CultureJeux vidéoTest

3 Jeux vidéo de la semaine, Ratchet & Clank : Rift Apart, Final Fantasy VII et Port Royale 4

Dans les méandres de la production des jeux vidéo, Le Café du Geek sélectionne pour vous les 3 sorties les plus marquantes de la semaine. Ratchet & Clank: Rift Apart démarre le bal, avec une version qui fait honneur à la PS4. Final Fantasy VII Remake Intergrade met à la sauce Next-Gen cette icône du RPG. Terminez avec Port Royale 4 sur Switch pour moins de narration et surtout beaucoup plus de surchauffe des neurones.

Ratchet & Clank : Rift Apart

Une exclue PS5 et vraiment pensée pour la PS5, une chose assez rare pour tout arrêter et passer des nuits sur Ratchet & Clank : Rift Apart. A base de failles et de doubles dimensionnels, nous avons une histoire bien construite et prenante. Les cinématiques sont d’ailleurs très plaisantes et de haute qualité, digne d’un bon long métrage. Elle apporte un plus très appréciable, apportant narratif et humanité à un jeu de plate-forme très bien pensé. En effet, l’action est haletante. Vous allez courir, vous battre contre des robots, sauter dans tous les sens, passer d’un avion à un dragon.

Les phases de tirs s’alternent avec celles de puzzle avec délice et dynamisme. Difficile de s’ennuyer, surtout que le passage d’une dimension à l’autre apporte de la variété dans le gameplay et visuellement. Un grappin permet de passer d’une dimension à une autre. Ce qui nous fait profiter d’une maestria graphique qui est une véritable claque. Le mode fidélité est le plus beau, 4K, 30 fps pour un jeu où chaque élément est modélisé avec soin et précision. Le tout est sublimé par des textures de toute beauté. La richesse est autant dans le travail graphique que dans la multiplicité des détails et des éléments affichés.

Il y’a toujours de la vie, des choses qui bougent et ne parlons pas des effets visuels dignes du cinéma. Nous jouons à un eu au niveau d’un film d’animation et le ray-tracing y est pour beaucoup. Un mode hybride permet d’adapter en temps réel la qualité graphique pour profiter d’un 60 fps de haute volée. Nous pensons que nous aurions pu avoir le mode fidélité en 60 fps. Mais il faut encore un peu de temps aux développeurs pour totalement maîtriser la PS5. Le rendu visuel est sublime et l’animation n’est pas en reste. Fluide, détaillé, réaliste bref redoutablement jouissif.

Ratchet & Clank : Rift Apart, notre avis

Sûrement un des plus beaux jeux vidéo de l’histoire. Un des rares qui nous fait comprendre tout l’intérêt des consoles next-gen. Sans oublier qu’il est aussi tout simplement un des meilleurs épisodes de la série. Bref vous avez une PS5, vous êtes dans l’obligation morale de jouer à Ratchet & Clank : Rift Apart.

Produit disponible sur

Ratchet & Clank: Rift Apart (PS5)

55,96 €
Voir l'offre

Final Fantasy VII Remake Intergrade

Il nous avait fait défaillir sur PS4, l’arrivée du remake PS5 de Final Fantasy VII était attendue de pied ferme. Vous allez entrer dans l’organisation Avalanche, un groupe d’activistes écologistes qui veut protéger la planète. Son chef est un mec balaise qui a une mitraillette lourde greffée au bras. Une belle image de l’écologie que voilà, mais passons. Cela permet surtout d’entrer dans un jeu à la narration ciselée, captivante et riche en émotion comme en surprise. N’en disons pas plus. Le scénario ne change pas, le gameplay non plus, qui mêle exploration et un système de combat très dynamique. Il faut faire subir de nombreux dégâts à vos adversaires pour charger une barre qui permet d’utiliser des pouvoirs spécifiques. En passant d’un personnage à l’autre, il devient possible de créer des stratégies aussi complexes qu’efficaces.

QU’apporte donc ce remake Integrated ? Si la modélisation ne change pas vraiment, il y’a un réel gain au niveau des textures, des effets de lumières. Le passage à la 4K et le boost de puissance qu’apporte la PS5 se sentent vraiment. Cela fait du bien à nos mirettes. Cela aurait sûrement pu être encore meilleur, mais prenons déjà le plaisir qui nous est offert. L’animation est soit en 4K 30 fps ou en 4K 60Fps, mais un peu moins bien définis.

Faire ce choix sur une PS5 est encore contrariant. Vivement que les 60 fps soit la norme, sans avoir à sacrifier un peu au visuel. Notez qu’il est possible de passer de l’un à l’autre à la volée. Ce qui nous permet de varier les plaisirs lors des phases de découverte et celle de combat. Square-Enix ajoute un DLC INTERmission qui fait le focus sur Yuffie un jeune ninja. Je vous laisse la surprise de l’histoire, mais vous dévoile que niveau combat c’est simplement jouissif. Elle virevolte, attaque rapidement, c’est une guerrière aussi dynamique que ses coups donnent naissance à de superbes effets visuels.

Final Fantasy VII Remake Intergrade, notre avis

Malgré le fait que la mise à niveau soit de qualité, sans être exceptionnelle. La PS5 peut sûrement mieux faire encore… Difficile de ne pas succomber à la puissance vidéoludique de ce titre. Surtout que si vous avez la version PS4, l’upgrade est gratuit. Attention, si vous voulez utiliser vos sauvegardes PS4, il faut impérativement passer par votre ancienne console.

Produit disponible sur

Final Fantasy VII Remake Intergrade (PS5)

51,90 €
Voir l'offre

Port Royale 4

Déjà sorti sur PC, voici que Port Royale 4 débarque sur la Switch. Qui est l’air de rien une excellente plate-forme pour les jeux de stratégie. Vous pouvez jouer aussi bien sur votre hamac qu’à la plage. Ici, vous allez développer une cité des Caraïbes et tenter d’en faire un nœud central du commerce. Développez votre empire colonial mais les autres nations sont prêtes à tout pour vous mettre des bâtons dans les roues. Sans oublier les pirates qui veulent simplement vous piller avec allégresse.

Le passage à la Switch est de bonne facture et il est facile de prendre en main l’interface. Là où cela devient bien plus complexe, c’est de réussir à appréhender toutes les subtilités qu’offre ce titre. En effet, à vouloir être exhaustif, il devient facile de devenir complexe. Or c’est exactement ce qui arrive ici. Même les didacticiels sont parfois ardus à comprendre. Compter au moins 5 parties avant de comprendre réellement les différents arcanes du jeu. Après cela, vous allez vraiment commencer à vous amuser à devenir le maître des Caraïbes. Techniquement, la version PC est de bonne qualité, sans que ce soit transcendantale et le portage Switch tient la route. C’est joli, cela colle à l’ambiance et donne de jolies batailles navales. Notez que vous n’intervenez pas dans ces affrontements. Il vous faudra créer de belles flottes de guerre pour protéger vos galions chargés de richesses.

Port Royale 4, notre avis

Un titre très complexe, difficile à prendre en main, mais passé cet écueil, il propose une vraie richesse. Les possibilités stratégiques sont vraiment nombreuses et non sans subtilité. Un jeu pour les amateurs de gestion, les vrais, les durs, les purs.

Produit disponible sur

Port Royale 4 (Nintendo Switch)

39,49 €
Voir l'offre
Tags
jeux video Nintendo Switch ps4 PS5 Xbox Series

Yazid Amer

Geek, gamer, esthète et bon vivant, un principe tout se Bench ! Si en plus je m’amuse que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page