CultureJeux vidéoTest

3 jeux vidéo de la semaine : Resident Evil 4, Blood Bowl 3, Bayonetta Origins : Cereza and the Lost Demon

Au cœur de l’industrie toujours florissante des jeux vidéo, de nombreux titres passionnants voient le jour chaque semaine. Face à cette abondance, il peut être difficile de faire un choix éclairé. C’est pourquoi, Le Café du Geek a étudié minutieusement les différentes offres pour vous présenter les trois sorties les plus marquantes de la semaine : Resident Evil 4, Blood Bowl 3 et Bayonetta Origins: Cereza and the Lost Demon. 

Resident Evil 4

Les joueurs qui ont connu Resident Evil 4 pourront vous décrire comment ce titre les fait encore friponner 18 ans après sa sortie. Après le Remake de Resident Evil 2 et 3 de bonne facture, Capcom s’attaque à un très gros morceau. Nous revoilà donc en 2004 après la destruction de Raccoon City et la fin d’Umbrella. En mission en Espagne, pour sauver la fille du président des États-Unis et nous reprenons le rôle de Leon S. Kennedy. D’ancien flic à membre des unités d’Élite, notre cher avatar a pris en grade et compétences.

Capcom a le bon goût de retravailler le scénario, par touche intelligente pour enrichir, éclaircir ou encore retirer d’anciennes petites incohérences. Il en ressort une scénarisation et une narration plus fluide, plus plaisante. Le gameplay aussi évolue avec le coûteux qui maintenant peut se briser avec le temps. Il est possible de viser et tirer tout en marchant ou encore d’accéder à un stock de huit armes accessibles sans passer par le menu du jeu. Une suite de petite chose qui rend simplement l’expérience plus agréable, ludique et fluide.

Nos chers ennemis sont aussi plus intelligents, plus agressifs, ce qui ajoute une belle tension. Attention, vous risquez d’être bien plus stressé que dans le jeu original, surtout dans des pièces emplies à ra-bord de monstres. Visuellement, Capcom dégaine son RE Engine qui permet de sublimer les décors orignaux. Certes la pluie a à drôle de gueule, mais le reste est magique. Des effets lumineux renversants, des décors vraiment finement représentés et la direction artistique sont bien plus sombres, angoissants que le titre original. L’animation tient la route, mais pourrait certainement être optimisée. Enfin, comment ne pas succomber à sa bande originale et aux bruitages qui vous feront régulièrement frôler l’apoplexie.

Resident Evil 4, notre avis

Capcom a réussi un exploit, rendre encore meilleur l’exceptionnel. Des choix intelligent, de nombreux ajours, amélioration, du peaufinage qui s’ajoute à un travail technique de très bons niveaux. Bref, que vous ayez saigné ou non l’original, ne pas jouer à Resident Evil 4 2023 est un péché presque mortel.

En partenariat avec

Resident Evil 4 Remake (PS5)

Amazon.fr Marketplace Neuf 34.45 € Voir l'offre
Pixmania Neuf 36.99 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 37.32 € Voir l'offre
Rue du Commerce Marketplace Neuf 38.99 € Voir l'offre
Cultura Neuf 38.99 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Rakuten Neuf 41.97 € Voir l'offre
Rakuten Occasion 42.63 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 44.52 € Voir l'offre
Cdiscount Marketplace Neuf 50.8 € Voir l'offre
Fnac Neuf 69.99 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Resident Evil 4 (2023) – Édition Standard (PlayStation 5)

87,21 €
Voir l'offre

Blood Bowl 3 

L’univers de Blood Bowl dispose d’une base de fans très conséquente. Imaginez donc, un sport entre football américain et jeux du cirque où humains, elfes, orques et autres créatures de Warhammer viennent s’affronter. Le jeu de plateau en est à sa cinquième version et le jeu vidéo son troisième opus très attendu.

Après un didacticiel très bien fait, vous allez pouvoir rentrer dans le vif du sujet. Jouez en local pour commencer contre l’IA qui vous le verrez est au final assez stupide. Toutefois, cela permet de se faire la main et de commencer à bien rire devant les délires que propose ce jeu. Vous passerez rapidement en monde online pour affronter des adversaires dignes de ce nom.

