Test – Samsung Note 8 : L’ultime smartphone qui n’a pas froid aux objectifs

Bien avant la présentation du Samsung Note 9, revenons plus en détails dans ce test sur le Samsung Note 8. La gamme Note de Samsung a toujours attiré la convoitise des passionnés de la marque mais aussi des beaux smartphones. Même si les années précédentes n’étaient pas les meilleures pour Samsung, celui-ci vient redresser la barre et la placer très haute. Que ce soit au niveau du design, des caractéristiques ou de ses diverses options, ce smartphone est une véritable trousse à outils. Découvrez notre avis sur le smartphone de l’année 2017.

Design

Samsung a toujours su donner l’envie à ses aficionados. Alors, moi-même étant un fan absolu des produits Apple, il ne m’a pas été difficile de dire le contraire pour Samsung. Dès les premiers abords, le Samsung Note 8 sait vendre du rêve. Une coque en métal froid pour une bonne prise en main et un énorme dos en verre, voilà la conception de la phablette selon Samsung. Comme pour le Samsung S8, les bords sont arrondis, ce qui améliore le confort lors de l’utilisation. Sur les bords, on retrouve le bouton de verrouillage et les boutons de volume, tout simplement. Un autre bouton est à l’appel, pour contrôler Bixby. Concernant l’arrière en verre, il est très beau mais il sait aussi très bien retenir les traces de doigt, une horreur.

À coté des deux capteurs photos qui sont présent et que nous verrons plus tard, se trouve le capteur d’empreinte digitale. Le smartphone peut être déverrouille de plusieurs façons dont la fameuse reconnaissance facile ou le scanner d’iris mais il s’avère que l’installation du capteur d’empreinte à ce niveau n’est pas une bonne idée. Il est beaucoup trop haut pour des petites paluches. Pour le scanner d’iris, il fonctionne assez bien, encore faut-il regarder dans le viseur. Pour la reconnaissance facile, on repassera. Apple a su faire mieux et on attend beaucoup du prochaine Note 9.

Une prise en main pas si facile

Il ne faut pas le cacher, le Samsung Note 8 est un grand téléphone. Avec un écran de 6,3 pouces, il est difficile de le prendre en main et d’utiliser à 100% l’appareil. Les deux mains sont requises, même pour écrire un simple SMS. Samsung le sait et il est possible d’utiliser un mode simple réduisant l’utilisation à une seule main. Mais est-ce vraiment utile de devoir créer une fonction logiciel pour cet appareil ?

Sinon, l’appareil reste, comme son petit frère, un smartphone certifié IP68, résistant à l’immersion dans l’eau pendant 30 minutes et à la poussière. De plus, le Samsung Note 8 garde son fameux stylet qui se trouve en bas. Surprenant d’utiliser un smartphone avec un stylet pour 2018 mais on y prend très vite l’habitude quand il est sur une surface plane. D’ailleurs, ce stylet comporte un bouton sur la tranche supérieure qui peut lancer une action à déterminer. Mais le gros point fort de ce stylet, c’est sa prise de note rapide, même quand le smartphone n’est pas déverrouillé. Un gain de temps lors du CES, merci Samsung.

Ecran

Cette partie du test est la plus impressionnante. En effet, on connait tous Samsung pour la qualité de ses dalles, notamment pour revendre ses écrans auprès des concurrents. De même pour les écrans téléviseurs de la marque qui marchent très bien sur le marché français. Alors quand le Samsung Note 8 est arrivé dans nos bureaux et qu’il a allumé son premier pixel, notre avis a été rapide. Avec un écran Super Amoled d’un format 18,5:9 et une définition en 2960 x 1440 px (soit WQHD+), le smartphone ne peut faire que des merveilles. La luminosité est impressionnante, tant en pleine nuit qu’en plein jour. De même pour les couleurs qui sont reproduites à merveilles et permettent d’admirer les clichés pris. À ce jour, le Samsung Note 8 nous a montré la meilleure définition et le meilleur écran sur un smartphone.

Audio

Samsung offre toujours une sortie jack pour les aficionados. Une distorsion quasi-inexistante et un bon rendu sonore avec une bonne paire d’écouteurs. Concernant le haut-parleur, il est faible. Il est potable, bien au dessus des smartphones bas de gamme. Mais il n’y a ni présence de basses, ni clarté dans les voix. On a préféré garder une enceinte portable près de nous.

Photo

Comme nous le disions auparavant, le Samsung Note 8 a la chance d’avoir adopté deux capteurs. Le premier est un grand angle pour des photos basiques et le second avec une focale plus longue permettant de prendre des photos à longue distance. Le premier capteur est un 12Mpx avec une ouverture à f/1,7. Le second est également un capteur 12Mpx mais avec une ouverture à f/2,6. Ce qui va permettre de zoomer en ayant une bonne définition de l’image, si la lumière est présente évidemment. Les lumières sont complètement différentes d’un iPhone X. Nous aimons à penser que Samsung aime dénaturer ses clichés en les rendant plus colorés, avec plus de peps donnant envie de voir l’image. Contrairement à un iPhone où les couleurs sont normales, sans être très vives. En retournant chez Samsung, on a pu s’apercevoir que la qualité nocturne n’était pas vraiment au rendez-vous, pour preuve.

 

À noté également, le Note 8 utilise la technologie de stabilisation optique et non pas numérique permettant une meilleure netteté des images. Après, nous ne sommes pas spécialistes de la photographie mais c’est principalement ce que nous avons retenu du smartphone. Les images sont belles, claires, nettes et precises. Elles donnent envie et elle permettent de garder des souvenirs de qualité, même quand le sujet est en mouvement. Concernant la caméra à selfie, le capteur est de 8Mpx est d’une qualité extraordinaire. La qualité des clichés m’a permis de m’apercevoir de mes premières rides. Je reste dubitatif entre joie et tristesse.

Performances

Comme on peut s’en douter, Samsung n’a pas délaissé la performance pour son Note 8. Il embarque processeur Exynos 8895 avec 6Go de RAM, autant dire qu’il n’a pas de mal à faire tourner des applications gourmandes. Le smartphone est fluide et gère bien les passages entre les différentes applications. Une partie de Real Racing 3 a permis de voir la qualité du jeu sur un grand écran. Même les jeux les plus gourmands n’ont pas su le mettre à plat. S’il n’y avait pas les licences Mario et Zelda sur la Switch, le Note 8 pourrait convenir de console de jeux.

Autonomie

Pour alimenter un écran aussi grand et un processeur aussi gourmand, Samsung a équipé son smartphone d’une batterie de 3300 mAh. Alors sur le papier, c’est pas énorme. En vrai, ça passe. Nous avons énormément sollicité le Note 8 lors de notre voyage à Las Vegas pour le CES 2018. Pour prendre des photos, filme, tweeter, ce smartphone a su nous donner toute son énergie durant une journée entière. Le soir venu, nous sommes revenus sur nos smartphones respectifs en attendant que Samsung recharge. D’ailleurs, le Fast Charge de Samsung est puissant, avec quelques minutes pour 30% de batterie ! Et 1h30 pour que le Samsung Note 8 se recherche entièrement.

De la VR avec un Note 8

Le Samsung Note 8 peut être vendu dans un pack complet. Dans celui-ci se trouve le fameux casque Gear VR. Première expérience pour ma part dans le monde la VR après les déboires de la première version de l’Oculus. En effet, la qualité de l’image s’est améliorée grâce à l’écran WQHD+ mais il y a encore des efforts à faire. Pour la qualité, seul le casque de Royole m’a donné envie de m’immerger dans la réalité virtuelle. En tout cas, Samsung fournit une très belle interface avec de nombreuses applications compatibles. Il ne manque plus que la qualité de l’image et on sera à l’apogée de la VR.

Utiliser son Samsung Note 8 comme ordinateur avec DeX

Puisque le Samsung Note 8 a un très bon processeur et sait bien s’en servir, pourquoi ne pas utiliser son smartphone comme ordinateur. Samsung propose également le DeX, un socle où l’on vient clipper son téléphone et brancher un câble HDMI pour relier un écran. Rajoutez ensuite une souris, un clavier et voilà que votre ordinateur/smartphone voit le jour. Fonctionnant sous l’OS de Samsung, ce petit bijou de technologie permet d’utiliser son smartphone d’une autre manière, beaucoup plus pratique. L’utilisation est stable mais reste cependant bridée aux applications proposées.

Conclusion
8.7

Non pas comme son ainé qui s'adonnait à s'enflammer, le Samsung Note 8 redonne une nouvelle vision à la marque coréenne qui a su mettre un concentré de technologie dans ce smartphone. Il est quasiment parfait en tout point, sauf son prix, qui ne justifie en rien être la gamme la plus haut de gamme de la marque face à un Galaxy S "insérez un chiffre".

  • Design9
  • Ecran10
  • Audio7
  • Photo9
  • Performance9
  • Autonomie8
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.