Jeux vidéoTest

Test : Ratchet and Clank Rift Apart – 5 bonnes raisons d’y jouer… ou pas

Exclusivité de la console next-gen, Ratchet and Clank Rift Apart est un jeu développé par Insomniac Games et édité par Sony Interactive Entertainment. Le jeu est une ancienne franchise et ce nouvel opus tombe à point nommé avec une version entièrement travaillée pour la PS5. L’ambition est d’utiliser au mieux les capacités de la nouvelle console de Sony afin de plonger les joueurs dans une immersion totale.

Ratchet and Clank et les failles dimensionnelles

Dans ce nouvel épisode, on retrouve nos deux héros lors d’une cérémonie en leur honneur. Lors de cette cérémonie, Clank prévoyait de remercier Ratchet son meilleur ami, en lui offrant un Dimensionator. Ce cadeau lui permettrait de retrouver sa famille. Toutefois, la petite fête se trouve gâchée par une attaque de leur ennemi de toujours, le Docteur Néfarious. Cependant, Néfarious dérègle le Dimensionator et ouvre ainsi malencontreusement des dimensions. Ratchet et Clank se retrouvent ainsi séparés. Ils devront tout faire pour se retrouver et arranger la situation dans un monde inter dimensionnel.

Bien évidemment, les failles dimensionnelles sont exploitables tout au long du jeu. En effet, il suffit de presser la touche L1 pour se voir happer par la faille et découvrir ainsi un nouvel environnement ou un raccourci de niveau.

ratchet and clank rift faille

Pensant être le seul Lombax, Ratchet découvre avec surprise Rivet, une autre Lombax. En effet, Rivet est son alter ego féminin, sauf qu’elle vit dans le même monde, mais dans une autre dimension. La rencontre des deux personnages va se développer au fur et à mesure de l’histoire pour donner un sens à l’aventure.

Un grand jeu d’aventures pour tous

Ratchet and Clank est un jeu d’aventures qui conviendra à tous, tant dans l’histoire que dans le gameplay. C’est donc dans cet univers inter dimensionnel que nos personnages favoris vont évoluer. On incarnera soit Ratchet, soit Clank, ou encore Rivet. Chaque personnage dispose de son équipement. Ces derniers peuvent être améliorés et c’est là une des composantes du jeu. En effet, dans le menu principal, outre les différentes missions à effectuer et les missions facultatives, on trouve un onglet dédié à l’équipement et l’armement. Tout cela peut être upgradé à l’aide de pièces. On les collecte au fur et à mesure de l’avancée dans le jeu. À noter que les missions facultatives rapportent des armes et autres accessoires qui peuvent être bien utiles.

ratchet and clank menu

Des graphismes à couper le souffle complètent ce jeu d’aventure. En effet, le jeu dispose de trois modes d’affichages différents. En effet, on trouve un mode fidélité 4K 30 fps avec ray tracing et un autre mode performance 4K 60 fps sans ray tracing. Le 3ème mode est le « performance RT », avec 60 fps , ray tracing et une adaptation 4K-HD. Quel que soit le mode choisi, les graphismes sont sublimes, avec des couleurs magnifiques et une fluidité sans précédent. Pour faire simple, on a l’impression de joueur à un film Pixar. Il n’y a aucune différence entre les cinématiques et les phases de jeu, le tout sans perte de dynamisme. Pour agrémenter le tout, les musiques et effets sonores viennent compléter le tout dans une très bonne homogénéité.

Pour terminer, l’exploitation de la DualSense est parfaite, tant au niveau des gâchettes adaptatives que du retour haptique et des vibrations. Le tout donne une parfaite immersion et permet enfin de découvrir un jeu complètement prévu pour la PS5

5 bonnes raisons d’y jouer

Les graphismes sont sublimes et à couper le souffle. Quel que soit le mode graphique choisi dans les paramètres les graphismes sont excellents avec beaucoup de couleurs et de fluidité. L’impression globale est vraiment de jouer à un film Pixar.

Les temps de chargements sont quasi inexistants. Encore une fois le SSD montre de quoi il est capable, mais c’est aussi en raison de l’architecture du jeu. En effet, à la fin des cinématiques, la phase jouable s’enchaîne directement sans transition, un peu comme un fondu.

