Actu

Test – canB : une banque en ligne gratuite qui soutient les associations

Les Français souhaitent plus que jamais un monde meilleur, mais par manque de temps ou d’argent ont du mal à passer à l’action… Et si c’était notre carte de crédit qui accompagnait ce changement ? C’est en tout cas l’objectif de canB, une néobanque gratuite, qui œuvre pour des associations sans que vous dépensiez un centime de plus.

CanB, un acteur du changement

CanB est une solution de paiement française qui a vu le jour en 2019 sur l’initiative de Tech For Change SAS. Le 15 avril 2021, Cet acteur de la finance responsable a lancé sa carte bancaire, la Carte Impact.

De couleur blanche et grise, et gratuite, la carte canB s’utilise comme une carte bancaire traditionnelle, sauf que pour tout achat, et sans dépenser un centime de plus, l’utilisateur reçoit automatiquement des récompenses dans sa cagnotte de dons, qu’il peut reverser à des associations. Cela permet de transformer les petites dépenses du quotidien en geste utile, quelque soit l’achat.

canB-neobanque-soutient-associations

Les nouvelles réglementations et la technologie au service du bien commun sont au cœur de la préoccupation des fondateurs de CanB. La fintech est régulée et est enregistrée auprès de l’Orias en France. Son partenaire technologique est Solaris Bank, acteur allemand qui vient de s’implanter en France récemment.

CanB assure la sécurité de chacune des opérations bancaires. Si vous agrégez un compte externe, la banque fait appel à la technologie de Budget Insight, agréée par ACPR (Banque de France) et leader dans son domaine. Elle est utilisée par de nombreuses grandes banques françaises.

Un concept inédit pour une banque

Nous avons beaucoup aimé la citation présente sur les différentes pages du site :

« Soit le changement que tu veux voir dans le monde » de Gandhi.

Cela semble évident et pourtant nous sommes trop nombreux à l’oublier. Donc voici ce que le monde pourra être (Can Be = CanB) avec votre nouvelle façon de consommer.

Nous avons tous envie d’aider, mais nous n’avons pas forcément le temps ou les moyens. À travers le nom canB – « can be » – nous voulons dire à ceux qui le souhaitent que c’est possible, qu’ils peuvent maintenant devenir acteurs du changement, au quotidien, très facilement.” souligne Frédéric Schrapp.

Une application simple et efficace

Pour démarrer l’aventure canB, il suffit d’installer l’application, disponible sur iOS et Android. Pour créer un compte, la banque requiert votre identité, votre adresse et autre numéro de téléphone. Enfin, l’application demande un scan rapide de votre carte d’identité ou votre passeport. Les données seront ensuite envoyées au service qui validera rapidement votre compte.

Sécurisée par vos données biométriques ou FaceID, l’application s’avère minimaliste et très bien rangée. Sur le tableau de bord, on retrouve le solde du compte courant canB. On y retrouvera aussi l’historique des transactions, les comptes externes potentiellement reliés à canB. L’onglet de droite regroupe toutes les informations relatives à votre profil (coordonnées, RIB/IBAN, relevés bancaires, virements) et relatives à la banque (aide, opposition…), ainsi que la possibilité de clôturer votre compte.

Dans l’application, vous pourrez demander votre carte bancaire gratuitement, que vous recevrez par la poste sous un délai de 10 jours selon la banque. Pour nous, le délai a été bien plus rapide et la carte est arrivée en moins d’une semaine. Après l’avoir activée dans l’application, elle fonctionnera comme une carte classique.

Dans un onglet dédié, on retrouve toutes les associations partenaires de canB, avec la possibilité d’ajouter des favoris. Enfin, l’onglet central – celui qui fait la force de canB – regroupe votre cagnotte avec la possibilité de la distribuer à chaque instant à l’association de votre choix.

Vos achats du quotidien soutiennent vos associations préférées

Le ton de la campagne créée pour accompagner le lancement de cette carte ne laisse pas de doute sur l’argument différenciant visé par canB : des visuels de produits du quotidien (rasoir, poivron, sushis…) revendiquant de lutter contre l’illettrisme ou la précarité ou de préserver le patrimoine…

Pour contribuer, vous avez deux solutions. La première consiste à ouvrir un compte auprès de la néobanque. Rappelons-le, il n’y a pas de frais d’inscription ni de frais de tenue de compte. Avec votre carte Impact, chaque achat que vous effectuerez – même en ligne – créditera votre cagnotte de 0,05 % du montant payé.

Deuxième solution : télécharger l’application pour lier votre carte bancaire à CanB. Vous pourrez alors obtenir du Giveback uniquement sur vos achats chez une sélection de vendeurs partenaires.

“Avec transparence totale et traçabilité : nous reversons une partie de nos revenus à notre client dans sa cagnotte de dons, qu’il peut reverser aux associations de son choix quand il le souhaite. Il dispose ensuite automatiquement de ses reçus fiscaux dans l’application“, indique le CEO et cofondateur de canB.

Le Giveback, comment ça marche ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais à chaque fois que vous utilisez une carte bancaire, une petite commission est reversée à la banque qui gère la carte (sans aucun surcoût pour le détenteur de la carte). C’est ce qu’on appelle la Commission Interbancaire de Paiement. Les banques traditionnelles gardent bien évidemment cette petite commission, mais canB se distingue ne vous en reversant une partie, 0,05 % ou plus si vous commercez dans un magasin partenaire. Il y a des boutiques physiques et des sites web comme Franprix, Jacadi, Kaporal, Saint-Maclou, Spartoo…

Dans l’application, au fur et à mesure de vos achats, votre cagnotte se remplit et vous avez ensuite la possibilité de la reverser à une ou plusieurs des 31 associations partenaires, dont fait partie par exemple Médecins sans Frontières, Le Rire Médecin ou encore Le Refuge.

Chaque don est traçable et est visible sur un historique. Chaque année, un reçu fiscal se génère automatiquement : il est disponible dans le même onglet que le RIB du compte. Au même titre qu’un don traditionnel, canB donne droit à une réduction d’impôt de 66% des sommes versées.

Une carte bancaire gratuite, aucun frais de tenue de compte

Cette dernière, qui est une Visa Débit, permet de recevoir un remboursement de 0,05% du montant dépensé après chaque utilisation qui se cumule sur une cagnotte de dons. Les montants collectés pourront, par la suite, être reversés aux associations partenaires.

Les frais de tenue de compte sont gratuits, tout comme les paiements et les virements en zone euro et les trois premiers retraits en euro au distributeur.

Au quotidien, la carte Impact s’utilise comme n’importe quelle carte de payement classique. Bien évidemment, vous pouvez commander en ligne sans problème.

Retour d’expérience : pourquoi adhérer à canB ?

Si vous souhaitez vous mobiliser pour au profit des associations, mais que vous n’avez pas forcément le temps, l’argent ou la volonté de vous y consacrer, cette solution est faite pour vous. Sans y penser, vous récoltez de l’argent pour l’association qui vous tient à cœur tout en soutenant une fintech française.

Au quotidien, on ne fait absolument pas la distinction entre une carte Visa classique et le carte Impact de canB.

Alors, qu’attendez-vous ? N’hésitez plus à faire un tour sur leur site internet, ou directement vous lancer dans l’aventure en téléchargeant l’application sur iOS ou Android.

Tags
banque fintech startup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page