Actu

L’Europe veut s’attaquer à Apple Pay pour abus de position dominante

La Commission européenne serait prête à lancer une offensive à l’encontre d’Apple Pay. En effet, Apple abuserait de sa position dominante sur le marché des smartphones pour imposer son moyen de paiement mobile.

La Commission européenne s’en prend à Apple Pay

Le problème n’est pas nouveau : il existe depuis la création du service de payement d’Apple. En effet, la firme refuse l’accès à ses iPhone à tout autre service de paiement mobile qu’Apple Pay. Une sanction éventuelle pourrait remettre en cause le modèle d’Apple alors que le géant est déjà l’objet d’attaques à propos du port Lightning.

payement-apple-pay-comission-europenne

Si vous avez un iPhone, vous devez surement savoir qu’il faut obligatoirement passer par Apple Pay pour pouvoir payer par NFC. Sur Android, on peut remplacer Google Pay par un autre système de paiement, comme PayLib. Apple est réticent et comme toujours, son écosystème est fermé. De plus, Apple Pay nécessite des partenariats avec les banques pour être supporté. Évidemment, les banques n’ont pas le choix… et adoptent ce service de payement, afin de satisfaire leurs clients.

Une amende historique ?

Après une enquête qui a débuté en juin 2021, Margrethe Vestager, vice-présidente de la Commission européenne en charge du numérique, estime que le fonctionnement d’Apple Pay est anticoncurrentiel

Bruxelles estime que la manière de procéder d’Apple risque de fragiliser les organismes bancaires, devenus trop dépendants de la firme californienne face à l’essor des systèmes de paiement mobile. Il y a quelques jours, plusieurs banques américaines se sont d’ailleurs opposées à la commission de 0,15% sur le montant de chaque transaction Apple Pay.

apple_pay

De son côté, Apple se défend en revendiquant la sécurité des utilisateurs. Si la Commission européenne venait à avoir raison d’Apple, le géant de la Pomme pourrait recevoir une amende qui peut aller jusqu’à 10 % de ses revenus de l’année dernière. Avec son chiffre d’affaires 2020, cela signifierait une amende de 27,4 milliards de dollars (23,6 milliards d’euros environ).


Encore un peu de temps ? Saviez-vous que pour esquiver l’USB-C, Apple proposerait un iPhone sans port ?

Source
Reuters
Tags
Apple Apple Pay Europe news

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page