Actu

2000 entreprises françaises portent plainte contre Apple

2000 entreprises françaises se sont regroupées autour de l’association France Digitale pour porter plainte contre Apple auprès de la CNIL.

La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) s’occupe de veiller à la protection des données personnelles.

Ces entreprises estiment notamment qu’Apple réaliserait de la publicité ciblée dans ses propres applications. Sans demander de consentement auprès des utilisateurs. Ceci va à l’encontre du RGPD (Règlement général sur la protection des données)

amazon-video-contourne-paiement-app-store-apple

Apple ne respecte pas le RGPD ?

Ces 2000 entreprises françaises membres de l’association France Digital ont en effet porté plainte contre Apple. Elles reprochent à l’entreprise californienne de ne pas appliquer les mêmes règles en matière de consentement et de vie privée dans ses applications que dans les applications tierces des développeurs.

Des applications comme Apple News ou l’App Store sont citées pour l’exemple. En effet, il semblerait que ces publicités ciblées s’affichent sans pour autant avoir demandé le consentement des utilisateurs.

L’approbation par défaut et présumée par Apple du consentement de l’utilisateur ne saurait être déclarée conforme aux normes européennes en la matière.

France Digitale

Une équité par vraiment respectée

Ces pratiques dénoncées constituent en effet un préjudice significatif pour les utilisateurs d’iPhone ou d’iPad.

Les start-up françaises qui respectent scrupuleusement les règles posées par le RGPD et craignent subir, pour une partie d’entre elles, un abus de position dominante.

Apple n’est en effet pas du tout d’accord avec ces accusations. La société n’a pas tardé à sortir un communiqué pour dénoncer cette plainte :

Les allégations de la plainte sont manifestement fausses et seront vues pour ce qu’elles sont. Une piètre tentative de ceux qui traquent les utilisateurs pour détourner l’attention de leurs propres actions et tromper les régulateurs et les décideurs politiques. Nous nous appliquons les plus hauts standards en permettant aux utilisateurs de refuser qu’Apple utilise les données à des fins de ciblage publicitaire

Apple

La CNIL étudiera prochainement la plainte. Il est certain que si cette affirmation est vraie. L’image d’Apple qui prône une parfaite gestion des données personnelles en sera affectée. Nous vous tiendrons bien entendu informé de la suite des événements.

Tags
Apple plainte

Quentin

Rédacteur & Testeur Produits de 24 ans. Passionné par le montage vidéo, la musique, la technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page