Jeux vidéoTest

Jeux vidéo, les 3 incontournables de la semaine – Dragon Ball, Dr Kawashima, AO Tennis 2

Publicité

Dans les méandres de la production vidéoludique, Le Café du Geek séléctionne pour vous les 3 jeux vidéos les plus marquants de la semaine. En ce mercredi nous avons donc Dragon Ball Z Kakarot avec du Son Goku en mode Action-RPG, du tennis et du sport neuronale !

Dragon Ball Z Kakarot

Dragon Ball et surtout Dragon Ball Z sont sûrement les mangas les plus intergénérationnels. De ceux qui l’ont découvert devant le Club Dorothée aux générations suivantes, la communauté de fans est de tout âge et craque rapidement pour les adaptations vidéoludiques. Après l’excellent Dragon Ball Fighter Z, un pur jeu de combat aussi technique qu’intense, nous attendions avec impatiente Dragon Ball Z Kakarot qui s’annonce épique.

L’histoire démarre par l’arc des Saiyens, Goku vit en paix et élève son petit San Gohan. Jusqu’à l’arrivée de Raditz qui enclenche tous les autres arcs qui ici vont jusqu’à celui de Buu. Un contenu dense pour plus de 40 heures de jeu, si vous décidez d’explorer toutes les quêtes annexes. Car oui, Dragon Ball Z Kakarot est un jeu de rôle. Vous devrez parcourir le monde, faire monter votre expérience pour acquérir de nouvelles techniques et avancer encore plus loin. La mécanique est classique et fonctionne bien. À cela s’ajoute l’accumulation d’orbes, qui apporteront de nouvelles compétences, et un tableau communautaire. Ce dernier permet d’améliorer vos PV ou encore l’accumulation d’argent. Ils nécessitent d’associer des pierres d’âmes qui représentent différents personnages.

La partie jeu de rôle est l’occasion de replonger en immersion dans le manga. Les cinématiques sont sublimes et en feront baver plus d’un. Par contre, il y’a beaucoup, mais beaucoup de dialogues. Parfois, il faut parcourir de longues distances, juste pour échanger quelques mots. L’univers modélisé est agréable, mais semble bien vide si on excepte certaines villes. Cela rend les déplacements un peu tristounet et ennuyant au bout d’un moment. Cela malgré des ennemis aléatoires qui vous interceptent et vous aident à récupérer un peu d’XP. Certes, rencontrer les nombreux personnages secondaires fait toujours plaisir, mais il manque un peu de densité. Une qualité assez inégale qui se retrouve aussi sur les décors, les personnages ou le plaquage des textures semble parfois grossier. Mais en bon fan de la série on passe facilement l’éponge.

Publicité

Parlons maintenant combat, et là c’est la déception. Certes ils sont dynamiques, certes ils sont beaux et les coups spéciaux ont de la gueule. Mais ils sont très simples, une fois que l’on comprend la mécanique à base d’esquive et d’enchaînements assez basique. Avantage, ceux qui ne sont pas des pros du jeu de baston trouveront leur compte, les autres resteront un peu sur leur faim.

Avis 4/5

Malgré ses nombreuses faiblesses, nous avons fondu devant ce Dragon Ball Z Kakarot. Il offre une plongé fidèle dans l’ensemble des arcs de la série, nous savourons les voix japonaises, les musiques originales (quoique certaines sont étrangement réarrangées). Le plaisir des rencontres, de voyager sur le nuage magique, les combats, toutes ces petites choses sont craquantes et compensent les défauts de conception. Un jeu indispensable pour tous les fans et les amateurs de baston plus technique défouleront sur Fighter Z qu’ils ont surement déjà.

