Actu

Qualcomm va concurrencer le processeur ARM Apple M1

Le monde des PC portables a été chamboulé dernièrement par les Apple M1. Créés par Apple, ces processeurs ARM ont permis à l’entreprise de plier un bon nombre de contraintes liées aux microprocesseurs Intel ou bien AMD. Un nouvel acteur bien connu souhaiterait aussi se lancer dans la course aux puces ARM pour PC portables : Qualcomm.

qualcomm-processeur-ARM-Apple-M1

Selon WinFuture, Qualcomm travaillerait depuis presque un an sur un processeur ARM pour ordinateur portable tournant sous Windows. Le site nous renseigne d’ailleurs plus en détail sur les possibilités de cette future puce.

BANDEAU PUBLICITE

Une puce ARM 5G plus performante pour Qualcomm

Qualcomm n’en est pas à son premier processeur ARM Windows. En effet, l’entreprise fournissait déjà le secteur avec ces puces Qualcomm Snapdragon 8cx et 8cx Gen 2. Cependant, la technologie ne semble pas intéresser grand monde pour le moment. Microsoft embarquait par exemple la solution sur des produits haut de gamme comme la Surface Pro X. Un nouveau processeur pourrait cependant changer la donne et démocratiser ce type de SoC.

D’après WinFuture, Qualcomm plancherait sur une puce ARM du nom de SC8280. Avantage premier, le SoC pourrait supporter jusqu’à 32 Go de RAM en LPDDR4. Un avancement considérable par rapport à la dernière génération qui n’atteignait que 16 Go. Autre petite subtilité, deux autres variantes seraient de la partie : une supportant jusqu’à 16 Go de RAM en LPDDR5 et une autre moins puissante que la version classique. Pour finir, un modem 5G Snapdragon X55 devrait accompagner ces dispositifs.

Publicité

L’Apple M1 dans le collimateur

Pour résumer, trois nouvelles puces ARM Windows seraient en cours de préparation chez Qualcomm. Maintenant qu’Apple a mis un coup de pied dans la fourmilière avec ses ordinateurs dotés d’un processeur ARM maison M1, il semblerait que cette nouvelle manœuvre du fondeur américain semble toute trouvée : concurrencer la firme à la pomme.

Cependant, il reste le problème de la démocratisation du dispositif par les fabricants de PC. Car pour le moment, seul Microsoft a essayé de tirer son épingle du jeu. Et les résultats ne sont pas au rendez-vous face aux ordinateurs tournant sous Intel ou AMD.

Publicité
Tags
Apple ARM pc portable processeur qualcomm

Alexandre Scotti

Scotti, 25 ans, rédacteur en chef adjoint. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page