Samsung Galaxy S8 : Ce nouveau bug détruit Samsung

Samsung n’avait vraiment pas besoin de ça ! Un nouveau bug sévit sur l’un de ses modèles phares, le Galaxy S8. Un nouveau bug du S8, cela commence à être redondant !

C’est quoi le nouveau bug du S8 ?

Après la découverte d’un bug sur le Note 8 qui bloque la charge de la phablette une fois la batterie complètement à plat. Un grand nombre d’utilisateurs du Galaxy ont partagé leur triste expérience sur les réseaux sociaux ou vidéos (Reddit, Youtube, Twitter, etc).

L’écran du téléphone, pourtant en veille, se rallume pendant plusieurs secondes. L’anomalie se répète à plusieurs reprises de manière régulière. L’allumage de l’écran dure environ 10 secondes si l’on multiplie par le nombre de fois où cela se passe. Malheureusement, au cours d’une journée cela vous vide la batterie à la vitesse folle.

Bug du S8

Une solution ?

Les propriétaires des téléphones concernés ont tout essayé mais en vain. Éteindre et rallumer le téléphone ou le réinitialiser n’ont aucun effet sur le problème.
A ce jour, aucune information de la part de Samsung. Il est d’ailleurs important de noter que les Galaxy S8 sont touchés mais il semblerait que la défaillance atteigne aussi certains Note8.

Décidément, après les problèmes de réceptions de SMS, le soucis d’appareil photo et le non fonctionnement de la recharge rapide. Le Galaxy S8 vit des semaines compliquées.

Cela dit Apple et son bridage de performance des iPhones vit également des jours difficiles. Ressortez vos vieux Nokia 3310.

Vieux trentenaire bien avancé qui a connu les début de la micro informatique, les vinyls et les walkman auto reverse bass boost. Bref un vieux quoi ! Passionné des nouvelles tech, les ordinosaures, le JV, les mangas, les animés. Un peu de nerd, un peu de nolife, un peu d'otaku = 100% moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.