Un jour après, Huawei regagne sa licence Android pour 3 mois.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine continue avec Huawei et ZTE. Malgré leur licence Android retirée par Google suite au récent décret de Donald Trump, tout n’est pas perdu… Le 21/05/2019, on apprend que le fabricant chinois obtient de la part de Google une licence Android temporaire de 3 mois..

Huawei a jusqu’au 19/08/2019 pour changer.

Pour rappel, le récent décret de Donald Trump interdit toute relation d’une entreprise américaine avec Huawei ou ZTE. Pourquoi eux et pas les autres ? Tout simplement, car ils sont également des constructeurs d’équipements réseau dans le monde entier. Ayant des relations avec le gouvernement chinois, les États-Unis craint tout espionnage avec leurs équipements réseau. Or, ce n’est pas le cas des autres constructeurs comme Xiaomi ou Oneplus. Ils ne sont pour le moment pas concernés. Google a donc retiré la licence Android de Huawei pour se conformer au décret. La marque chinoise ne peut ainsi plus utiliser les services Google (Play Store, Youtube etc…) dans leurs smartphones partout dans le monde.

Voici le tout nouveau Honor 20 Pro ! Honor, une filiale de Huawei, également impacté.

Seulement, on apprend aujourd’hui, le 21/05/2019, que le département du commerce américain accorde une exception aux entreprises américaines travaillant dans le domaine de la téléphonie mobile comme les opérateurs téléphoniques. Google n’y échappe bien évidemment pas. C’est pourquoi jusqu’au 19 août prochain, Google peut encore envoyer les mises à jour Android à Huawei. L’entreprise chinoise garde ainsi sa licence Android pendant 3 mois à compter de la décision et pourra encore mettre à jour ses smartphones comme le Huawei P30 Pro.

Huawei Mate 20 Pro
Le Huawei Mate 20 Pro est lui aussi un smartphone impacté par ce décret.

Pour les opérateurs américains, cela permettra de trouver d’autres fournisseurs, mais aussi de recevoir des mises à jour de sécurité sur les équipements déjà présents. Après les 3 mois, le département américain pourra décider de la suite. Huawei ayant déjà imaginé cette situation, un autre OS appelé Kirin OS serait déjà prêt pour le déploiement. Ils peuvent également utiliser la version Open Source d’Android.

Passionné de Technologie, d'Aquariophilie et de Musique, je suis spécialiste Xiaomi et des autres chinoiseries. Vous pouvez me retrouver sur Twitter : @PatIncognito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *