Objet connectéTest

Test – Emporio Armani SmartWatch 3 : le luxe au poignet

Publicité

Emporio Armani nous présente sa dernière montre connectée, avec la touche luxueuse bien connue de la marque italienne. Le tout est sous Wear OS, le système d’exploitation embarqué made in Google. Mais avec un tarif assez élevé, cette montre vaut-elle le coup ?

Unboxing

Emporio Armani affirme son côté luxe dès le packaging avec une belle boite à l’effigie de la marque. A l’intérieur c’est du velours que nous retrouvons. La montre est posée dans son réceptacle et une petite poche contient le câble de rechargement spécifique à la montre.

Le chargeur est aimanté et permet une recharge vraiment facile. Il suffira de poser la montre dessus pour démarrer le chargement, qui dure environ 1h, plutôt rapide donc. Nous reviendrons sur l’autonomie plus tard.

Design

Pour la partie design, l’ensemble est vraiment agréable à l’œil. Comme beaucoup de montres connectées, on retrouvera le capteur des battements du cœur sur la partie arrière.

Publicité
SmartWatch 3 : face arrière

Sur la face avant c’est un écran AMOLED de 1.28″ que nous retrouvons, qui offre une belle définition d’image ainsi qu’un tactile très réactif. Il est logé dans un boitier en aluminium, disponible en différentes couleurs : vert, bleu, jaune. Un modèle avec un boitier en acier inoxydable est également disponible.

SmartWatch 3 : Face avant

Sur l’une des tranches seront présents les trois seuls boutons de la montre. Le plus gros intègre également une roulette, qui permettra de se balader dans les différents menus sans toucher à l’écran. Les deux autres boutons permettront de lancer certaines applications et sont donc paramétrables.

SmartWatch 3 : tranche

Performances

Dans sa globalité, Wear OS est un système d’exploitation qui fait du bon travail. Cependant, en dehors de cadran personnalisé, Emporio Armani n’a pas rajouté grand-chose afin d’avoir une valeur ajoutée, qui pourrait expliquer son placement tarifaire.

Wear OS offre donc par défaut quelques applications liées au fitness, comme Google Fit ainsi qu’un suivi de votre rythme cardiaque. Par contre, pas de suivi de sommeil au menu, du moins je n’ai pas réussi à le trouver même avec une application tierce, et je trouve ça assez dommage.

Pour le reste, c’est du classique Wear OS mais ça fonctionne bien, très bien même. Et avec fluidité. Il vous sera donc possible de toujours avoir un œil sur la météo, de gérer votre musique, de recevoir vos notifications ou encore d’utiliser Google Maps.

Mais là où le bat blesse, c’est au niveau de l’autonomie. La batterie est plutôt faible et à tendance à fondre comme neige au soleil. En effet, il ne faudra pas s’attendre à dépasser la journée d’utilisation et votre Emporio Armani passera souvent la nuit sur le chargeur.

Conclusion

La SmartWatch 3 est la première montre sous Wear OS que j’ai eu au poignet, et je suis plutôt déçu. Cela est un avis personnel, mais l’autonomie laissée au rabais ainsi que l’absence de suivi de sommeil sont des gros points noirs.

Malgré cela, la montre reste agréable à utiliser. Le tactile est vraiment très réactif, tout comme la montre. Le capteur de rythme cardiaque m’a l’air plutôt correct. Une information difficilement vérifiable à 100% sans appareil de mesure.

Publicité

Avec un tarif affiché de 409€, sur le site officiel de la marque, cette montre est clairement destinée à une clientèle aisée.

Emporio Armani SmartWatch 3

409
8

Partie logicielle

7.0/10

Partie matérielle

8.0/10

Design

9.0/10

Points positifs

  • La fluidité
  • Le design

Points négatifs

  • L'absence de suivi de sommeil
  • Une manque de personnalisation de la marque
Publicité
Tags
Android Emporio Armani montre connectée review smartwatch Test Wear OS

Nathan

Rédacteur (Spécialiste Smartphone) - Jeune développeur de 24 ans, passionné des nouvelles technologies et de tests en tout genre. Développeur PHP & Python.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page