Actu

Starlink : le réseau internet d’Elon Musk arrive en France

Depuis maintenant quelques années, le projet de réseau satellitaire Starlink se déploie de par le monde. Développé par le constructeur aérospatial américain Space X, le service de FAI d’Elon Musk vient d’obtenir les autorisations nécessaires de l’Arcep afin d’utiliser des fréquences sur le territoire français.

Starlink-reseau-internet-elon-musk-france

Starlink est un service d’accès à internet créé par le célèbre entrepreneur Elon Musk avec sa société Space X. La particularité de ce dernier est qu’il passe uniquement par des satellites afin de proposer une connexion à ses utilisateurs. Dans la décision n°2021-0116 de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep), l’autorité administrative a autorisé l’entreprise à utiliser deux plages de fréquences en France.

BANDEAU PUBLICITE

Suite à une demande datant du 14 décembre 2020, l’Arcep a décrété le 9 février 2021 : « La société Starlink Internet Services Limited est autorisée à utiliser, sur l’ensemble du territoire sur lequel l’Arcep est affectataire, les fréquences radioélectriques des bandes 10,95-12,70 GHz (sens espace vers Terre) et 14-14,5 GHz (sens Terre vers espace) afin de fournir des services d’accès à internet haut débit« .

Cependant, l’autorité explique que « l’application des conditions techniques de cette décision permet de prévenir des brouillages qui pourraient être causés par les terminaux utilisateurs, particulièrement parce qu’ils ne font l’objet d’aucune déclaration individuelle et donc d’aucune coordination. Cependant, elle ne garantit pas que ces stations terriennes fixes puissent être protégées« . En effet, étant donné que les fréquences autorisées sont assez encombrées, des interférences pourraient avoir lieu sur le territoire.

Publicité

Des difficultés à venir pour le réseau interne d’Elon Musk ?

Cette nouvelle étape a pour vocation de concrétiser l’arrivée du service Stralink en France. Pour rappel, Space X avait déjà reçu des autorisations afin de construire trois stations terrestres en France permettant de relier les satellites au réseau mondial. Cependant, les choses semblent se compliquer sur le sujet. Une des villes concernées par une des stations (Saint-Senier-de-Breuvron) a tout simplement refusé la construction de cette dernière. Une situation qui devrait gêner le bon fonctionnement du service internet d’Elon Musk sur le territoire français.

À terme, Starlink devrait permettre de fournir les abonnés aux services de profiter d’une connexion internet pouvant atteindre le 1 Gb/s. Pour l’instant, les premiers pays ayant pu en profiter atteignent des débits ascendants compris entre 80 et 200 Mb/s


Encore un peu de temps ? Découvrez l’application parfaite pour vous aider à acheter des actions grâce à Elon Musk !

Publicité
Tags
Elon Musk france internet Starlink

Alexandre Scotti

Scotti, 25 ans, rédacteur en chef adjoint. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page