’un bon ou d’un mauvais film.

Publicité

Grâce à Pedro Almodóvar, vous avez maintenant de quoi remplir votre liste de films à voir (peut-être avant la fin du confinement) !

Pedro Almodóvar durant la promotion de Douleur et Gloire
Pedro Almodóvar durant la promotion de Douleur et Gloire
Publicité
Tags
cinéma comédie feel-good film Pedro Almodóvar

Matteo.S

Universitaire à Rennes, j'aime bien le cinéma. Oui, j'aime bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page