[TEST] Withings Aura – Un réveil en douceur et en lumière

Avec l’avancement des objets connectés dans notre quotidien, on retrouve parfois des objets qui nous percutent que très peu sur le moment mais dont nous nous servons tous les jours, que ce soit une fourchette, des clés… Un jour, je me suis réveillé, j’ai éteins mon réveil et puis j’étais énervé de ce réveil agressif dès le matin et je m’imaginais me réveiller dans un endroit calme, doux… Enfin bref, vous voyez le truc, un réveil apaisant afin de se mettre dans le bain pour la journée. Depuis quelques temps, le réveil Aura de chez Withings me faisait de l’œil et je me suis lancé dans cet aventure qui fut palpitante et décevante à la fois, voyons cela ensemble !

DSC_0685

Déballage

C’est une très grande boite qui fera office de recueil pour le réveil avec les couleurs habituelles de la marque. À la vue du format, on s’attend à un grand réveil ! Trêve de bavardage, on ouvre le carton et on découvre :

  • L’appareil de chevet
  • Le capteur de sommeil
  • Le bloc d’alimentation ainsi que des adaptateurs locaux (US/UK/UE)
  • Une notice de première utilisation qui vous sera obligatoire pour utiliser toutes les fonctions !

DSC_0694

DSC_0695

Tout est là, il suffit maintenant d’aller retirer le vieux coucou dans votre chambre pour le remplacer par ce réveil à la pointe de la technologie ! Enfin, après avoir branché le câble d’alimentation et le câble USB du capteur,  il faudra télécharger l’application Withings pour gérer et analyser vos résultats.

 

Un réveil différent d’une finition impeccable !

Le réveil Aura, enfin la base qui se pose sur une table de chevet, n’est pas très grand comparé à d’autres réveils, il est juste plus haut afin de s’équiper d’une lampe pour une petite luminothérapie. La couleur est unique, ce sera du blanc et puis c’est tout ! Ça ne prend pas la poussière, ni les traces de doigts mais attention si vous avez les mains sales. Le plastique est mis à l’honneur sur tout le produit, hormis sur le bas qui est recouvert de tissu pour le haut parleur et pour afficher l’heure. Concernant l’affichage de l’heure, il est fort regrettable de n’avoir qu’un tout petit écran à gauche, une très mauvaise surprise pour ceux qui ont des problèmes oculaires.

DSC_0707

DSC_0709

Je ne sais pas si c’est important, mais le réveil Aura n’est pas très lourd, il pourra être posé n’importe où grâce à ses patins anti-vibrations. Petit plus, pour ceux qui désirent mettre leur réveil en hauteur grâce à un pied ou même sur une fixation murale, un pas de vis est disponible juste en dessous… C’est assez surprenant de voir ça mais pourquoi pas !

DSC_0743

A l’arrière, on retrouve les connectiques, c’est à dire l’alimentation principale ainsi que 3 ports USB. Ces ports serviront dans un premier temps à alimenter les capteurs de sommeil. Certes, il sera difficile d’avoir 3 capteurs pour un lit (3 personnes dans un lit deux places ?) mais ce dernier pourra tout aussi bien recharger votre smartphone durant la nuit.

DSC_0683

Pourquoi un produit si immense ? Tout simplement pour vous réveiller en lumière grâce à la projection de lumières d’ambiances. Le systéme est simple mais bien pensé. Au lieu de vous agresser avec une source de lumière directement envoyé sur votre tête, Withings a pensé autrement en créant un reflet des ondes pour apaiser les couleurs et rendre votre réveil plus doux. Une LED est présente sur le bas et éclaire le haut arrondi pour en faire un miroir.

DSC_0674

Comme vous pouvez l’apercevoir, il n’y a aucun bouton sur ce réveil afin de couper le son ou la lumière, activer/désactiver votre réveil. Pour rendre son produit encore plus esthétique, Withings a opté pour des réglages à interfaces tactiles. Pour faire tout vos réglages, il faudra utiliser les surfaces tactiles qui se trouvent sur le côté droit ou sur le haut. Pour vous donner des exemples, une tap sur le haut allume la lumière pour en faire une lampe de chevet, un glissement vers le haut/le bas lorsque la lumière est allumé permet de changer la couleur de la lumière. C’est pour cela que le livret de première utilisation est très important !

DSC_0668

Au niveau de la qualité, il n’y a rien à dire ! Les matériaux sont de bonne facture, la finition est parfaite et les couleurs utilisées sont en adéquation avec le produit.

Le capteur qui permet d’analyser notre sommeil se place en dessous du matelas pour plus de précisions. Branchez-le au réveil, patientez 10 minutes pour sa synchronisation et il sera prêt à vous dire si le paresseux vous correspond. Hormis le câble qui dépasse de votre lit et qui va jusqu’au réveil (Je n’aime pas les câbles…), on ne ressent aucune sensation et si au fil du temps ce capteur se salit, vous pouvez retirer le système électronique pour nettoyer le tissu.

DSC_0698

Une analyse complète

Comme il n’y a pas d’écran sur l’appareil de chevet, il faudra obligatoirement passé par l’application. Premier mauvais point pour les utilisateurs d’Android ou Windows Phone, vous ne pourrez pas utiliser toutes les fonctions de l’appareil. Le Withings Aura est annoncé disponible pour les appareils iOS et c’est fort dommage pour la marque qui aurait pu toucher un plus grand nombre d’utilisateurs. Sinon, une fois l’application installé, il faudra passer à la création d’un compte ainsi qu’à la première connexion à votre appareil.

