Startup

Startup : Qu’est-ce que Bricks ? 

Pour les Français, la pierre est plus que jamais une valeur refuge. Dans un contexte de forte croissance immobilière et d’explosion des prix de l’ancien, en particulier dans les villes moyennes, l’investissement locatif séduit. Bricks, une startup lancée en 2021 par Cedric O’Neill sur ce marché, se démarque par son originalité. La plateforme propose aux particuliers d’acheter des « bricks » grâce auxquelles ils toucheront des royalties. 

Bricks investissement locatif startup

Comment fonctionne Bricks ?

La société achète des immeubles de rapport, c’est-à-dire des immeubles entiers qui sont (ou seront) divisés en plusieurs logements proposés à la location. Pour financer l’achat, l’entreprise fait appel pour moitié aux banques et à un financement participatif ouvert aux particuliers. Vous pouvez à chaque fois acheter une ou plusieurs parts. Grâce à elles, vous toucherez chaque mois des royalties. Attention, vous ne devenez pas propriétaire d’une partie de l’immeuble en achetant une brick : la société de gestion demeure la seule propriétaire. C’est parce que les royalties sont des revenus mobiliers (et non fonciers) qu’un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%, dit flat-tax, s’applique dans ce cas. L’avantage ? Vous pouvez revendre vos bricks sur le marketpkace du site très simplement, sans passer par un notaire. 

L’investissement locatif sans les contraintes d’un propriétaire

L’investissement locatif séduit de plus en plus de Français, mais il n’est pas accessible à tous. Acheter un bien pour le louer demande d’avoir des fonds propres et un dossier solide pour convaincre la banque de vous prêter de l’argent. Au contraire, il est possible d’acheter une brick à partir de dix euros. Proposer un ticket d’entrée très accessible est au centre du projet de la startup. L’investissement locatif est également chronophage. Il faut organiser des visites, sélectionner des dossiers de location, communiquer avec le locataire, entretenir l’appartement, gérer d’éventuels travaux… Rien de tout cela en investissant sur Bricks. Quant aux risques de vacances et d’impayés, ils sont plus dilués dans le cas de l’immobilier fractionné. Il est aussi plus facile de diversifier ses investissements en achetant des parts dans différents immeubles qu’en achetant réellement plusieurs appartements. 

Un bon complément aux SCPI 

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, mais que vous ne souhaitez pas devenir bailleur, vous avez sans doute pensé aux SCPI (société civile de placement immobilier). Les SCPI peuvent être achetés directement ou dans une assurance vie. Les revenus attendus sont généralement moins importants que ceux annoncés par Bricks. Il s’agit là de deux produits complémentaires, Bricks étant plus simple d’accès. 

Quelques règles à suivre, et c’est parti

Prêt à investir dans l’immobilier ? Il suffit de créer un compte sur Bricks.co. Le site vous demandera de justifier votre identité avant de valider votre compte. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à éplucher les informations disponibles pour tous les programmes. Ils ont été présélectionnés par des professionnels de l’immobilier. Ces derniers s’intéressent à l’emplacement du bien, son entourage (zone commerciale, transports…), son état, son potentiel, sa rentabilité locative, etc. Bien sûr, même si la plateforme fait preuve de sérieux dans le choix des biens, cela reste un investissement risqué dans lequel il ne faut pas investir toute son épargne.

Tags
france immobilier investissement news

Léo

Geek depuis toujours, Master en Informatique de Tsinghua University à Pékin en Chine et fan des nouvelles technologies. Journaliste et reporter pour Le Café Du Geek, Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants. Je m’occupe de faire évoluer le site, de gérer l’équipe de rédacteurs mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement INTERNATIONAUX pour découvrir toujours plus de choses ! J'adore également rencontrer et juger des startups, vous retrouverez souvent ce genre de contenu avec moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page