Cinéma

Star Wars IX L’ascension de Skywalker : Notre critique

Publicité

Star Wars IX vient de sortir, le 18 décembre 2019 devient une date à marquer d’une pierre blanche pour les fans de la saga. En  effet, c’est à cette date que la saga basée sur les Skywalker se conclut. 42 ans après le premier opus, l’épisode IV un nouvel espoir, la guerre des étoiles touche enfin à son terme avec Star Wars IX L’ascenscion de Skywalker.

Après le rachat des droits de la plus célèbre épopée galactique par Disney en 2012 pour la modique somme de 4,05 milliards de dollars, la société de Mickey Mouse n’a pas chômé. Une nouvelle saga vit le jour pour le plus grand bonheur des adeptes de la force à travers le monde. Un bonheur qui perdura durant toute la production du film et qui se stoppa lors de sa sortie. Réalisé par J.J. Abrams, connu notamment pour la série Lost ou pour la réalisation des films Star Trek 11 et 12. Prude, l’épisode VII jouant énormément sur la nostalgie du premier film en reprenant les mêmes bases ainsi que les mêmes mécaniques.

Star Wars IX Logo

L’épisode VIII ne permit pas d’offrir un bon épisode, à défaut d’un très bon épisode à de cette saga historique, loin de là. Avec un grand nombre d’incompréhensions, ce film fut l’un des pires pour les fan de Star Wars. Difficile alors de faire pire pour le film qui doit conclure, non pas l’univers Star Wars, mais la saga Skywalker. Nous avons eu l’opportunité de pouvoir visionner le film avant sa sortie pour vous offrir une critique du film sans spoiler et non sans peine ( tout en partant du principe que vous avez vu les épisodes VII et VIII), vous permettant ainsi de vous faire un avis le visionnage de L’Ascension de Skywalker.

La fin de la saga tant attendue

Comme énoncé précédemment, l’échec critique de l’épisode VIII devait vite être oublié par les fans de Star Wars. Et après la mort, ou l’élévation astrale, de Luke on pouvait prévoir la difficulté de Rey, alias Daisy Ridley de se relever avec un côté obscur de plus en plus présent autour de la jeune apprentie Jedi. Ce fut là tout le talent du réalisateur J.J. Abrams qui a su jusqu’à la fin nous maintenir dans une atmosphère de doute et de questionnement sur les héraut de la force, mais aussi du côté obscur. Par moment haché, le film ne semble trouver son rythme de croisière seulement dans la seconde partie du film.

Publicité
Combat Kylo Ren Rey Star Wars IX

Star Wars IX s’adresse d’ailleurs à toutes les générations de fan, aussi bien ceux de la première heure que ceux qui viennent de découvrir la saga. Une belle manière de finir une épopée que par ce film qui permet de donner un nouveau sens et un nouveau regard à l’épisode VIII.

Star Wars IX, la réponse à toutes nos questions ?

L’ascension de Skywalker avait aussi la lourde tâche d’éclairer les trop nombreuses zones d’ombres laissées sans réponse par les deux derniers opus. Pourquoi Rey est-elle capable d’utiliser la force ? D’où vient-elle ? Kylo Ren peut-il être encore sauvé ? Tant de questionnement amené par un scénario bien mené, quoique parfois expéditif. Car Star Wars IX est un épisode intergénérationnel avec des protagonistes tout aussi générationnelles. On retrouve les anciens qui prodiguent leur savoir et leur aide à nos héros sans pour autant ravir la vedette à Poe, Finn, Rey ou Kylo. C’est autour de ces deux derniers que l’histoire se met en place. La force n’a jamais été aussi fluctuante qu’avec notre héroïne et notre antihéros. Le fils de Han Solo nous parait encore plus torturé par la quête de pouvoir qu’il à démarré depuis son départ de la formation prodigué par feu Luke Skywalker.

Kylo Ren

Quant à Rey, son personnage nous parait des plus antipathiques quand celui de Kylo Ren gagne en maturité après la mort de Snoke pour devenir un antagoniste de qualité. Leur lien se renforce et l’on se demande durant toute la durée du film qui cédera aux avances de l’autre en premier.

Des combats spatiaux à couper le souffle

Avec cet épisode, on (re)découvre le génie artistique de J.J. Abrams. La résistance gargantuesque se dévoile petit à petit pour nous offrir l’une des batailles spatiales les plus mémorables du cinéma de science-fiction. La peur, le doute, la tristesse, la joie, mais aussi l’espoir sont autant de sentiments qui nous traversent durant la bataille galactique. C’est en totale contradiction avec les combats aux sabres laser. Aucune ne se démarque réellement durant le film alors que l’on attendait un combat final plus épique pour nous rappeler à notre bon souvenir nos propres batailles de sabre laser entre amis.

Affiche Star Wars IX

Malgré cela, la tension est palpable dans tous les recoins de la galaxie et aucun moment de répit n’est accordé à nos héros qui font de nouvelles rencontres. Une poignée de nouveaux personnages secondaires fait leur apparition dans ce dernier opus qui referme une saga vieille de presque 50 ans. Malheureusement nous ne sommes donc pas sûrs de pouvoir voir de nouveau ces personnages tantôt drôle, tantôt touchant.

Conclusion

Avec ce dernier volet, Star Wars IX L’ascension de Skywalker redonne ses lettres de noblesse à cette dernière trilogie qui avait si mal débuté. On regrette que les deux premiers opus n’aient pas eu la chance d’avoir eu une mise en scène de cette qualité. J.J. Abrams referme donc une partie de nous de la plus belle des manières. Disney peut ainsi repartir sur une base solide pour ses nouveaux projets de l’univers Star Wars qui sont déjà en route sous la houlette de Kevin Feige.

Publicité
Publicité
Tags
Disney Jedi Kylo Ren Star Wars Star Wars IX The Rise Of Skywalker

Yliès

Rédacteur (Spécialiste PC/Tablette) - 22 ans et actuellement en Master d'histoire. Fan de manga et surtout un véritable Gamer PC. AppleAddict pur et dur et curieux de tout ce qui est attrait à la Tech ! Coté musique, l'Hard Rock et le Métal sont les seules musiques qui vaillent la peine d'être écoutées. Love is Beautiful !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page