Actu

Pénuries de puces : la crise pourrait durer plusieurs années selon Intel

Plusieurs secteurs des nouvelles technologies craignent que la pénurie de composants débutée en 2020 dure pendant encore plusieurs années.

Intel prévient : la pénurie de puces va durer des années

La pénurie de semi-conducteurs affecte de nombreuses entreprises de par le monde. Pat Gelsinger, le dirigeant d’Intel, en rajoute une couche à l’occasion du Computex. Il affirme en effet que les problèmes majeurs d’approvisionnement ne devraient pas connaitre de réelles solutions avant plusieurs années. La tendance au télétravail a ainsi fait exploser la demande, mais alors que l’industrie a pris des mesures pour faire face aux contraintes à court terme, « il pourrait encore falloir quelques années à l’écosystème pour remédier aux pénuries de capacité de fonderie, de substrats et de composants ».

Intel prévient : la pénurie de puces va durer des années

Ce n’est pas la première fois que le patron d’Intel partage ce genre d’analyses. Il tenait déjà le même discours mi-avril lors d’une interview accordée au Washington Post.

Intel face à la crise de semi-conducteurs

Pourtant, l’homme d’affaires n’est pas défaitiste, loin de là. Ayant pris les rênes d’Intel depuis janvier seulement, il affiche beaucoup d’ambition. En mars, la firme annonçait ainsi un investissement de 20 milliards de dollars pour la construction de nouvelles usines (trois aux États-Unis, une en Europe). À terme, l’objectif est de graver des puces non seulement à son propre compte (comme depuis toujours) mais aussi pour d’autres acteurs du marché.

En prédisant une pénurie de composants sur plusieurs années, Intel essaie sans doute de convaincre ses potentiels clients de se tourner vers lui pour s’assurer un bon approvisionnement.

Les prix des ordinateurs et des smartphones pourraient augmenter

En tout cas, cette pénurie pourrait amener de nombreux acteurs à augmenter les prix de leurs produits afin de compenser les coûts supplémentaires causés par la pénurie de puces.

Sur le marché des smartphones, des hausses de prix sont également envisageables. Xiaomi, qui évoque une pénurie extrême, avait indiqué qu’il pourrait aussi revoir les tarifs de certains produits.

Pour résoudre ce problème, TSMC, l’un des principaux fondeurs, a déjà annoncé un plan de 100 milliards de dollars, afin d’augmenter la capacité de production. « TSMC prévoit d’investir 100 milliards de dollars au cours des trois prochaines années pour augmenter sa capacité à soutenir la fabrication et la R&D de technologies avancées de semi-conducteurs », a déclaré la société dans un communiqué relayé par Bloomberg en avril.


Envie d’en savoir plus sur les pénuries de composants ? Saviez-vous que la pénurie de consoles devrait se poursuivre jusqu’en 2022, selon Sony ?

Tags
Intel Pénurie puce SoC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page