Quentin Tarantino : Ses 5 futurs projets

À l’occasion de la sortie de « Once Upon A Time… In Hollywood », Quentin Tarantino a livré plusieurs infos sur ses prochains projets.

Quentin Tarantino, réalisateur du prochain "Once Upon A Time... In Hollywood"

Durant la campagne marketing entourant son « Once Upon A Time… In Hollywood » , Quentin Tarantino a participé à de nombreuses interviews toutes riches en informations. Le cinéaste américain a notamment évoqué à plusieurs reprises ses futurs projets. Pour l’occasion, Le Café du Geek vous propose donc un récapitulatif de ceux-ci. Évidemment, parmi les différentes œuvres présentées ci-dessous, peu verront finalement le jour. En effet, QT [diminutif de Quentin Tarantino ndlr] affirme paradoxalement que son prochain long-métrage sera le dixième et dernier de sa filmographie. Malgré cela, les fans ne pourront s’empêcher de piaffer d’impatience face à tout ce que le réalisateur évoque.

1/ Kill Bill Vol. 3

Lancée depuis plusieurs années, l’hypothèse d’un troisième volet « Kill Bill » semblait avoir depuis longtemps disparu de l’esprit de Tarantino. Cependant, lors d’un entretien avec Happy Sad Confused, il déclare les mots suivants :

« J’y ai réfléchi un peu plus. On en parlait pas plus tard que la semaine dernière. S’il ne devait y avoir qu’un seul de mes films tirés d’un de mes anciens, ce serait Kill Bill 3« .

Selon l’intéressé, le long-métrage serait censé suivre la vengeance de la fille de Vernita Green, tuée sous ses yeux d’enfant par Beatrix, héroïne des deux premiers. Certaines rumeurs tournant autour du titre font aussi état du retour de Sophie Fatale et Elle Driver, respectivement incarnés Julie Dreyfus et Daryl Hannah. En tout cas, voir le cinéaste s’orienter dans la voie d’une suite avec un telle synopsis semble légèrement risquée, mais ne serait pas insensé pour autant. Après les deux tueries – au sens propre comme au figuré – que furent les deux premiers, nul doute que ce « Kill Bill Vol. 3 » fait irrémédiablement envie.

Kill Bill, réalisé par Quentin Tarantino

2/ Star Trek

Annoncé en 2017, le « Star Trek » de Tarantino est un projet hautement énigmatique, mais n’en demeure pas moins très plausible. Le long-métrage s’est toutefois vu tari d’un développement compliqué. Après l’échec commercial du médiocre « Star Trek : Sans Limites », plusieurs acteurs quittèrent le navire, dont Chris Pine et Chris Hemsworth. La Paramount devrait donc redresser la situation et embaucha Tarantino, lui qui avait toujours rêvé de réaliser un épisode. Depuis cette révélation, la situation a évolué et un premier script semble déjà exister. Cependant, on ne sait toujours pas où celui-ci se situera dans la timeline de la saga. Néanmoins, une chose demeure certaine : le film sera R-Rated (interdit aux moins de 17 ans aux USA).

À l’instar de ses précédentes productions, ce « Star Trek » ne lésinerait pas sur l’hémoglobine ou les tirades joyeusement vulgaires, Tarantino ne souhaitant pas tronquer son style pour l’adapter à celui de la saga. Bien évidement, il serait décevant de voir ce cinéaste de génie nous quitter, avec un film non-original. Pourtant, d’après une interview qu’il a accordée à CinemaBlend, l’idée est mûrie et étudiée :

« Je crois que ça pourrait être un échappatoire. Ça reviendrait à dire que Star Trek ne compterait pas. Je pourrais ainsi le réaliser et terminer ensuite par un film original. Sauf que l’idée de faire 10 films ne peut pas comporter d’échappatoire. Je crois au contraire que si je devais faire Star Trek, je devrais m’investir totalement dedans. Il n’y aurait ensuite plus d’autres films. Je ne sais pas si je vais faire ça, mais ça pourrait arriver. « 

Si l’idée se concrétise, on reste curieux de découvrir le résultat. L’artiste promet forcément d’offrir un film singulier – un « Pulp Fiction dans l’espace » d’après lui – et bien à part au sein de la saga « Star Trek ». Qui sait, peut-être que l’auteur arriver à sauver la série du déclin dans lequel elle semble plongée.

3/ Django/Zorro

De loin le projet le plus farfelu de cette liste, « Django/Zorro » est, comme son l’indique, un cross-over entre Django, héros du film éponyme de Tarantino, et Zorro, le célèbre justicier masqué. Ce concept incongru n’est pourtant pas né de la dernière pluie. En 2014, un comic book du même nom avait déjà été paru et était justement coécrit par Tarantino lui-même. Celui-ci prenait place après les événements de « Django Unchained » et voyait son protagoniste principal visé par un mandat d’arrêt. Ses mésaventures l’amèneront ainsi à croiser le chemin de Don Diego de la Vega et de devenir son garde du corps. Leur mission : sauver des peuples autochtones de l’esclavage.

