Actu

Google Messages : le chiffrement de bout en bout arrive enfin

Après plusieurs mois d’expérimentation, Google annonce que le déploiement du chiffrement de bout en bout dans son application Messages aura lieu cet été.

Google met à jour son application Messages

Google s’est toujours intéressé à la messagerie. Et après avoir tenté sa chance avec Google Talk, Hangouts, puis Allo, c’est aujourd’hui avec l’application Google Messages que la firme de Mountain View souhaite se faire une place.

Google Messages est le client qui gère les SMS et les MMS par défaut sur Android. Néanmoins, l’application prend également en charge un protocole appelé RCS qui est comparable à iMessage.

En substance, lorsque deux smartphones prennent en charge ce protocole, ils peuvent s’échanger des messages RCS à la place des traditionnels SMS. Et si ce protocole permet à Google Messages de se positionner comme un service de messagerie, c’est parce qu’il permet de prendre en charge des fonctionnalités similaires à celles qu’on trouve sur les apps comme iMessage, WhatsApp ou encore Telegram.

Google Messages : le chiffrement de bout en bout arrive enfin

Néanmoins, en termes de sécurité, Google Messages n’égalait pas encore ses concurrents, puisqu’il n’y avait pas de chiffrement de bout en bout. Mais Google a remédié à cela en développant cette fonctionnalité son application.

Un chiffrement de bout en bout similaire à WattsApp

Pour profiter de cette fonctionnalité, plusieurs prérequis doivent toutefois être satisfaits : il faut que chaque personne de la conversation utilise Google Messages comme application de messagerie instantanée et active les fonctionnalités de tchat dans les paramètres du logiciel. Si tout est bon, alors une icône symbolisant un cadenas fermé apparaîtra à l’écran, vous indiquant que le chiffrement de bout en bout est actif.

Malheureusement, le chiffrement de bout en bout ne fonctionne pour l’instant que pour les conversations entre deux personnes, pas pour les discussions de groupe. Il n’y a aucune raison de penser que Google Messages ne puisse pas faire ce pas supplémentaire, dans la mesure où WhatsApp ou Signal y arrivent très bien.

Google, en fournissant une explication plus détaillée du chiffrement de bout en bout, s’est abstenu de développer son propre protocole cryptographique. Dans les orientations techniques, la société américaine explique avoir retenu le protocole Signal, qui est la référence en matière de chiffrement de bout en bout pour le grand public : il sert déjà dans Skype, WhatsApp, Facebook Messenger et, bien sûr, Signal.


Encore un peu de temps ? Découvrez Google Workspace : la suite bureautique devient gratuite pour tous !

Tags
application chiffrement google messages mise à jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page