Test – GT Sport : Un vent nouveau pour la franchise Gran Turismo

Qui n’a jamais joué à Gran Turismo sur l’une des PlayStations ? Ce jeu emblématique, qui vient à la bouche lorsque l’on énonce la console de la marque Sony, a vécu plusieurs générations et il revient une fois de plus sur la dernière machine des japonais, la PS4 Pro. Cependant, quelque chose à changer pour cette saison ! Le jeu met maintenant en avant le multijoueur en destinant une grande partie de ses courses au mode en ligne. En dénigrant la carrière solo, les éditeurs de Gran Turismo ne risquent-ils pas de perdre les puristes ? C’est ce que nous allons essayer de voir ensemble avec ce GT Sport.

 

Si l’on en croit le titre du jeu, il pourrait s’avérer que Sony n’ait pas décidé de donner de chiffre à cet opus pour mettre en avant le nouvelle horizon du jeu. Un horizon où le multijoueur, les courses, le meilleur chrono et l’entente sur le circuit doivent primer. Premièrement, il n’en est pas le cas. Ensuite, les vieilles courses de plusieurs heures m’ont manqué, tout comme le plaisir de conduire de nombreuses cylindrées sur différentes pistes. Il m’a manqué quelque chose durant ce GT Sport et cela est l’esprit de Gran Turismo.

Un solo très maigre sur GT Sport

Tout est dans le titre. GT Sport dispose d’un petit mode solo qui prépare à la course les grands athlètes du Online. Avec seulement 24 courses, le mode solo laisse sur place. Au stand. On voit très bien pour qui est destiné le jeu. Certaines courses fixent comme objectif d’atteindre une vitesse ou de dépasser un adversaire, ce qui rappelle étrangement DRIVECLUB sorti au début de la PS4. Chaque course gagnée ou pôle atteint permet de remporter des points qui font gagner des voitures, des combinaisons ou des circuits. Mais rien de très impressionnant tant la difficulté n’est pas présente.

À l’heure où j’écris ces mots, il s’avère que Polyphony Digital a entendu les reproches de ces joueurs et a donc très vite changé d’optique pour son jeu tant attendu. Ainsi, la mise à jour 1.09 vient ajouter de nouvelles voitures, de nouveaux circuits et aussi un modo solo bien plus important ! Comme on le connait, ce mode classique propose désormais des séries de courses et elles sont plus nombreuses. Maintenant, il y en a pour tout les goûts et tant mieux !

Arrêtons nous quelques instants sur l’intelligence artificielle du jeu. Peut-on dire que nos adversaires sont C*ns ? Oui. On sent bien que Sony et le groupe de développeurs a décidé d’orienter le jeu sur le multi-joueur. L’intelligence artificielle a malheureusement complètement été oubliée pour laisser place à un attroupement d’abrutis dans de la carrosserie. Vous êtes donc un fantôme, vous vous prenez des coups de taule donnant l’impression d’être invisible. De plus, ils ne cherchent pas à se dépasser, trop facile pour eux. Ils préfèrent rester l’un derrière l’autre. Mais attention, ils deviennent aussi très agressifs quand vous les doublez. Surveillez donc vos arrières.

Un multi-joueur à perfectionner pour les fans

Comme on peut le voir depuis le début, ce GT Sport privatise le monde Online. Ainsi, on oublie la compétition contre des bots, on s’oriente vers de la compétition contre de vrais adversaires. Il existe deux modes : des courses et des championnats. Concernant les courses, ce sont 3 courses à faire toutes les heures. Avant leur publication, il est possible de s’entrainer pour atteindre la pôle position dès son commencement. C’est plutôt sympa pour les vrais fans de jeu de course. Ensuite, nous avons le championnat qui propose hebdomadairement une course à la même heure. Plutôt sur du positionnement à long terme, les championnats permettront aux fans de garder un niveau mondial durant toute l’année. Mais il n’en reste pas moins que les propositions sont faibles. Ensuite, il reste les salons à rejoindre pour faire des courses avec tout le monde. Mais c’est à oublier tout de suite. Le Fair-play ? Ils sont 80% à ne pas connaître ce mot alors il est impossible de jouer correctement. Même s’ils rapportent de l’expérience, il faut se battre pour avoir de l’XP.

Un graphisme de pilote toujours présent

Il faut l’avouer, Gran Turismo a toujours été un plaisir à regarder tant le détail est présent dans chacun des véhicules. J’avoue préférer visuellement regarder un Forza Motorsport 7, à mon grand désarroi, moi joueur depuis mon plus jeune âge de Gran Turismo sur PS1. Ce qui m’a donné envie de franchir le pas vers le rival de Sony, c’est un jeu beaucoup plus réussi au niveau visuel et surtout au niveau du contenu. Le jeu est plus plaisant, de la diversité dans les courses au nombre de voitures et circuits accordés. Sur ce GT Sport, rien de parfait, on prend le temps de regarder quelques détails lors de la course mais on se fixe davantage sur l’abruti sur la droite qui tente de nous ralentir. Concernant l’audio et la musique du jeu, je ne vois pas beaucoup de changement comparé aux précédents opus. Les mêmes bruitages et des musiques qui se ressemblent étrangement de jeu en jeu…

Gran Turismo Sport - PlayStation 4
29 Commentaires
Conclusion
7.8

De longues heures de jeu, aussi bien sur le solo depuis la dernière mise à jour que sur le multijoueur qui propose de nombreuses possibilités. Le graphisme a eu quelques changements par rapport à l'ancienne version mais rien de très surprenant. Un plaisir de jouer au jeu populaire sur Playstation 4.

  • Graphismes8
  • Solo7
  • Mutijoueur8
  • Audio8
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Rédacteur en chef - 22 ans et diplômé en marketing, management et communication. La technologie est une passion, le marketing est mon métier. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.