Pour l’instant, l’implication de QT n’est que secondaire. Selon les rumeurs, l’auteur s’occuperait seulement de la production et de l’écriture du long-métrage. Peu d’infos sur celui-ci à qui incomberait la lourde tâche de succéder au géant américain, après le concentré de folie « Django Unchained ».

4/ La version longue de Once Upon A Time… In Hollywood

Alors que l’on se prépare mentalement à la claque monumentale que va probablement être « Once Upon A Time… In Hollywood », Tarantino en a profité pour surfer sur la hype et évoquer une possible déclinaison en série. Elle reprendrait le schéma de la version longue de « Les Huit Salopards », divisée en quatre épisodes et rajoutant plus de 45 minutes d’images inédites. C’est justement Nicholas Hammond, acteur de « Once Upon A Time… In Hollywood », qui a justement révélé l’information au micro de Discussing Film :

« On entend beaucoup parler d’une version de 4 heures sur Netflix, parce qu’il a tourné énormément de scènes qui n’ont pas pu être intégrées au film, car il n’y avait tout simplement pas de place. Ils viennent de produire une version Netflix de 4 heures pour Les Huit Salopards. Et je pense qu’ils sont en discussion pour faire la même chose. Il y a des acteurs tels que Tim Roth qui n’ont même jamais été inclus dans le film. Ce sont des rôles entiers qui ont été coupés… La version de Netflix sera également excellente. »

Une chouette nouvelle, même si l’on espère que ladite version sera aussi disponible sur support physique.

Bradd Pitt et Leonardo DiCaprio dans "Once Upon A Time... In Hollywood"

5/ Un film d’horreur

De toutes les idées évoquées, la plus probable reste quand même l’arrivée d’un long-métrage original. En effet, on voit mal Tarantino conclure sa glorieuse carrière sur une suite à l’un de ses précédents travaux (« Kill Bill Vol. 3 ») ou à une saga dont il n’est pas le créateur (« Star Trek »). De surcroît, la description qu’il fait de son dixième film ne s’applique pas vraiment à ceux listés auparavant. Par exemple, il déclare à Hollywood Reporter les mots suivants :

« Si l’on regarde mes films comme les chapitres d’une même histoire, comme les wagons d’un train de train, alors celui-là sera le grand climax final de tout mon travail. J’imagine qu’il ressemblera à un épilogue »

Des mots qui annoncent déjà monts et merveilles et qui font trembler les cœurs des cinéphiles. Peu d’informations supplémentaires, mis à part le genre auquel toucherait l’auteur. Chez Sensacine, il suggère donc la réalisation d’un film d’horreur. Une annonce logique, lorsque l’on observe sa tendance à plonger dans la noirceur, avec des films comme « Boulevard de la Mort ».

Fan -art de Tarantino
Fan Art de Mike Mitchell

Un dixième film ? Vraiment ?

En tout cas, malgré le caractère très improbable de certains des projets cités ici, nous restons très confiants, quant à la capacité de Tarantino à nous surprendre. Au final, peu importe la direction vers laquelle il se tourne, car beaucoup de ses admirateurs le suivront malgré tout. La vraie question est finalement celle-ci : y aura-t-il un dixième film ? En effet, les questions fusent à propos de ce long-métrage tant rêvé, mais son existence n’est pas garantie. Aux côtés de GQ Australia, l’auteur a notamment évoqué la possibilité que « Once Upon A Time… In Hollywood » soit sa dernière oeuvre :

« Je crois qu’en matière de cinéma, je suis arrivé au bout du chemin. Je me vois plutôt commencer à écrire des livres et du théâtre, afin de rester créatif. Mais je crois que j’ai vraiment donné tout ce que je pouvais au cinéma. (…) Si « Once Upon A Time… In Hollywood » est très bien reçu, je n’irai peut-être pas jusqu’à 10. J’en resterai peut-être là. Pour m’arrêter en étant au top. On verra bien.« 

En attendant d’avoir le fin mot de l’histoire, nous pourrons nous jeter sur « Once Upon A Time… In Hollywood », nouveau long-métrage de QT en salles dès mercredi prochain et dont la critique sera disponible peu après sur Le Café du Geek.

"Once Upon A Time... In Hollywood"

Rédacteur Cinéma - Jeune passionné du septième art, je partage mon avis sur diverses œuvres et débat de l'actualité cinématographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *