Test

[TEST] Surface Pro 4, l’ordinateur tablette ultime ?

Publicité

Microsoft, avec sa gamme Surface, a révolutionné le monde de l’ordinateur portable. Maintenant, l’écran se détache du clavier, il est tactile, transportable très facilement et permet des usages multiples. Mais que valent ses nouveaux ordinateurs d’un nouveau genre ? Les performances sont-elles au rendez-vous ? Vers quel produit se tourner lors d’un achat ? C’est à toutes ces questions que nous allons répondre avec le test de la Surface Pro 4, la dernière tablette qui se dit pouvoir remplacer un ordinateur.

Déballage

Commençons par le déballage avec une boite simple et sans fioriture qui contient : la Surface Pro 4, le chargeur secteur et le stylet.

20160215_191913 20160215_191934

Nous avons reçu un Type Cover noir pour pouvoir tester la Surface Pro 4 pleinement.

Publicité

20160215_192036

Design

Parlons un peu de design. La Surface Pro 4 reprend les lignes des anciennes Surface avec des affinements (292,10 x 201,42 x 8,45 mm). Son boitier en magnésium permet d’obtenir un poids plus que raisonnable de 786 g pour les configurations avec processeurs i5/i7 et de 766 g pour la configuration avec processeur m3.

20160214_162143

Le côté gauche de la Surface Pro 4 est aimanté pour pouvoir poser le stylet et ne pas le perdre (on retrouve sur ce même côté la prise Jack). Le pied multiposition permet de changer l’angle d’inclinaison lorsqu’on utilise la Surface Pro 4 comme ordinateur (quasiment 180 °). On retrouve sous ce pied un port micro-SD. Sur la partie haute de la tablette, on retrouve les boutons Volume +/ — et le bouton Power et sur la tranche droite le port permettant de charger la tablette (propriétaire et aimanté de la même manière que MagSafe), un port USB 3 et un port MiniDisplay Port.
20160214_162536 20160214_162609

Usage

Pour être tout à fait franc avec vous, utiliser la Surface Pro 4 au quotidien est un pur bonheur. Le fait que l’écran soit tactile et qu’il se détache facilement du clavier facilite les choses et multiplie les usages. Lors du test, j’ai décidé d’utiliser la Surface Pro 4 comme mon ordinateur personnel. Cet hybride m’a donc servi à écrire des articles, naviguer sur internet, regarder des séries, utilisé les réseaux sociaux, travailler, etc. Et à chaque situation, la Surface Pro 4 a su répondre présente. Pour la rédaction d’articles et le travail, le clavier est très sympa à utiliser. Les touches répondent bien et sont très souples, ce qui est agréable. Pour regarder des vidéos, on se sépare du clavier, et grâce au pied amovible, on règle facilement l’angle de l’écran en fonction de l’endroit ou l’on se trouve (train, canapé, etc.) Pour la navigation internet et tout le reste, deux choix : soit on utilise la Surface Pro 4 comme un ordinateur classique avec le clavier, soit comme n’importe quelle tablette. L’écran est de très bonne qualité et permet d’utiliser la Surface Pro 4 dans toutes les circonstances de lumière.

20160214_162445

Dans tous ces usages, Windows 10, le nouveau système d’exploitation de Microsoft, répond très bien. Le mode tablette est très bien géré et s’active automatiquement lorsqu’on utilise le stylet. L’interface est très agréable visuellement. Une des fonctionnalités de Windows 10 que j’ai particulièrement adorée est Windows Hello. Ce module permet de s’authentifier grâce à une reconnaissance faciale et permet de ne plus taper son mot de passe pour ouvrir la session. Pensant au début à un gadget, cette fonctionnalité est vraiment utile. J’ai été surpris par la rapidité de reconnaissance qui se chiffre à 2 secondes maximum. Un très beau travail de la part de Microsoft.

20160214_162216

Publicité

Côté performances, la Surface Pro 4 (le modèle que nous avons testé possède un Core I5, 8 GB de Ram et 256 Go de mémoire SSD) a su répondre à mes besoins. Aucune latence sur des usages bureautiques et internet. Même avec des jeux comme Heartstone, la machine tourne très bien. Le seul point noir de cette Surface Pro 4 est l’autonomie. Annoncée à 9 h par Microsoft et étant habitué à l’autonomie performante du MacBook Air, je dois dire que la Surface Pro 4 fait un petit score. Sur des journées de travail classiques, je n’ai jamais tenu la journée (internet, bureautique, etc.). Sur un usage multimédia (visionnage d’un film sur Canal ou Netflix), l’autonomie annoncée ne dépasser pas les 3 h 30. On espère une correction de ce point sur la prochaine version.

L’utilisation du stylet, pour un usage bureautique, est très utile. Un bouton est présent sur le stylet qui permet, selon le nombre de clics, de faire une action. Un clic permettra d’ouvrir OneNote, le logiciel de Microsoft de prise de note. Deux clics permettront de prendre une capture d’écran. Un clic prolongé lancera Cortana, l’assistante virtuelle de Microsoft. Niveau précision, le stylet est vraiment très précis. On peut aisément s’en servir pour écrire de manière manuscrite. De plus, lorsque le stylet est détecté, si vous appuyez votre paume de main sur l’écran, celle-ci ne sera pas détectée. Un vrai atout dans l’usage.

20160214_162525

Conclusion

Pour conclure, la Surface Pro 4 s’approche de la perfection pour le côté hybride. Le passage de l’ordinateur à la tablette est très simple et les performances pour une tablette sous juste époustouflantes. Avec un seul appareil, on se retrouve à pouvoir l’utiliser de plusieurs façons différentes. Elle sait répondre à tous les usages (multimédia, bureautique, etc.). Le seul point faible reste l’autonomie, qui est un peu faible par rapport à d’autres PC du marché. Autre point : le clavier n’est toujours pas fourni : pensez à ajouter 149 € à l’achat pour avoir le clavier en plus. C’est dommage quand on sait que des concurrents proposent le clavier de série dans le même type d’appareil. Si vous cherchez un PC portable qui peut aussi vous servir de tablette, on ne peut que vous conseiller la Surface Pro 4. Vous pouvez la trouver à partir de 999 € ici.

Et vous, que pensez-vous de la Surface Pro 4 ?

Publicité
Tags
hybride microsoft pc portable review Surface Surface Pro 4 tablette Test

Christopher

Rédacteur et testeur occasionnel. 27 ans, responsable d'un magasin Apple Premium Reseller. Fan de la marque Apple, et des nouvelles technologies en général. Retrouvez moi sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page