Actualités

Android : des millions de smartphones vendus avec des malwares pré-installés

Le smartphone Android que vous venez d’acheter pourrait bien être truffé de malwares sans que vous ne le sachiez. Un nouveau rapport a en effet dévoilé que des millions de téléphones ont été vendus avec des logicielles malveillants pré-installés.

Dans un récent rapport, le média The Register est venu relayer des découvertes inquiétantes faites par des chercheurs en cybersécurité de Trend Micro. Nous y apprenons plus précisément que le groupe Black Hat Asia aurait réussi à infecter des millions de smartphones Android dans le monde grâce à des malwares pré-installés.

Plus précisément, nous apprenons que certaines tâches autour de la production de ses smartphones sont externalisées auprès de fournisseurs de microprogrammes. Ces derniers peuvent ainsi introduire des malwares incognito au moment de la livraison, notamment à travers de bien discrets plugins.

Nous apprenons d’ailleurs que cette pratique s’est intensifiée depuis quelques années, avec suite à la baisse du prix des microprogrammes pour smartphones. Ainsi, la concurrence entre les différents fournisseurs du marché s’est ainsi intensifiée. Les marques ont ainsi opté pour les services les moins onéreux afin de faire des économies.

En analysant des dizaines de microprogrammes, le chercheur principal en cybersécurité de Trend Micro dévoile avoir découvert plus de 80 plugins différents embarquant des malwares. L’objectif de ces derniers est simple : voler des informations personnelles et se faire de l’argent grâce aux données collectées.

Le média The Register précise d’ailleurs que « le logiciel malveillant transforme les appareils en proxys qui sont utilisés pour voler et vendre des messages SMS, prendre le contrôle des médias sociaux et des comptes de messagerie en ligne, et servir d’opportunités de monétisation par le biais de publicités et de fraudes au clic ».

Environ 8,9 millions de smartphones Android dans le monde seraient infectés d’après l’étude de Trend Micro. Nous apprenons d’ailleurs que les modèles vendus en Europe de l’Est et en Asie du Sud-Est seraient principalement touchés.


Encore un peu de temps ? Découvrez notre article Windows 11 et 10 : n’oubliez pas de faire cette mise à jour de sécurité importante !

Alexandre Scotti

Scotti, 26 ans, rédacteur en chef. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page