ActualitésJeux vidéo

Zelda Tears of the Kingdom : voici comment trouver tous les sanctuaires, korogus, quêtes…

Le 100 % de Zelda Tears of the Kingdom nous oblige à de la patience. En effet, l’exploration se doit d’être intensive afin de dégoter tous les éléments présents dans les recoins d’Hyrule (sanctuaires, korogus, larmes de dragon, coffres, quêtes, racines…). Bonne nouvelle, une carte interactive entièrement gratuite est disponible sur internet afin de vous aider dans votre aventure.

Avec Zelda Tears of the Kingdom, la carte d’Hyrule a considérablement évolué. En plus de la surface, nous avons maintenant droit à deux espaces de jeu supplémentaires : le ciel et les profondeurs. Nous sommes ainsi face à un open-world des plus vagues, où le 100 % va bien être difficile à atteindre. Dans le cas où vous souhaitez un peu d’aide pour tout découvrir, sachez qu’une solution clé en main est disponible sur internet.

Une carte interactive est en effet disponible sur Mapgenie. Cette dernière référence tous les éléments présents dans Hyrule :

  • Points d’intérêts ;
  • Bâtiments ;
  • Grottes ;
  • Villages ;
  • Gouffres ;
  • Sanctuaires ;
  • Statues de la déesse ;
  • Tours ;
  • Grandes Fées ;
  • Laboratoires ;
  • Repères ;
  • Temples ;
  • Phares ;
  • Racines ;
  • Boutiques ;
  • Korogus ;
  • Coffres ;
  • Schémas ;
  • Larmes de dragon ;
  • Tissus ;
  • Coffres ;
  • Armes ;
  • Armures ;
  • Quêtes ;
  • Ennemis ;
  • Animaux ;
  • PNJ ;
  • Puits ;
  • Boss…

Vous l’aurez donc compris, cette carte interactive permet de tout trouver dans le Hyrule de Zelda Tears of the Kingdom. Il est aussi possible d’accéder aux guides suivants :

Les deux gros bénéfices de cette carte interactive de Zelda Tears of the Kingdom sont le fait de pouvoir trier les régions et éléments affichés ; ainsi que le suivi de votre avancement (marquer les lieux comme trouvés, faire un suivi des objets collectés et ajouter des lieux personnalisés). Pour cela, il suffit de se créer un compte afin de personnaliser sa carte et suivre à la trace son avancement.

Alexandre Scotti

Scotti, 26 ans, rédacteur en chef. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page