Actualités

Windows 365 : Microsoft précise le prix de son service de PC dans le cloud

Le 14 juillet, Microsoft a annoncé une nouvelle offre : Windows 365. Le service a pour objectif de permettre d’accéder à un PC sous Windows 10 ou Windows 11 directement dans le cloud. Disponible à partir du 2 août 2021, aucune tarification n’avait jusqu’alors vu le jour. C’est désormais de l’histoire ancienne étant donné que la firme américaine a dévoilé par mégarde quelques options de tarification.

windows-365-microsoft-prix-pc-cloud

Un tarif conséquent pour profiter d’un OC Windows dans le cloud

Lors d’une session Microsoft Inspire se déroulant mercredi et expliquant aux entreprises comment s’inscrire à son offre de PC dans le cloud, la firme de Redmond a dévoilé par inadvertance la tarification de Windows 365. De ce fait, nous avons découvert que pour un prix de 31 $ par mois, Microsoft proposait deux processeurs, 4 Go de RAM et 128 Go de stockage interne. Cette tarification concernait l’option 365 Business, soit l’offre prévue pour les entreprises ayant moins de 300 utilisateurs. Un porte-parole de Microsoft a notamment précisé au média The Verge qu’« il s’agit du prix d’une seule UGS. Microsoft aura beaucoup plus d’options, tant en termes de configurations que de prix, à partager lorsque le produit sera disponible le 2 août ».

Vous l’aurez donc compris, cela ne sera pas la configuration la plus abordable de Microsoft. Windows 365 peut notamment proposer au minimum un seul processeur, 2 Go de RAM ainsi que 64 Go de stockage. Nous ne savons d’ailleurs pas pour le moment si les versions Entreprises et les Business offriront de grandes différences tarifaires pour la même configuration ou disposeront chacune de configurations différentes.

Face à cette première tarification découverte, nous pouvons tout de même constater que le montant demandé par Microsoft pour un abonnement Windows 365 est assez élevé. Un prix de 31 dollars par mois revient à environ 26 euros par mois. Ce montant ne comprend d’ailleurs pas les taxes. Sur une année, un abonnement de ce type représenterait un investissement de 312 euros HT ou de 624 euros HT pour deux ans.

Même si un PC portable ou fixe semble être plus durable et moins cher, Microsoft a tout de même l’avantage de proposer une solution rapide à mettre en place pour créer une session Windows à destination d’un nouvel employé. L’autre point positif est aussi que ce PC dans le cloud sera accessible en tout temps, n’importe où et sur n’importe quel support. Un avantage non négligeable avec la croissance du travail hybride et du télétravail.

Alexandre Scotti

Scotti, 26 ans, rédacteur en chef. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page