Test – Honor 7A : Peut-on avoir un bon smartphone à 139€ ?

Honor, marque déposée par Huawei, s’est emparé d’une partie du marché de la téléphonie en France. On le voit clairement aujourd’hui avec le Honor 10 ou le Honor View 10. Mais le point fort de la marque, c’est son côté novateur tout en apportant un rapport qualité/prix respectable. Avec un monstre, qu’est le Honor 10 testé ici, le constructeur a opté pour une mise à jour d’un produit en entrée de gamme. Depuis peu, ils se sont lancés le défi de s’emparer d’une cible qui ne désire pas dépenser une fortune dans un téléphone. Avec le Honor 7A, il est maintenant possible de posséder un smartphone à 139€. Mais comment se comporte t-il au quotidien ? Voici la réponse.

Déballage et précision

Avec un tarif aussi bas, nous ne sommes pas en attente d’un flagship, mais bien d’un smartphone qui va nous permettre d’être un minimum connecté. Il est impossible de le comparer à l’incomparable comme le Huawei P20 Pro ou encore l’iPhone X, mais nous pouvons l’opposer au Echo Horizon à 149€ ou encore le HiSense H11 Infinity Lite à 169€. Mais il reste le moins cher du marché, avec le Redmi 5 de Xiaomi. Nous n’avons pas reçu le packaging avec le produit, mais il nous semble normal que celui-ci propose un câble micro-USB, un adaptateur secteur et une paire d’écouteurs.

Un design “vieillot”

Nous ne nous attendions pas à un design futuriste, ni à de la nouveauté. Honor nous propose ainsi un smartphone basique avec des matériaux sans plus. Pas d’encoche sur le modèle, c’est un écran qui occupe plus de 75% du téléphone qui est face à nous. Une dalle de 5,7 pouces, ça fait grand. Surtout pour un ratio de 18:9, la prise en main n’est pas des plus optimale. Pour écrire un message, il faudra utiliser les deux.

Mais le Honor 7A ne dénigre pas pour autant les nouvelles technologies. Sur le haut, on retrouve le capteur photo, un voyant pour les notifications et le haut-parleur. Mais il ne faut pas oublier le capteur biométrique qui permet de déverrouiller le smartphone avec son visage. Loin d’être aussi performant que son grand frère ou la concurrence, Mais le Honor 7A s’est utilisé au mieux ses capacités et le déverrouillage se produit, en quelques secondes à peine. Sur le bas, un logo Honor, que nous aurions aimé retrouver sur la face arrière uniquement.

Une prise en main facile

Passons aux contours qui sont en métal, qui retrouvent les habituels boutons de volume et de verrouillage. De l’autre côté, l’emplacement pour le carte nano-SIM et la microSD. Sur le bas, deux haut-parleurs accompagnent le port micro-USB. Pas de port USB-C au menu, mais cela semble normal vu le prix de l’appareil. Sur le dessus, nous avons encore la chance d’utiliser un port jack pour l’audio. Dans l’ensemble, il est agréable en main même s’il est plutôt épais.

De l’autre côté de l’écran

Avec un dos en plastique, donnant l’impression de métal solide, Honor s’en sort plutôt bien avec le Honor 7A. Contrairement aux concurrents, l’appareil photo est composé d’une bande noire en longueur, et non pas en verticale. Honor y dépose également un flash. Nous avons également des mentions de Honor et des caractéristiques de l’appareil photo. Il n’est ni question de recharge par induction et de protection IPXX sur ce modèle.

Un écran qui a du mérite

On ne s’attendait pas à tant ! On le disait un peu avant, le Honor 7A contient un écran de 5,7 pouces, ratio 18:9 pour une définition de 1440 x 720 pixels. Au final, la qualité lors de l’utilisation est bonne. Que ce soit en plein soleil ou même dans la nuit, il est facile d’utiliser le smartphone. Sa définition n’étant pas très haute pour la taille de l’écran, la qualité des vidéos peut en pâtir. Concernant les couleurs, elles sont, comme d’habitude pour Honor, tournés vers le bleu. Il est facile de corriger cela dans les paramètres, grâce aux options proposées. Dans l’ensemble, le Honor 7A gagne des points avec cette partie, important pour une utilisation quotidienne.

