Actu

Apple renonce au chiffrement de vos données iCloud face au FBI

Publicité

Depuis plusieurs années, Apple met en avant ses efforts en matière de confidentialité. C’est notamment le cas pour leurs appareils tel que l’iPhone. Seulement, cette confidentialité s’applique surtout sur les données locales. En effet, pour toutes vos données stockées sur iCloud, la confidentialité semblerait être moins important…

icloud-fbi-apple-cede-donnees-personnelles

Vos données personnelles iCloud

Après avoir confirmé l’analyse des photos stockées sur iCloud contre la pédophilie, nous apprenons aujourd’hui la raison pour laquelle une grande majorité des données stockées sur iCloud ne sont pas chiffrées de bout à bout. Pour rappel, un chiffrement de bout à bout permet de protéger des données que seuls les détenteurs de la clé de chiffrement peuvent déchiffrer. Il existe deux types de chiffrement, le chiffrement symétrique et asymétrique (bout à bout). Le premier fonctionne avec une seule et unique clé de chiffrement tandis que le deuxième utilise deux clés de chiffrement. Il y a deux ans l’entreprise avait pour projet d’appliquer un chiffrage asymétrique sur les données sur iCloud.

icloud-fbi-apple-cede-donnees-personnelles
Vos données locales restent chiffrées à l’aide de Face ID ou Touch ID.

Apple cède à la pression du FBI

Cependant, il semblerait qu’Apple ait totalement abandonné l’idée du double chiffrement pour deux principales raisons. La première étant qu’un tel chiffrement pourrait faire perdre au client l’accès à ses données dans le cas d’une perte des identifiants par exemple. Mais surtout, Apple aurait abandonné ce projet pour continuer à entretenir de bonnes relations avec le FBI et le gouvernement. Il s’agirait donc plutôt d’une pression politique qu’autre chose. Ces données iCloud sont chiffrées, mais Apple garde le double de la clé de déchiffrement ce qui rend le procédé « presque inutile ». En cas de demande de la part du gouvernement, Apple aurait toujours un accès à ces données. Heureusement, toutes les données ne sont pas concernées comme celles concernant la santé, Homekit ou même iMessage qui utilisent un chiffrement asymétrique.

En conclusion, vos données restent sécurisées dans le stockage interne de l’iPhone. En dehors de l’appareil et sur iCloud, votre vie privée n’est plus assurée.

Publicité
Publicité
Tags
Apple chiffrement fbi icloud iPhone securité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page