AudioTest

Test – HyperX Stinger Core 7.1 : Un son surround 7.1 à portée de toutes les bourses

Nouvelle version du Cloud Stinger Core que nous avions testé en son temps, HyperX a récemment étoffé sa gamme de casques gaming déjà complète par une version filaire mais aussi sans fil du Stinger Core au son surround 7.1.

Dernier né d’une grande famille de casques gaming, cette V2 du Cloud Stinger Core tire parti des erreurs de ses ainés et offre donc connectivité sans fil et son surround 7.1 parfois regretté au sein de la gamme.

Bien que nous ayons reçu la version filaire du modèle, force est de constater que la filiale de Kingston creuse sa place au sein de l’univers sans fil alors qu’elle faisait déjà montre d’un premier pas réussi avec le Cloud Flight, ou encore son Cloud Mix, que nous avions également testé l’an dernier.

C’est d’autant plus remarquable qu’il vient défier toute concurrence par son prix de 55€ qui en fait un casque d’entrée de gamme de la marque.

Première impression du Stinger Core :

Ce nouveau-né reprend, sans surprise, le design qui s’est imposé au sein de la gamme des casques Stinger. Une fois encore, c’est sa légèreté qui frappe lors de sa prise en main.

Si on peut croire qu’il s’agit là d’un détail, il est pourtant question d’un élément important qu’il convient de prendre en considération pour du matériel audio qui finit autrement par peser sur la tête en utilisation.

Effectivement, fort de son design qui va à l’essentiel, le casque pèse seulement 244 grammes ! Conséquence directe ou non, l’esthétique du casque peut paraitre moins travaillée que sur d’autres modèles du constructeur accessibles pour quelques dizaines d’euros supplémentaires.

Force est de constater que le choix du confort à sans doute été privilégié à celui de l’esthétique sur ce modèle. Mais ce choix est bienvenu tant son confort est la grande force de ce modèle.

En effet, son ergonomie comme son poids précité sont au service du confort qu’il procure en utilisation.

Oreillettes :

Les oreillettes légèrement articulées sur l’axe vertical englobent parfaitement l’oreille. Toutefois, leurs mousses diffèrent des modèles de casques HyperX que nous avons déjà eu l’occasion de tester ce qui ne nous permet pas de gager de leur capacité à résister à l’épreuve du temps comme nous avons déjà pu le faire à propos de matériaux que nous connaissons…

Mousse des oreillettes

À cet égard, force est de constater qu’elles sont moins denses que sur d’autres modèles du constructeur et isolent donc forcément moins bien des nuisances sonores extérieures. Réciproquement, elles permettent aux oreilles de « respirer » ce qui participe encore une fois au confort d’utilisation du casque en réduisant la sensation de chaleur qui peut parfois se ressentir lors de longues sessions d’utilisation.

Casque :

De son côté l’arceau réglable se compose d’une fine lame d’acier insérée dans une partie plastique supérieure. Cela permet au casque d’être relativement souple sur les extrémités de l’arceau, et de conserver sa légèreté. En revanche, la partie culminante, et donc, en plastique n’est assurément pas prévue pour subir de fortes contraintes !

Lame métallique arceau

Pour autant cela n’enlève rien aux finitions du produit qui sont tout à fait respectables.

En utilisation le casque est donc confortable et ne bouge pas alors que la neutralité de son esthétique sera appréciée pour un produit orienté gaming.

Performances du Stinger Core 7.1

Contrairement à d’autres modèles du constructeur, le microphone n’est pas amovible ici, mais on retrouve ce à quoi HyperX nous a déjà habitués. La tige est flexible et permet de placer au mieux le micro devant la bouche quand le relever le fera passer en mode sourdine.

Par ailleurs, le casque embarque une molette de volume sur l’oreillette gauche mais cette dernière est particulièrement sensible et sans cran ce qui rend son réglage délicat. Ce défaut nous est apparu lors de l’analyse du son que les basses du casque ont tendance à étouffer. Certes, le casque propose une large scène sonore mais en haut volume, les basses viennent déformer la profondeur de certains morceaux complexes…

Partie extérieure du casque

Si cette signature sonore ne gênera en rien les gamers qui cherchent justement une immersion simulée grâce à des basses dominantes, force est de constater que le constructeur a déjà su proposer des modèles bien plus équilibrés et fidèles aux pistes imposées.

A cet égard, on regrettera que le logiciel NGenuity qui supporte le casque de propose pas une fonction d’égaliseur numérique configurable. Le logiciel permet surtout, outre le choix de presets, d’activer la virtualisation surround 7.1 du casque.

Une fois activé le son est correctement amplifié ce qui permet de distinguer une certaine directivité des basses et donc des explosions dans un FPS par exemple.

Conclusion :

Sans être un casque d’audiophile, le Cloud Stinger Core 7.1 offre une prestation plus que respectable avec une virtualisation surround et une signature sonore que les gamers apprécieront indéniablement. Avec un prix mini de 55€, il est incontestablement un sérieux concurrent de ce qui se fait ailleurs !

HyperX Stinger Core 7.1

~ 55€
7.5

Audio

7.5/10

Confort

9.0/10

Equilibre

6.0/10

Points positifs

  • Confort général
  • Finitions respectables
  • Légèreté du casque
  • Virtualisation surround correcte

Points négatifs

  • Signature sonore particulière
  • Absence d'égaliseur logiciel
Tags
Hyper X Cloud Stinger hyperx Stinger Core surround 7.1
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer