Test de Tiny Death Star (iOS) – L’étoile noire dans votre poche!

Tiny Death Star est un jeu gratuit développé par NimbleBits sur iOs. Si ça vous rappelle vaguement quelque chose, c’est qu’à une époque vous avez dû essayer Tiny Tower, du même éditeur.
Et vous ne serez pas dépaysés, c’est pratiquement le même jeu.

L’attaque du Clone

Même structure, même design, on reconnait immédiatement l’original. Le gameplay évolue à peine lui aussi, pour coller au thème.
Car oui, vous l’aurez compris, cette version clonée est entièrement basée sur la licence Star Wars, fruit de la collaboration avec Disney (RIP Lucasart).

Si vous n’êtes pas familier du genre, le jeu se base sur la construction d’une tour, ici l’Etoile Noire, étage par étage, dans laquelle il va falloir faire emménager et travailler des habitants, les Bitizens, pour générer des revenus et les rendre heureux.
Chaque étage pourra ainsi vendre de 1 à 3 marchandises, pour générer de l’argent qui permettra de payer la construction de l’étage suivant.
Mais la vente comme la construction prend du temps, et il faudra soit prendre son mal en patience, soit aider les visiteurs en les déposant à l’étage souhaité via l’ascenseur qui traverse toute la construction pour faire descendre le compteur.
Notez que les Bitizens ont chacun un métier de rêve, qui les rendra plus efficaces.

L'Etoile Noire prend forme.

L’Etoile Noire prend forme.

Ewok around the clock

A ce gameplay basique et très répétitif s’ajoute la possibilité de remplir certains objectifs, proposés par l’empereur lui-même, et de réaliser différentes actions qui cassent la monotonie, comme escorter des VIPs qui apportent des bonus (temps de construction réduit, ventes rapides…) ou attraper ces maudits rebelles qui envahissent votre précieuse étoile de la mort!
Ces actions bonus rapportent un autre type de devise, les bux, qui seront à loisir dépensés pour upgrader l’ascenseur ou débloquer des niveaux spéciaux.

Enfin, la version Star Wars propose des niveaux impériaux (situés aux niveaux inférieurs) au gameplay original, où des ravitailleurs génèrent des objets qui peuvent être échangés contre de l’or, en remplissant des contrats.

Car c’est bien tout l’intérêt de cette version: la profusion de niveaux, de personnages et de références à l’univers de Star Wars. Par exemple, les musiques sont des reprises jazz minimaliste des thèmes connus, et la galerie très fournie de personnages version pixel-art 8-bit vaut à elle seule le coup d’œil.

TinyDeathStar_troups

Les forces de l’Empire en ordre de bataille.

Le coté obscur de la Force

Malheureusement, le jeu souffre de pas mal de défauts et bugs en tout genre.
San parler des crashs de l’app dans certaines situations, le plus gênant est la mauvaise prise en compte du multitâche, qui entraîne un plantage/redémarrage de l’app à chaque passage sur une autre app.
Redémarrage qui entraîne aussi un retour du son, alors que les réglages sont toujours sur off.

Enfin, le jeu étant destiné à être joué par petites sessions, des notifications annonçant la fin d’une vente sont activables. Mais ces notifications sont gérées par étage! Horrible dès qu’on a plus de 10 niveaux, elles deviennent inutilisables.

En conclusion, un petit jeu dont l’addiction tient en grosse partie au thème, à conseiller aux fans de l’univers Star Wars, à essayer pour les autres.

Les constructions sont de plus en plus longues...

Les constructions sont de plus en plus longues…

TinyDeathStar4

Le réseau social de l’Empire.

Jeune Geek de 23 ans, Master en Informatique de Tsinghua University à Pékin en Chine et fan des nouvelles technologies. Je veux vous proposer un contenu innovant à travers mon point de vue. Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants et marrants, je vous testerai la plupart. Je m'occupe du site, de le faire évoluer, de l'équipe mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement pour découvrir toujours plus de choses et gens cools ! Et maintenant, je vais vous faire vivre ça depuis un point de vue Chinois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.