La personnalisation de l’arsenal des personnages donne au jeu un petit côté challenge. Cela fait que l’on a envie de collecter toujours plus d’items. Ces derniers permettent l’amélioration à différents niveaux et l’on a bien sûr envie d’être au maxi. Cette personnalisation est assez riche et variée.

De l’action et de l’immersion, c’est ce qui correspond au jeu. En effet c’est un jeu qui va vite, avec des graphismes à la hauteur de cette vitesse et une immersion ajoutée grâce à la bande-son et à la manette DualSense.

La DualSense est très bien exploitée et mise en avant dans le gameplay. Enfin un jeu qui utilise les capacités de la manette de Sony. Les tirs en rafale lorsque l’on est dans la peau du robot sont bluffants et cela complète parfaitement l’immersion dans le jeu.

5 bonnes raisons de ne pas y jouer

La durée de vie de Ratchet and Clank Rift Apart est malheureusement trop courte, il faut compter 15-20 heures de jeu selon si l’on prend son temps ou pas. Comme c’est un jeu très rapide, on reste un peu sur sa faim. Une durée de vie un peu plus longue aurait été appréciable.

La map reste un peu limitée, mais c’est en corrélation avec la durée de vie. En effet, une map un peu plus étoffée aurait permis d’inclure un peu plus d’objectifs qu’ils soient principaux ou secondaires et cela aurait augmenté en parallèle la durée de vie.

La trame du jeu est un peu trop rectiligne. Malgré le fait d’avoir sur la map des objectifs facultatifs, l’exploration reste minime. L’histoire un peu trop guidée ce qui donne ce petit côté rectiligne. Toutefois, ce n’est pas un open world à la base.

Les combats de boss sont redondants et présentent peu d’intérêt. Comme tous les jeux de ce type, les boss doivent être canardés à tout va pour continuer l’aventure. Ils sont peu intéressants et on n’y prend pas trop de plaisir.

Proposer trois modes d’affichage porte à confusion sur le choix à effectuer. Sacrifier la 4K, le ray tracing, le framerate, quel est le meilleur choix ? Le mode performance RT semble toutefois être le bon compromis.

Conclusion

Ratchet and Clank Rift Apart est le premier vrai jeu travaillé pour la PS5. C’est une exclusivité de la plateforme et le jeu montre toutes les capacités de la console qui sont exploitables à l’heure actuelle. Sans nul doute qu’au fil du temps il sera possible d’exploiter encore plus en profondeur les capacités de la PS5 ce qui promet de belles choses étant donné le niveau actuel avec ce jeu. Les graphismes sont sublimes, colorés, fluides, sans latence d’affichage, bref que du très haut niveau. La bande-son est également à la hauteur et vient compléter l’aspect graphique.

Le tout ajouté à une parfaite gestion de la manette DualSense, où l’on peut enfin voir ce dont elle est capable. Gâchettes adaptatives, retours haptiques, c’est là que l’on s’aperçoit que ce n’est pas un simple gadget, mais que cela contribue à une réelle augmentation de l’immersion. C’est donc un très bon jeu, dommage que sa durée de vie ne soit pas un peu plus longue.

En partenariat avec

Ratchet & Clank Rift Apart (PS5)

Cdiscount Occasion 58.04 € Voir l'offre
Amazon.fr Marketplace Neuf 62.4 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 62.9 € Voir l'offre
E.Leclerc Culture Neuf 62.9 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 64.84 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Fnac Neuf 69.98 € Voir l'offre
eBay Neuf 79.09 € Voir l'offre
Boulanger Neuf 79.98 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Ratchet & Clank: Rift Apart (PS5)

57,99 €
Voir l'offre

Ratchet and Clank Rift Apart

60,48€
9.4

Graphismes

10.0/10

Bande son

9.5/10

Jouabilité

10.0/10

Durée de vie

8.0/10

Points positifs

  • Graphismes
  • Fluidité et rapidité dans le gaming
  • Gestion de la DualSense

Points négatifs

  • Durée de vie un peu courte
  • Jeu un peu trop rectiligne
Tags
jeux video Playstation PS5 ratchet et clank sony

Xavier

Geek, gamer et adepte de bonnes séries

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page