Actu

Shadow retiré de l’App Store, faille dans Google Authenticator et la fin des tuiles Windows – La Pause Café

Publicité

Bienvenue dans la Pause Café, votre rendez-vous Tech et Pop Culture de la journée. Du lundi au vendredi, vous retrouverez une sélection d’actualité de la veille dans un court article récapitulatif. Dernièrement, nous vous parlions de Wi-Fi, Huawei et Dell. Quant au programme d’aujourd’hui, ça sera un peu de Shadow, Google et Windows. Intéressé ? Alors, prenez votre petit café et sirotez-le tranquillement avec notre article !


Le PC dans le cloud Shadow disparait de l’App Store

Shadow était pour le moment le seul service de « cloud gaming » (même s’il s’agit plutôt de cloud computing ici) disponible sur iOS/iPad OS et tvOS. Seulement, l’application dédiée pour ces plateformes vient d’être supprimée par Apple. En effet, à travers un message sur Reddit, Blade explique que l’application violerait une partie des règles de l’App Store. Ainsi, que ce soit pour la version stable ou la version en bêta, elles ne sont plus disponibles pour ses utilisateurs.

Apple et Shadow n’ont pas donné plus de détails sur quelle partie des règles l’application pose problème, mais on imagine qu’il est question ici d’un souci sur la fameuse marge de 30% qu’Apple récupère habituellement. Pour rappel, quand vous faites un achat via l’App Store (ex. achats intégrés), Apple récupère 30% du prix total. Or, via Shadow, les utilisateurs pouvaient acheter des logiciels ou des jeux sans passer par l’App Store. Par conséquent, la multinationale ne touchait pas la marge de 30%. Heureusement, pas de panique si vous avez installé l’application avant sa suppression, elle fonctionnera toujours aussi bien comme avant. Pour les autres, l’entreprise travaille sur ce sujet pour remettre l’application en ligne dès que possible. Plus de détails dans notre article dédié.


Google Authenticator victime d’une faille de sécurité

Malgré son aspect inviolable, Google Authenticator ne l’est pas tant que ça, explications. Lancé depuis 2010 par Google, le système permet de générer des codes uniques permettant l’authentification en deux étapes. Mais aujourd’hui, une nouvelle version de Cerberus, un cheval de Troie, permet d’avoir de manière frauduleuse cette authentification. Google subit alors une attaque remettant en cause sa fiabilité et sa sécurité.

Publicité

C’est une équipe de chercheurs hollandais en sécurité mobile qui ont décelé cette faille. Tous les systèmes se basant sur une double authentification sont susceptibles d’être piratés. On retrouve aussi bien les boites mail que les comptes bancaires ou réseaux sociaux. Bien que cette nouvelle version de Cerberus n’est pas encore en ligne, la prudence est de mise pour les utilisateurs d’Android et de Google Authenticator.


La fin des tuiles dans Windows

Les tuiles et Windows, c’est une longue histoire, et elle touche à sa fin. En effet, Microsoft prévoit de supprimer les tuiles du menu Démarrer de Windows dans les futures versions de son OS. Les plus anciens se souviendront avec nostalgie des Windows Phone, dont l’interface était entièrement constituée de ces rectangles de couleurs, qui ont ensuite fait leur apparition sur Windows 8.1. Ces tuiles devraient être remplacées par des icônes moins envahissantes, notamment les nouvelles icônes de la suite Office récemment dévoilées par la firme. Ceci pour abandonner petit à petit le design Modern UI pour céder la place à Fluent Design, qui devrait le remplacer à l’avenir.

windows-fin-tuiles-demarrage

Cette rubrique vous est proposée par Bref – L’Actu, notre projet vidéo d’actualité rapide sur Twitter et YouTube. On espère que les actualités du jour autour de Shadow, Google et Windows. On se retrouve demain pour encore plus d’actualités dans une nouvelle Pause Café !

Publicité
Tags
app store authenticator google Shadow windows

Alexandre Scotti

Scotti, 25 ans, passionné de jeux vidéo indépendants et de nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page