[TEST] Plantronics K100 – Le kit mains libres pour éviter les amendes !

A partir du 1er Juillet 2015, il a été interdit d’utiliser des écouteurs ou un casque pour répondre à un appel, en plus de ne pas devoir utiliser son smartphone au volant. Cependant, certains appels sont urgents et il n’est pas toujours possible de s’arrêter sur la route au risque de créer un accident. Certaines solutions Bluetooth étaient pratiques mais deviennent aujourd’hui encore une fois interdites. Ce n’est pas le cas du tout nouveau kit mains libres Bluetooth de Plantronics, c’est d’ailleurs celui que nous allons vous présenter maintenant : le K100 !

K100

Dans cet emballage qui ne fait que mettre en avant le design, qui comme nous le verrons n’est pas digne de renouveau, on constate que Plantonics y a ajouté d’autres accessoires dont un adaptateur allume-cigare et un câble USB pour recharger l’appareil chez soi ou dans la voiture. De plus, pour comprendre toutes les techniques du produit, un manuel complet est ajouter et permet de découvrir comment utiliser telle ou telle fonction.

K100 (2)

Avant d’utiliser le K100, débutons par faire le tour du produit et d’analyser ses petits recoins. Sa forme n’est pas sans rappellé les autres modèles de kit mains-libres, Plantronics n’ayant pas ajouté de touche personnelle, ce kit bluetooth ne sera pas différent des autres par rapport à son look. Le produit est entièrement fabriqué en plastique, un plastique qui est de très bonne qualité, il faudra voir avec le temps l’état du kit si on le laisse dans la voiture, en pleine chaleur. De plus, ce K100 n’est pas épais avec environ 1,2 cm d’épaisseur pour 12 cm de longueur.

K100 (3)

Le kit mains libres se fixera sur votre pare-soleil grâce à sa pince métallique et subira les nombreux chocs de nos routes françaises. Cet objectif de le fixer en hauteur permettra une meilleure prise de parole et pourra vous débiter la réponse de votre interlocuteur directement devant votre visage.

K100 (4)

Le K100 est composé de seulement 3 boutons ainsi que d’une molette pour régler le volume du haut-parleur. Pour lancer le scan des appareils aux alentours, il suffit de rester appuyer sur le bouton du milieu jusqu’à ce que la LED clignote en bleu et rouge. Un service vocal est également disponible mais uniquement en anglais, alors que de nombreuses fonctions étaient proposées, c’est regrettable. Par exemple, lorsque vous appuyez durant 2 secondes sur le bouton du milieu, cela lance la numérotation vocale sur le téléphone, il suffit ensuite de dire le nom de votre contact et votre smartphone l’appellera. Mais le K100 peut également servir d’enceinte, une fois connecté, il est possible de partager sa musique ou ses podcasts.

K100 (6)

Le bouton FM permet, une fois actionné, désactive le haut-parleur du K100 et envoie le son sur une bande FM spéciale. Il suffira ensuite de retrouver cette bande FM sur votre autoradio pour entendre la voix de votre contact directement depuis vos enceintes. Cela peut également servir pour faire le pont entre son smartphone qui diffuse de la musique et vos haut-parleurs stéréo.

K100 (7)

Le plus important reste à venir, la qualité des appels. Le K100 dispose d’une paire de microphone pour une prise en charge de la voix parfaite (cela réduit également l’écho). Durant nos tests, les appels ont été de très bonnes qualités, nos interlocuteurs nous recevaient 5 sur 5 et c’était plutôt plaisant de pouvoir discuter en voiture sans être un hors la loi. Il est temps de parler de l’autonomie avec une charge durant 2,5 heures, le K100 pourra vous occuper durant le trajet pendant environ 15 heures ou 15 jours en veille. Si vous avez peur d’oublier de l’éteindre, il s’éteindra après 90 minutes, ne vous en faites pas. Ce qui est pratique également, c’est qu’une fois rallumé, il se connectera immédiatement au téléphone, sans rien demander ! Le Plantronics K100 est disponible sur Amazon au prix de 46,46 € !

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.