Actu

Renault bride la vitesse de ses véhicules et prévoit de vendre 90 % de voitures électriques d’ici 2030

Renault prévoit une bride électronique pour limiter la vitesse de ses véhicules à 180 km/h, tout comme Dacia. Ainsi, le PDG de Renault, Luca de Meo, ambitionne de vendre 90% de véhicules électriques d’ici 2030.

megane-evision limitée à 160 km h bride électronique Renault LCDG

Une bride électronique pour améliorer la sécurité routière

C’est l’annonce qui fait le plus réagir les automobilistes et les fans de Renault. La marque française a fait savoir que ces prochains modèles de voitures électriques seront livrés avec une bride électronique. Le PDG de Renault annonce une vitesse max de 180 km/h.

Cette bride de la vitesse est installée en contrepartie de plusieurs nouvelles fonctionnalités. Celles-ci limiteront l’allure des véhicules électriques aux vitesses réglementaires dans les zones dangereuses.

À vrai dire, Renault n’est pas la première marque de voiture à instaurer une bride, puisqu’avant elle, Volvo avait annoncé de telles mesures. Ce bridage électronique permettrait d’améliorer la sécurité routière, puisqu’un tiers des accidents de la route est lié à une vitesse excessive.

Le premier modèle équipé de ce bridage sera la Renault Mégane électrique, qui arrivera sur le marché d’ici 2022. Pour ce modèle, Renault précise que la bride électronique empêchera le conducteur de dépasser les 160 km/h. Pour l’instant, les voitures sportives Alpine ne sont pas concernées par ces limitations de vitesse maximale. Ainsi, Renault a déjà produit des modèles bridés, comme la Zoé R110, bridée à 135 km/h et la R135 à 140 km/h.

Pour autant, ce bridage est compréhensible pour les véhicules électriques. À haute vitesse, l’autonomie des voitures électriques diminue très rapidement. C’est grâce au système embarqué « Safety Coach » que Renault sera capable d’adapter la vitesse du véhicule en fonction de différents critères, comme les zones dangereuses, la météo ou l’attention du conducteur. Un « Safety Score » sera établi et proposé en partenariat avec des assurances. Le but étant d’inciter les conducteurs à conduire plus doucement.

prototype de R5 100% électrique bride électronique Renault LCDG

90 % des ventes de véhicules électriques Renault d’ici 2030

Depuis quelques années, la politique de Renault tend à se diriger vers le tout électrique. Notamment avec plusieurs nouveaux véhicules proposés à la vente en 2021 et 2022. La marque française compte bien s’implanter comme une référence dans le marché du véhicule électrique.

Le PDG de Renault vient de confirmer les objectifs de la marque dans le domaine des véhicules électriques. Ainsi, Renault compte bien atteindre 65% de véhicules électriques vendus dès 2025. Pour finalement atteindre 90% de ventes en électrique d’ici 2030. Luca de Meo, PDG de la marque française tient à profiter de l’occasion pour confirmer l’arrêt de la production des moteurs diesel. Renault se contentera de modifier les blocs existants pour les adapter aux nouvelles normes.

La marque française tend, doucement, vers un catalogue de vente quasiment « full électrique ». Ainsi, c’est avec le projet « Renaulution » que la marque prend un nouveau tournant électrique. Finalement, cette évolution, déjà adoptée par de nombreux constructeurs automobiles, s’illustre avec la nouvelle Renault 5. Renault conclut sur une dizaine de nouveaux modèles électriques d’ici 2025.

Tags
bride électronique dacia renault véhicule électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page