Taxe GAFA : Voici ce que NOUS allons maintenant payer !

La prochaine taxe GAFA qui vise à taxer de 3% les sociétés pour qui le chiffre d’affaires repose en partie sur la publicité en ligne, la vente de bien en ligne et des activités de plateformes d’intermédiation par le Ministère de l’Économie a tout d’une fausse bonne idée. Sont ciblés les entreprises produisant un CA de plus de 750 millions d’euros et au moins 25 millions d’euros en France.

Taxe GAFA

La fausse bonne idée ?

Malheureusement, ce ne sont pas directement les entreprises qui payeront les fameux 3% de la taxe GAFA. En effet, on se doutait que les marges prises par certaines sociétés allaient augmenter. Cela gonflerait de facto les prix pour les consommateurs lambda. À ce petit jeu, c’est Amazon qui a dégainé le premier pour éviter toutes pertes pour son entreprise.

En résumé, les frais de vente d’Amazon auprès de ses vendeurs passeront de 15% à 15,45% de frais de vente. Pour un produit vendu 100€, la commission passera de 15,45€ au lieu de 15€ précédemment dû à la taxe GAFA. Ces tarifs s’appliqueront lors du 1er octobre prochain. Il est fort possible de voir certains prix augmenter pour contrecarrer une taxe que payeront les consommateurs. Une bien triste nouvelle qui aura pour seule conséquence une augmentation des produits vendus. Car en faisant payer plus ses vendeurs, ce seront ces derniers qui augmenteront leurs tarifs pour nous.

Résultat de recherche d'images pour "money"

Le président des États-Unis, Donald Trump n’a d’ailleurs pas manqué de réagir en traitant le président Emmanuel Macron de stupide. De plus, il a continué en menaçant de taxer le vin français sur les terres de l’Oncle Sam. Même si ce n’est pas la première fois que Donald Trump menace… en vain. On se souvient tous de Huawei qui a récupéré sa licence Android 1 jour après son interdiction d’exploiter l’OS de Google. Bercy, siège du Ministère de l’Économie entend renflouer ses caisses à hauteur de 400 millions en visant des entreprises aussi bien étrangères que françaises.

Taxe GAFA

Si vous vous plaignez auparavant du prix de votre smartphone, n’espérez pas le voir baisser de prix en France. La solution serait peut-être d’acheter ses appareils électroniques à l’étranger pour ne pas subir de plein fouet la très controversée taxe GAFA.

Rédacteur (Spécialiste PC/Tablette) - 22 ans et actuellement en Master d'histoire. Fan de manga et surtout un véritable Gamer PC. AppleAddict pur et dur et curieux de tout ce qui est attrait à la Tech ! Coté musique, l'Hard Rock et le Métal sont les seules musiques qui vaillent la peine d'être écoutées. Love is Beautiful !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *