Test – BlackBerry KeyOne – La renaissance ?

La plupart des gens connaissant la marque BlackBerry en ont entendu parler avec les smartphones Bold ou Curve. Ces 2 gammes ont comme point commun le clavier physique (comme 90% des smartphones de la marque). Après avoir été racheté par TCL, et après un Priv pas vraiment bien reçu par la critique, BlackBerry revient aux sources. En effet, avec le KeyOne, elle propose enfin un smartphone sous Android avec une réelle envie de recoller à ce qui a fait le succès de la marque. Dans les faits, est-ce réussi ? C’est ce que nous allons essayer de voir dans ce test.

Unboxing

Le packaging du BlackBerry KeyOne est plutôt sobre, sans fioritures, à l’image des smartphones de la marque. Les accessoires présents sont basiques, sans excentricité. On retrouve bien entendu le chargeur mural, avec son câble USB – USB C. Evidemment, les écouteurs sont également de la partie. Ce sont des intra auriculaire, assez agréables à porter et avec un son plutôt correct.

Un renouveau à parfaire

Le BlackBerry KeyOne offre une finition digne de la lignée des BlackBerry. La prise en main, malgré son design un peu rectangulaire, est agréable avec un clavier qui tombe sous les doigts de manière naturelle. Ce dernier offre pas mal de fonctionnalités. Par exemple, il vous sera possible de scroller le contenu de l’écran directement via le clavier tactile. Lors de la rédaction d’un message, il est possible d’utiliser le tactile également pour supprimer un mot ou encore choisir une prédiction.

Autre choix un peu déroutant au début, mais auquel on s’habitue assez rapidement je vous rassure : le placement des boutons. En effet, le bouton power se situe sur la tranche gauche, seul. Les boutons de volume seront quant à eux sur la tranche droite donc, avec un troisième bouton. Ce dernier est appelé “touche utilitaire” et permet d’avoir un raccourci à portée de doigt. Comme le changement de profil par exemple. Un coup à prendre quand on est habitué depuis quelque temps à avoir la touche du côté droit. Les emplacements nano-SIM ainsi que carte microSD sont également sur cette tranche.

Passons maintenant a l’arrière du téléphone, où se trouve le fameux logo BlackBerry mais également la caméra principale. Cette dernière est accompagnée de 2 flashs. Le capteur présent est un Sony IMX398 de “seulement” 12Mpx avec mise au point automatique.

Terminons par la tranche inférieure où l’on retrouve le port de chargement, en USB type C, ainsi que les haut-parleurs. Vous remarquerez peut-être sur la barre espace la présence du capteur d’empreinte digitale.

Un smartphone performant

Alors déjà il faut savoir, ce BlackBerry KeyOne n’est pas un smartphone dit “gamer”. A l’époque, ces smartphones étaient principalement pour les professionnels. Aujourd’hui c’est un peu moins le cas, même si la sécurité est un point mis en avant. Il ne faut donc pas s’attendre à pouvoir jouer à de gros jeux, ou encore apprécier regarder des vidéos sur un écran en 3:2.

Le clavier est vraiment plaisant pour une utilisation quotidienne. Vous remarquerez les 3 boutons retour/home/applications récentes juste au dessus. Ce que nous avons principalement regretté sur le KeyOne, étant un ancien utilisateur de BlackBerry, c’est la navigation. Elle n’est clairement pas aussi intuitive qu’à l’époque. Qui se souvient de cette petite boule avec laquelle il fallait se déplacer ? Et bien cette facilité a, je trouve, été perdue au détriment de l’utilisation d’un écran tactile.

Performances

Pour autant, il est assez plaisant de naviguer avec le KeyOne. Le tout est fluide, nous n’avons pas noté de ralentissements gênants. Le processeur est un octocore Snapdragon 625. Ce n’est pas le dernier sorti, mais pour un téléphone comme le KeyOne, c’est amplement suffisant. De plus, les 3Go de RAM offrent également un multi-tâche fluide. Avec une batterie de 3505mAh, il est facile de tenir 2 jours sans passer par la case rechargement. Le tout tourne sous Android 7.1, avec une interface pure. Seules les applications de sécurité BlackBerry sont rajoutés, un très bon point pour la marque canadienne !

Appareil photo

La partie photo est, je trouve, plutôt correct. Rien de transcendant mais une qualité acceptable de jour comme de nuit. La photo ci-dessus a été prise avec le KeyOne dans une salle de concert pas forcément éclairé de manière optimale. La caméra avant quant à elle, avec ses 8Mpx, fait le boulot pour des selfies de temps en temps.

Conclusion

Pour terminer, je dirais que BlackBerry a enfin répondu aux attentes de ses fans. En effet, il était temps qu’ils sortent un smartphone sous Android avec la réelle ADN BlackBerry. Le résultat est plutôt cohérent et offre une utilisation vraiment agréable. L’écriture au clavier physique sur un smartphone est un réel plaisir, que j’ai pu redécouvrir avec le KeyOne. L’appareil photo m’a également assez surpris, surtout lors des prises de nuit. Vous pourrez vous procurer le KeyOne directement chez Amazon pour 530.99€.

BlackBerry Keyone Smartphone débloqué LTE (Ecran: 4,5 pouces - 64 Go - Nano-SIM - Android) Noir Azerty
48 Commentaires
BlackBerry Keyone Smartphone débloqué LTE (Ecran: 4,5 pouces - 64 Go - Nano-SIM - Android) Noir Azerty
  • Clavier tactile et capacitif avec capteur d'empreinte digitale, clavier rétroéclairé 35 touches avec système de saisie rapide Flick typing
  • Appareil photo principale 12 MP avec capteur IMX378, zoom numérique 4x, flask dual tone Led, enregistrement vidéo 4K à 30 fp

Avis du BlackBerry KeyOne

8

Design

9.0/10

Ecran

8.0/10

Photo

7.0/10

Audio

7.0/10

Performance

8.0/10

Autonomie

9.0/10

Points positifs

  • Clavier physique tactile
  • Autonomie
  • Appareil photo

Points négatifs

  • Prix un peu élevé
  • Intuitivité à la baisse comparé aux anciens BlackBerry

Jeune développeur de 22 ans, passionné des nouvelles technologies et de tests en tout genre. Développeur PHP. J'écris principalement des articles où je teste des produits mais également quelques news pour le site.

15 Comments

    1. Nathan Post author

      Renaissance dans le sens où ils ressortent enfin un smartphone avec un vrai clavier physique, à l’image des séries Bold ou Curve. Effectivement le tarif est élevé, mais il l’a toujours été chez BlackBerry, les smartphones n’étant pas vraiment destiné au même public que la plupart des autres smartphones 🙂 pas besoin d’être si virulent, l’êtes vous autant en apprenant le tarif du dernier iPhone X ?

    2. Nathan ChevalNathan Cheval

      Vous avez oublier de mettre le commentaire sur Twitter 😉 (ou d’ailleurs une abonnée nous précise qu’elle en a un depuis un an)

    3. Guenadi HochartGuenadi Hochart

      Un iPhone sûrement. Mais pourquoi ne pas s’essayer à autre chose ? Je ne dis pas le garder, mais au moins le prendre en main, dans un magasin. (Je suis utilisateur iOS depuis 6 ans et je prends du plaisir avec les téléphones Android d’aujourd’hui)

    4. Serguei OrlinkovSerguei Orlinkov

      Guenadi Hochart je l’ai pris en main justement. Bel objet, agréable au toucher et très séduisant par son design. Mais de là à l’acheter, surtout à 599€, il ne faut pas exagérer.

    5. Serguei OrlinkovSerguei Orlinkov

      Nathan Cheval il ne s’agit pas d’être fermé, il s’agit de raisonner en fonction de son portefeuille. Je ne suis ni YouTubeur, ni journaliste, ni « influencer » donc mes téléphones je les paye. Donc je pense à la revente. Donc je n’achète pas à 599€ un smartphone, même très abouti, d’une marque qui va tôt ou tard disparaître. ?

    6. Nathan ChevalNathan Cheval

      Personne ne vous à pousser à l’achat 🙂 nos téléphones nous les payons aussi, les smartphones sont en test pour justement rédiger un avis et essayer de conseiller les gens, pas pour récolter des commentaires non constructifs à l’arrivée 🙂
      Sur ce, bonne soirée à vous

    7. Serguei OrlinkovSerguei Orlinkov

      Nathan Cheval mon commentaire va soudainement vous paraître constructif donc lisez-le attentivement ?
      Vous rédigez un article (le mot est fort) sur un produit sorti il y a un peu plus d’un an. Vous avez pas mal de retard ! Si vous aviez la moindre intention de faire du journalisme, c’est raté, puisque si vous aviez un minimum de discernement vous éviteriez des mots comme « renaissance ». Au passage, pour continuer à rester crédible, faites attention à votre conjugaison, même sur internet, même dans l’intention de paraître constructif, à votre tour. Enfin, au vu de la faible audience de lecteurs qui est la vôtre, à en juger par le nombre de likes, et dont je fais humblement partie, vous devriez me remercier de m’intéresser un minimum à votre écrit portant sur une marque en voie de disparition, plutôt que de me prendre de haut, en tentant de vous donner un genre moralisateur. Vous apprendrez qu’Internet est un espace de liberté : je ne vous ai pas personnellement apostrophé et ne cherche pas à me faire de nouveaux amis donc je vais continuer à rester non-constructif tout en vous observant avec une expression condescendante que seul un smiley peut retranscrire : ?.

      Et sur ce, bonne soirée à toi aussi, moussaillon de geek ?

    8. Guenadi HochartGuenadi Hochart

      Serguei Orlinkov Je trouve ça petit de critiquer l’écriture des gens. Surtout quand ils sont bénévoles et font ça par passion. Je ne demande pas à vous lire mais je pourrais en attendre de même de votre expérience d’utilisateur. Concernant l’âge du téléphone, nous décidons de tester les téléphones quand nous le pouvons, en le répétant une nouvelle fois, nous sommes bénévoles à temps plein dans une autre entreprise qui est totalement différente. De mon point de vue, il a eu tout à fait raison de parler de renaissance quand on sait que BlackBerry a du être racheté pour ne pas crouler.
      Sinon, concernant l’audience, ne vous faites aucun souci pour nous, nous avons de quoi remplir 2 stades de France par mois ?
      Mais nous vous remercions humblement de vos avis qui auraient pu être constructifs dès le départ.
      En tout cas, je vous souhaite une agréable soirée et j’espère relire un jour l’un de vos commentaires sur nos tests. En espérant pouvoir créer une réelle discussion.
      Bonne soiree grand ronchon ?

  1. lola Reply

    J’ai ce mobile et il est parfait. Du coup j’ai vendu mon vieux iPhone 7 et le Samsung S7 Edge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.