Actu

Tesla abandonne le Bitcoin par souci écologique

Mauvaise nouvelle pour les amoureux de la cryptomonnaie. Le constructeur automobile Tesla ne prend plus en charge le paiement en bitcoin. Une situation qui intervient seulement quelques mois après son annonce en février dernier, et de ses débuts aux Etats-Unis fin mars. Elon Musk vient en effet de souligner que ces monnaies virtuelles présentaient un problème environnement trop important. Cela ne rentrait ainsi pas en adéquation avec la mission de l’entreprise de basculer vers des énergies plus propres et durables par le biais des véhicules électriques.

tesla-abandonne-bitcoin-souci-ecologique

Un retournement de veste inédit vient d’opérer récemment. En effet, Elon Musk vient de retirer aux consommateurs l’option de paiement via Bictoin afin d’acquérir une Tesla. Jusqu’alors réservé aux Américains, le paiement des voitures électriques Tesla grâce à la célèbre cryptomonnaie avait été autorisé fin mars 2021. Ce nouveau moyen de paiement faisait ainsi suite à l’achat de 1,5 milliard de dollars de Bitcoin par le constructeur automobile.

Elon Musk fait une croix sur le Bitcoin pour ses Tesla par souci écologique

Bon, sans grande surprise, Elon Musk s’est exprimé sur son réseau social favori, Twitter, afin d’annoncer la nouvelle. Nous pouvons ainsi lire et découvrir explicitement les raisons de ce revirement de situation : « Tesla a suspendu l’achat de véhicules via le Bitcoin. Nous sommes préoccupés par l’utilisation croissante des combustibles fossiles pour le minage du Bitcoin, tout particulièrement le charbon, qui a les pires émissions. La cryptomonnaie est une bonne idée à plus d’un titre, et nous croyons qu’elle a un avenir prometteur, mais cela ne peut se faire au détriment de l’environnement ».

Tesla ne ferme cependant pas la porte au Bitcoin : « Nous avons l’intention de les utiliser pour les transactions dès que le minage passera à une énergie plus durable », souligne Elon Musk dans son tweet. Il précise par la suite chercher « d’autres cryptomonnaies qui utilisent <1% de l’énergie/transaction du Bitcoin ».

Une récente étude de l’Université Cambridge précisait d’ailleurs récemment que le minage du Bitcoin représentait une consommation de 126,36 TWh par an. Pour imager cet impact, sachez que cela représente une consommation énergétique supérieure à l’Argentine (121 TWh), les Pays-Bas (108,8 TWh) ou encore les Émirats arabes unis (113,2 TWh). À noter qu’un rapport Coinshare datant de 2019 précisait que 73 % des fermes de minages se situaient dans des régions permettant de profiter d’importer sources d’énergies vertes.

Tags
bitcoin Elon Musk tesla

Alexandre Scotti

Scotti, 25 ans, rédacteur en chef adjoint. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page