Actu

Facebook attaque les Fake News des groupes politiques

Publicité

Avec les élections qui se passent au États-Unis, une désinformation électorale envers le nouveau Président Joe Biden a eu lieu. Son rival, Donald Trump, l’accuse d’avoir fraudé aux élections présidentielles. C’est alors que Facebook a mis en place un nouveau système de modération s’appliquant aux groupes politiques enfreignant le règlement de la Fake News. 

Pixabay

Grâce à ce nouveau système de modération, Facebook permet la non-divulgation des commentaires haineux ou abus potentiels envers les politiciens. Les personnes ayant enfreint ses règles à plusieurs reprises seront mis alors en probation. Ce qui devrait d’ici-là solliciter pour les 60 prochains jours, la plupart des modérateurs et administrateurs qui devront approuver chaque publication manuellement. Ce qui ne facilite pas la tâche pour les modérateurs et administrateurs.

Des tentatives pour stopper les Fakes News sans précédent 

La vigilance des modérateurs sera accru et aucune désinformation ne devrait passer. Si cela devait arriver, le réseau social Facebook devra sévir et fermer directement le groupe concerné. Car ce n’est pas la première fois que Facebook tente d’empêcher la divulgation de fausses informations. Le réseau social avait déjà tenté auparavant de contrer ses divulgations. Notamment sur les résultats par les médias américains où la plateforme étiquetait les posts qui proclamaient la victoire d’un candidat alors que le vote n’était même pas encore achevé. 

Pixabay

Avec ses tentatives, Facebook a réussi à supprimer le groupe « Stop the Steal » avec un nombre de 300 000 membres en seulement 48 heures. Créée par des stratèges et communicants d’un parti républicain dans lequel la désinformation coulait à flots. De même pour les hashtags les plus utilisés de ces derniers comme #stopthesteal ou encore #riggedelection et #ElectionMeddling. Mais comme nous le disions précédemment, cette technique en soit n’est pas vraiment efficace. En effet, les militants changent constamment leurs expressions afin de contourner les filtres.

Publicité

Cela peut être décourageant envers le réseau social qui se démène pour tenter d’endiguer cette propagation de Fake news, qui va bon train dans une ère où l’information va toujours plus vite

Publicité
Tags
Election2020 facebook Fake news

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page