Cinéma

Sonic le film: notre critique cinéma

Publicité

Sonic, le hérisson bleu qui porte haut la marque de jeux vidéo SEGA, a enfin droit à son adaptation sur grand écran. 29 ans auront été nécessaires pour ce personnage qui a déjà eu droit à plein d’adaptations à la télévision.

Tout commence dans le monde de Sonic. Alors qu’il n’est qu’un petit enfant, des créatures veulent s’emparer de lui et de ses pouvoirs. Pour le protéger, son mentor, Longclaw, l’envoie sur Terre dans la petite ville de Green Hills. 10 ans plus tard, désormais empli d’un sentiment de solitude, il provoque une coupure de courant générale. Sonic doit maintenant faire équipe avec le policier Tom Wachowski pour récupérer ses anneaux qu’il a perdus à San Francisco et affronter le Dr. Robotnik qui veut s’emparer de lui.

Affiche de Sonic le film

Un film divertissant et visuellement travaillé, mais peu original

Le scénario reprend une idée convenue mélangeant aventure et buddy-movie mais qu’elle soit déjà vue, ce n’est pas si important tant que ce scénario est bien travaillé. Et même s’il tient la route et que le film se révèle même bien divertissant, il est regrettable que le scénario explore un peu trop de lieux communs dans l’écriture des personnages jusqu’à son message sur l’amitié, également trop classique pour être mémorable.

Nous pouvons également nous plaindre d’un rythme trop appuyé, surtout dans sa deuxième partie qui montre le voyage de Sonic pour aller récupérer ses anneaux. Durant cette deuxième partie, le film ne lâche jamais et va aussi vite que son personnage. Il faut toujours qu’il y ait une phrase ou une action, surtout de la part de Sonic, qui fasse rire. Il faut tout de même reconnaître que certains gags fonctionnent, notamment celles qui impliquent le personnage comique de Rachel.

Publicité

Autre problème, le film introduit mal ou n’explique pas assez certains points scénaristiques. On pense notamment à la super-puissance de Sonic ou au personnage qu’il nous présente comme son « Obi-Wan Kenobi » au début du film, Longclaw.

La mise en scène, elle, réussit néanmoins à proposer quelques moments inventifs. On peut également saluer les effets spéciaux bien réussis dans l’ensemble, notamment le design du laboratoire du Dr. Robotnik, ses créatures ou même le design de Sonic.

Screenshot de Sonic le film

Des personnages assez inégaux

Parlons des personnages en évoquant d’abord celui qui nous intéresse ; Sonic. Son design (bien meilleur que l’ancien design « réaliste » du premier trailer de avril 2019) ainsi que l’excellente interprétation de Ben Schwartz constituent de bonnes qualités, mais hélas, nous ne pouvons pas en dire autant de sa personnalité. En effet, comme dit précédemment, le hérisson enchaîne les blagues, punchlines et autres références qui finissent par le rendre à la limite du supportable. Sa relation avec le policier Tom (interprété par James Marsden, qui laisse vraiment à froid) est développée au strict minimum. Même si ce personnage n’est pas très intéressant, sa relation avec Sonic arrive à nous offrir quelques moments de complicité qui peuvent se révéler touchants, voire amusants.

Il y en a néanmoins un personnage qui sort du lot: le Dr. Robotnik. Ce personnage de savant fou est en effet d’une folie et d’une loufoquerie assez savoureuse que ce soit dans sa manière d’agir ou de parler, le tout renforcé par l’excellente performance de Jim Carrey. Petite mention spéciale pour la petite séquence de danse qu’il nous offre !

Jim Carrey dans Sonic le film

Quelle conclusion ?

En conclusion, Sonic le film est un film (un peu trop) rythmé qui réussira sans aucun doute à divertir, mais a un scénario classique qui n’a rien de réellement substantiel. On peut néanmoins compter sur de bons effets spéciaux, sur les interprétations de Jim Carrey et de Ben Schwartz ainsi que sur quelques moments touchants. Ainsi, en tant que petit film de divertissement, pourquoi pas ?

Publicité
Tags
cinéma critique film Sonic sortie

Matteo.S

Universitaire à Rennes, j'aime bien le cinéma. Oui, j'aime bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page