Jeux vidéoTest

Test – Alien Isolation : Découvrez la peur sur Switch

Publicité

Saga horrifique iconique au cinéma, les films Alien ont marqué un grand nombre de personnes. De nombreux jeux sur cette licence ont vu le jour. Mais Alien Isolation est certainement le plus réussi. Initialement sortie en 2014 sur les consoles de l’époque. Sega a décidé de rééditer le jeu sur la Nintendo Switch.

Alien Isolation, la peur au ventre

L’histoire du jeu se raccroche parfaitement aux films. Le joueur incarne Amanda Ripley, la fille d’Ellen Ripley incarnée par Sigourney Weaver au cinéma. L’héroïne du jeu n’accepte pas la disparition de sa mère. Elle apprend que la boite noire du Nostromo aurait été récupérée et amenée dans la station spatiale Sebastopol. Elle décide donc de partir vers cette station spatiale pour comprendre comment sa mère a disparu. Mais un accident contraigne Amanda a rester bloqué sur le Sebastopol. Mais comble de malchance, la station a subi une mutinerie. Beaucoup ont fui les lieux. Mais il reste de hors la loi qui veulent contrôler le bâtiment. Mais aussi des androïdes dysfonctionnels qui en voudront à votre vie. Et bien sur notre célèbre xénomorphe chasseur d’êtres humains.

Switch Alien Isolation
Vers l’infini et au-delà

Votre pire cauchemar

Vous vous rappelez de vos cauchemars quand vous étiez enfant. Quand vous étiez pourchassé par un monstre et que vous vous cachiez. Souvenez-vous de votre peur la plus primaire, de votre instinct de survie. Alien Isolation c’est exactement ça. Tout est fait dans ce jeu pour que vous ayez peur. Non pas à grand coup de gore et hémoglobine. Mais avec cette crainte lancinante qui vous dit qu’à tout moment le moindre bruit ou mouvement pourra être la dernière chose que vous verrez.

Pour faire simple, Alien Isolation est dorénavant un synonyme de peur dans le dictionnaire. Dans ce jeu, il faut être en permanence sur ses gardes. Le danger est partout. Même les sauvegardes sont anxiogènes. Pour enregistrer, il faut quelques secondes précieuses pendant ce temps, l’appareil émet un son qui peut attirer l’attention et vous faire tuer d’un claquement de doigts.

ALien isolation switch
De sinistres couloirs

N’espérez pas le combat direct, que se soit avec les androïdes ou l’alien. Les munitions sont peu nombreuses. Et généralement l’utilisation des armes attire encore plus l’ennemi. La fuite est fortement préconisée. Le jeu est un immense cache cache horrifique. Toutefois pour vous faufilez discrètement dans Alien Isolation. Le jeu dispose d’un système de craft bien fait qui vous permettra de fabriquer divers objets très utiles. La discrétion est primordiale. Les conduits d’aération pourront vous permettre de vous cacher des humains et robots, mais pas de l’alien. Quand on vous dit que vous n’êtes en sécurité nulle part.

Publicité
Alien isolation Switch
Gare aux robots !

Votre switch va vous terroriser !

En terme de réalisation, la version Switch s’en sort très bien. Les graphismes sont fins, le framerate est stable à 30 fps. Que se soit en version TV ou portable.
L’univers audio est une belle réussite, ce test a été réalisé principalement avec des parties au casque. C’est vraiment effrayant, le moindre craquement ou autre bruit vous met en stress immédiatement.

Alien Isolation
Chut pas de bruit !

La jouabilité est excellente, les contrôles sont précis et répondent parfaitement. Concernant la durée de vie, elle est importante pour achever la campagne principale compter environ 20 heures et cette édition comporte les extensions parues. Alien Isolation a de quoi faire lâcher votre cœur.

switch
Votre survie dépend de ce sonar !

Conclusion

Très sincèrement, ce jeu est certainement le meilleur survival horror qui est disponible sur la Switch. Frissons, sursauts et palpitant en alerte sont les symptômes des joueurs d’Alien Isolation. Si vous êtes des amateurs du genre, c’est un must have.



Alien Isolation

8.1

Graphisme

8.0/10

Bande Son

8.0/10

Jouabilité

8.0/10

Durée de vie

8.5/10

Points positifs

  • Ambiance
  • Licence prestigieuse

Points négatifs

  • Temps pour sauvegarder
  • Votre coeur ne va pas aimer
Publicité
Publicité
Tags
alien isolation fear Sega switch

Michael

Responsable Pôle JV - Vieux trentenaire bien avancé qui a connu les début de la micro informatique, les vinyles et les walkman auto reverse Bass Boost. Passionné des nouvelles tech, les ordinosaures, le JV, les mangas, les animés. Un peu de nerd, un peu de nolife, un peu d'otaku = 100% moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page