DSC_0715

Une fois le tuto de connexion terminé, le réveil synchronisé avec votre iPhone et votre compte créé, il ne nous reste plus qu’à découvrir l’analyse de notre sommeil ! L’application est très bien conçu (elle sert pour tous les appareils de la marque) et vous pourrez donc voir votre sommeil grâce au Aura mais aussi votre poids grâce à la balance connectée.

Concernant la lecture des données, il est possible de lire son quota de sommeil la nuit précédente ainsi qu’un graphique par jour ou semaine de vos sommeils. Pour plus de détails, choissisez un jour et l’application vous affichera le nombre d’heures dans votre lit et le nombre d’heures de sommeil. Ensuite, elle décomposera vos phases de sommeil afin de mieux le comprendre (sommeil léger, profond…).

IMG_1189 IMG_1190

Ensuite, grâce à ce fameux capteur, il est également possible de connaître son rythme cardiaque durant son sommeil ainsi que la température moyenne avec le minimum et le maximum de votre chambre. C’est vraiment une analyse complète du sommeil ainsi que de l’environnement où vous dormez, les données sont justes et vérifiées, le Withings Aura est vraiment un produit complet !

IMG_1191 IMG_1192

Pour configurer le réveil, il faut aussi passer par l’application. La connexion entre les deux se fait via Bluetooth et permet ainsi de configurer son réveil rapidement. Pour préparer votre réveil, il faudra choisir l’heure à laquelle vous aimeriez vous lever ainsi qu’une fourchette (pas obligatoire) pour vous réveiller dans la meilleure phase qu’il soit. Cela vous permettra de ne pas vous réveiller brutalement ou du mauvais pied.

DSC_0720

Pour vous endormir paisiblement, Withings propose une ambiance calme avec une couleur prédéfinie et des chansons (bruit) apaisantes. De ce côté, deux choix sont disponibles, Sommeil pour une grosse nuit ou Sieste pour… vous avez compris !

 

Mon constat

Après plus d’un mois d’utilisation, il s’avère que le Withings Aura n’a pas que des bonnes choses. Avant de vous en parler, j’aimerais bien évidemment revenir sur la finition du produit qui est impeccable, des couleurs et matériaux parfaits ainsi qu’une application complète concernant le Aura sur iOS. Comme je le disais également, il est fort regrettable de voir que l’application Withings sur Android n’ait pas toutes les possibilités de celle sur iOS et j’espère que la marque fera des efforts pour la prochaine mise à jour.

Le second point négatif et ce fut une grosse déception pour moi, est l’impossibilité de choisir la sonnerie de son réveil. Nous sommes obligatoirement bridés à 4 thèmes, certes reposant pour ne pas vous réveiller brutalement, mais ce manque de liberté est fort regrettable pour les jeunes, comme moi, qui aiment se réveiller en musique. Personnellement, j’ai l’habitude de choisir une chanson agressive car cela me réveille et me met en forme pour la journée mais ici, ce fut tout le contraire… Je ne sais pas si c’est le cas pour tout le monde mais pour chaque musique choisie, je me suis rendormi le matin… Les musiques d’ambiance sont tellement calmes qu’elles ne m’ont, soit pas réveillé, soit rendormi et quand on doit commencer une journée avec du retard, c’est une très mauvaise chose… (L’excuse du réveil qui rendort, je ne sais pas si elle existe !)DSC_0723

Pour ce qui est de la lumière au réveil, sa couleur bleue ne m’a pas tellement aidée à me réveiller. En même temps, je dors souvent les volets ouverts et face au soleil donc je ne suis surement pas celui à écouter pour ces conditions. J’ai fait essayer la lumière à des amis venus un week-end et ils m’ont confortés en me disant que cette lumière qui scintillé de bon matin permettait, dans une phase de sommeil légère, de se réveiller tranquillement.

DSC_0738

Mon dernier regret pour ce produit, c’est son prix. Vendu à 299,95€, il est pour moi le réveil le plus cher que l’on puisse acheter. Je vais surement être méchant avec le Aura, mais pour ce prix, autant acheter une application sur son smartphone, une lampe connectée et un réveil normal pour l’heure, vous en aurez pour bien moins cher… Après, il est sûr que ses mesures sont proches de la réalité, qu’il vous apporte quelques suppléments très bien investis et une finition parfaite. Mais au vu du blocage pour les musiques, le prix n’en fait pas un bon rapport…

 

Vous pourrez vous procurer le Withings Aura sur le site officiel au prix de 299,95€.

 

argent

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

One Comment

  1. Fred Reply

    Je viensde la de recevoir mon Aura,
    après un reveil le matin loupé, l’engin ne sonne pas, une analyse partielle du sommeil puisque qu’en bougeant dans le lit on sort la zone de mesure (1 personne dans un lit de 180 de large), un indicateur de température qui annonce 2,5°C de plus que la balance withings qui elle etait à 45 cm (hauteur de la tabe de nuit), des câbles et pas de CPL, du wifi mais qui ne réussi pas à passer à travers un mur porteur et faire moins de 6m en ligne droite alors qu’un tél, la balance, y arrive…
    quelle produit de M…E,
    passez votre chemin ce Aura n’aurait jamais du sortir, il faudrait l’euthanasier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.