Ce titre respecte le jeu de plateau original et soyons honnête il profite d’une jolie mise en scène. Cela pourrait être meilleur, mais c’est déjà très joli et surtout plein d’humour trollesque. Pas très fin, mais comme les règles de ce jeu, donc cela s’équilibre.

Blood Bowl 3 , notre avis

Un bon jeu alors ? Presque car techniquement il a encore pas mal de bugs et manque de stabilité. Ajoutez à cela une Ia défaillante et pas mal de contenus manquants par rapport au jeu de plateau. Rien que de smises à jours ne pourront corriger, mais la série s’habitue un peu trop à la finalisation à posteriori.

En partenariat avec

Blood Bowl III (PS5)

Amazon.fr Marketplace Neuf 19.9 € Voir l'offre
Rakuten Neuf 19.9 € Voir l'offre
Cdiscount Marketplace Neuf 19.9 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 24.79 € Voir l'offre
Rakuten Occasion 26.99 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Amazon.fr Neuf 39.9 € Voir l'offre
E.Leclerc Culture Neuf 39.9 € Voir l'offre
Conforama Marketplace Neuf 45.3 € Voir l'offre
Fnac Neuf 59.99 € Voir l'offre
Auchan Neuf 59.99 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Blood Bowl 3

149,98 €
Voir l'offre

Bayonetta Origins : Cereza and the Lost Demon

Deux Bayonetta en quelques mois, c’est un alignement de planètes unique dans l’histoire. Toutefois, notre sorcière ultra sexy et surtout tueuse de monstres émérites revient, mais pour nous faire découvrir sa jeunesse. Nous voici donc plongés dans un univers plus enfantin dans la forme en tout cas, au milieu de la forêt d’Avalon Cereza qui deviendra plus tard Bayonetta. Sa mère a été emprisonnée et elle est prise sous tutelle par une sorcière qui tente de la former. Suivant un de ses rêves, elle se rend dans la forêt interdite, avec sa peluche qui retient prisonnier un démon.

La jeune Cerenza est une sorcière en devenir, elle ne dispose pas encore de ses pouvoirs d’adulte. Elle ne peut qu’immobiliser ses ennemies, c’est sa peluche qui partira donc à l’assaut. Le gameplay est assez déroutant au dépars, avec un stick pour contrôler Cerenza et un second pour la peluche. Nous nous y faisons pourtant et cela donne finalement un jeu très amusant à utiliser. Les combats sont splendides même si parfois un peu brouillons.

L’ensemble est mis en scène par des graphismes de toute beauté, avec une direction artistique aussi fine que douce. Cela ne l’empêche pas de souligner la noirceur de l’univers, mais avec un mode enfantin qui apporte une certaine magie à cette réalisation. L’animation est sans faille et la bande originale est assez entraînante, mais aucun titre ne devrait marquer votre mémoire.

Bayonetta Origins : Cereza and the Lost Demon, notre avis

Une jolie balade poétique dans les origines de Bayonetta. Une vision originale de cet univers, plus enfantin, graphique qu’impressionnant. Toutefois, malgré son manque de rythme parfois, il reste aussi plaisant qu’attachant.

En partenariat avec

Bayonetta Origins: Cereza and the Lost Demon (Switch)

Fnac Marketplace Neuf 37.2 € Voir l'offre
Rakuten Neuf 39.26 € Voir l'offre
Micromania Neuf 39.99 € Voir l'offre
Amazon.fr Marketplace Neuf 45.51 € Voir l'offre
Auchan Neuf 49.99 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Conforama Marketplace Neuf 59.81 € Voir l'offre
Instant Gaming Neuf 59.88 € Voir l'offre
Carrefour Neuf 59.95 € Voir l'offre
ShopBetter.fr Neuf 69.23 € Voir l'offre
Pixmania Neuf 70.22 € Voir l'offre
Produit disponible sur

BayonettaTM Origins : Cereza and the Lost Demon

43,97 €
Voir l'offre
Photo de Yazid Amer

Yazid Amer

Geek, gamer, esthète et bon vivant, un principe tout se Bench ! Si en plus je m’amuse que demander de plus ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page