Namco Bandai, PC, PS4, Xbox One

https://www.amazon.fr/Dragon-Ball-Z-Kakarot-PS4/dp/B07XJZS6L2/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=dragon+ball+z+kakarot&qid=1579303378&sr=8-1

AO Tennis 2

Les jeux vidéo de tennis se font rares sur consoles next-gen, alors difficile de passer à côté du titre de Big-Ben. Il propose surtout un mode carrière très bien pensé et complet. Il vous faudra du temps pour devenir un joueur du grand schelem, mais les amateurs de tennis le savent déjà. Tout est paramétrable, l’apparence des joueurs et vous pourrez importer des logos extérieurs voir utiliser les créations que partagent d’autres joueurs sur internet. Ce mode prend même en charge la fatigue durant les matchs ou entre les tournois. Vous pourrez même vous amuser à lui donner une personnalité irascible ou amicale. Un réalisme très immersif.

Cette partie est essentielle car niveau licence e titre est pauvre. Nous avons une poignée de joueur, 11 en fait, dont Rafael Nadal, Ash Barty, Angélique Kerber, ce qui reste faiblard. Donc tout ce joue sur le mode carrière. Il est au final assez intéressant, mais un peu comme PES le manque de licence enlève un peu de seul au jeu.

La jouabilité est plutôt bonne, avec une dimension simulation assumée. Ce n’est pas Mario Tennis avec ses effets de balle parfois improbables et ses coups spéciaux. La physique est réaliste, il faut du temps pour apprendre à maîtriser les subtilités. Toutefois, avec trois niveaux de difficulté, c’est assez les débutants pourront avancer et se faire la main facilement, pour ensuite monter en difficulté. Le didacticiel et l’entraînement ne sont vraiment pas accessoires.

Publicité

Avis 3/5

AO Tennis n’est pas un mauvais jeu. Il manque un peu de contenus, son mode carrière est vraiment très poussé et intéressant, mais la technique laisse à désirer. Nous avons plus l’impression de jouer à un Jeu Xbox 360 amélioré qu’à un jeu de dernière génération. Toutefois son gameplay simulation rattrape la chose, comme le multijoueur (4 joueurs). Même si les fans de tennis n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent, ce n’est pas un pis-aller.

Big Ben, PC, PS4, Xbox One

Programme d’Entraînement Cérébral du Dr Kawashima

Il a fait la gloire de la DS et de la 3DS, le Programme d’Entraînement Cérébral du Dr Kawashima revient pour muscler nos neurones par Switch interposée. Le principe ne change pas, une série de mini-jeux sensée entretenir, voir améliorer nos capacités de réflexion. Soyons clairs, cela n’a jamais été prouvé, mais qu’importe. Faire fonctionner ses cellules grises ne fait jamais de mal, surtout quand les jeux sont amusants. Et ça détendra plus que Dragon Ball Z Kakarot !

Au menu, nous avons du calcul mental, des sudokus, des exercices de logique, de rapidité. Ainsi, trouver quel chiffre est le plus grand n’est pas très complexe. Mais quand les nombres sont de tailles différentes, qu’ils bougent dans tous les sens et de plus en plus vite, c’est une autre histoire ! Un petit stylet est livré pour des jeux de calculs, mais il y’a de petits problèmes de reconnaissances d’écriture et de réactivité. Un jeu de pierre, feuille, ciseau est disponible, il utilise le capteur infrarouge du Joycon, mais il y’a pas mal de ratés. Toutefois, cela apporte un peu de fraîcheur ce qui n’est jamais désagréable.

Avis 3,5/5

Pas de vraie nouveauté ici, de petites choses, mais rien de transcendantal. Nous restons devant un jeu vidéo aux prétentions d’amélioration des performances intellectuelles dont nous doutons, mais qui reste intéressant et surtout aussi stimulant qu’amusant. Idéal pour de petites sessions de jeux solos, mais il est possible d’affronter un autre joueur sur le même écran (un joycon chacun) et même en ligne !

Nintendo, Switch

Et pourquoi pas vous tourner aussi vers des plus classique RTS ?

Publicité
Tags
AO tennis 2 dragon ball z kakarot jeux vidéo Pc Programme d’Entraînement Cérébral du Dr Kawashima switch Xbox One X

Yazid Amer

Geek, gamer, esthète et bon vivant, un principe tout se Bench ! Si en plus je m’amuse que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page