Actu

Waze, Maps, Coyote… ne pourront plus signaler tous les contrôles de police

Suite à l’adoption d’un nouveau décret, nous apprenons que les applications de navigation GPS, telles que Waze, Maps, Coyote ou encore TomTom, ne pourront plus signaler l’entièreté des contrôles de police.

waze-maps-signalement-controles-police

Si vous êtes un habitué des applications GPS, vous appréciez surement être informé lorsque des contrôles de police se trouvent sur votre trajet. Malheureusement pour vous, ces signalements ne seront plus affichés en permanence. En effet, les préfets ainsi que le ministre de l’Intérieur pourront interdire la « rediffusion de tout message ou de toute indication émis par les utilisateurs d’un service électronique d’aide à la conduite ou à la navigation ».

Les signalements de police vont disparaitre temporairement de Waze, Maps et compagnie

Issu d’un projet de loi datant de 2019, le nouveau décret visant à interdire le signalement de l’ensemble des contrôles de police entrera en vigueur dès le 1er novembre 2021. Nous pouvons ainsi lire que « l’autorité administrative peut interdire à tout exploitant d’un service électronique d’aide à la conduite ou à la navigation par géolocalisation de rediffuser au moyen de ce service tout message ou toute indication émis par les utilisateurs de ce service dès lors que cette rediffusion est susceptible de permettre aux autres utilisateurs de se soustraire au contrôle ».

Pour être plus précis, les tests d’alcoolémie ainsi que de stupéfiant ne pourront pas être visibles sur les applications de navigation GPS pendant deux heures, et les barrages mis en place afin de rechercher des individus pendant 12 heures. Hors agglomération, une zone de 10 kilomètres autour du point de contrôle routier ne pourra pas recevoir de signalement, 2 kilomètres au maximum en agglomération.

À travers ce nouveau décret, Zivka Park, député LREM à l’origine du texte, explique que les l’objectif est « d’enlever de la route les individus les plus dangereux » ainsi que faciliter les contrôles en cas de recherche d’individus potentiellement dangereux tels que « des évadés de prison, des évadés d’hôpitaux psychiatriques ». Le nouveau dispositif ne concernera cependant pas les contrôles de vitesse ponctuels effectués par les forces de l’ordre.

Tags
application coyote GPS maps navigation Waze

Alexandre Scotti

Scotti, 25 ans, rédacteur en chef adjoint. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page