Appareil Photo : en dépannage

Pour son smartphone, Honor n’a pas fait de lui le plus performant dans ce domaine. Avec un capteur de 13 Mpx à l’arrière, il procure des clichés utilisables, en cas de dépannage. En effet, en pleine luminosité, le Honor 7A procure de bonnes photos. Mais avec 13 Mpx, on remarque beaucoup plus les pixels en zoomant sur l’image. Le traitement des couleurs est fortement accentué vers le vif et certaines couleurs changent complètement.

Quand on tente de prendre des clichés la nuit, on fait face à une photo trouble. C’est le mot à utiliser puisque les photos sont inutilisables par manque de netteté, de couleurs, de luminosité… Il en est de même quand une source de lumière se présente sur un cliché de nuit, celle-ci brûle le rendu.

Pour l’avant, le capteur photo de 8 Mpx permet de prendre des selfies, histoire d’envoyer des snaps. Mais sans plus, car les photos sont faibles avec un teint de peau pâle. Pour la vidéo, il vaut mieux oublier, surtout quand la stabilisation n’est pas au rendez-vous.

Audio

Oui, nous avons un port jack pour y brancher des écouteurs. Non, il n’est pas du tout de bonne qualité avec une distorsion importante et un faible niveau de volume. Mais il est là.

Pour les haut-parleurs, ils sauvent la mise puisqu’ils sont de bonne qualité. Audible, la musique propose même de la clarté parmi les aigus et les graves.

Performances

Pour faire tourner cette petite machine, le Honor 7A s’équipe d’un processeur Snapdragon 430 avec 2Go de RAM et 16Go de mémoire interne. C’est peu, mais l’ensemble permet d’avoir un smartphone compatible avec l’ensemble des applications. Au quotidien, l’utilisation est facile même si nous avons eu à faire face aux ralentissements sur certaines applications énergivores et à des bugs. Nous nous sommes rendu compte qu’il ne fallait pas ouvrir de nombreuses applications en fond, au risque de voir le smartphone chauffer et perdre en autonomie. Mais pour un petit usage, il est très bon. Mais pour les jeux-vidéo, il n’est pas aussi performant que ses aînés, même avec des graphismes en Low.

Le Honor 7A tourne avec Android 8.0 et une surcouche EMUI 8.0. La personnalisation est plaisante avec des possibilités nombreuses. Toujours ce souci des applications inutiles lors du premier démarrage du smartphone. Mais sinon, c’est un Android potable.

Autonomie

Terminons, tout comme la fin de journée, par le niveau de batterie. Avec 3 000 mAh, le Honor 7A permet de tenir une journée entière. Même si nous avons regardé des vidéos sur Netflix et YouTube, ou joué à PUBG, le smartphone a montré patte blanche. Honor a toujours su proposer des smartphones avec une bonne autonomie et des paramètres qui peuvent rallonger la donne.

Conclusion du Honor 7A

Bien sûr, le Honor 7A n’est pas pour tous les profils d’utilisateur. Il se place en entrée de gamme pour un prix de 139€, permettant ainsi de rentrer dans le monde de la téléphonie. Il est juste pour d’autres usages que le SMS, l’appel et les réseaux sociaux, mais il n’est pas à dénigrer. L’ensemble est de bonne qualité, sans trop en montrer. Mais Honor risque de voir un ennemi gagner sur ce terrain, Xiaomi avec le Redmi 5.

promo
Honor 7A Smartphone débloqué 4G (Ecran : 5,7 pouces - 16 Go - Dual Nano-SIM - Android) Bleu [Version française]
17 Commentaires

Avis du Honor 7A

139€
6.3

Design

6.0/10

Ecran

7.0/10

Appareil Photo

4.0/10

Audio

6.0/10

Performances

7.0/10

Autonomie

8.0/10

Points positifs

  • Design soigné
  • Bon rapport qualité/prix
  • Ecran de qualité...
  • Bonne autonomie

Points négatifs

  • Appareil photo à revoir
  • Technologies précédentes
  • ... mais manque de définition

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.