Test – Motorola Moto G6 : Toujours un bon rapport qualité/prix

Dernièrement, nous avons eu la possibilité de tester le Moto G6 Play, la version “pas chère” du nouveau smartphone de Motorola. En quête de performance plus accrue que son petit frère, le Moto G6 se place dans une tranche de prix acceptable. Tout en gardant le même design, cette différenciation prouve que Motorola peut toujours réussir à se faire une place dans ce marché des smartphones milieu de gamme. Ce smartphone réunit-il tous nos désirs pour un prix de 250€ ? C’est ce que nous allons voir.

Déballage et précision

Ce ne sont pas les premiers smartphones de la gamme Moto G et celle-ci perdure depuis des années, tant elle fonctionne bien sur le marché. Motorola a toujours offert le meilleur rapport qualité/prix sur ce secteur. Le Moto G6 est sorti en Mai dernier et propose des caractéristiques plus performantes que le Moto G6 Play. Il n’y a que très peu de différence à l’extérieur comme nous allons le voir, mais le Moto G6 semble être un très bon smartphone. L’emballage de Motorola est toujours aussi classique avec un vert surprenant. À l’intérieur, les perpétuels câbles USB-C, l’adaptateur pour le secteur et les écouteurs. Mais, Motorola nous gratifie avec une petite coque transparente pour éviter les rayures dès le début. Puis le smartphone.

Design

À première vue, il n’y a pas de grandes différences avec le Moto G6 Play, mais pourtant… Le Moto G6 est un smartphone de 5,7 pouces avec un ratio 18:9. Il n’est pas dans l’ère du temps, mais propose tout de même une occupation de l’écran de plus de 70% de la face avant. Sur le bas, le capteur d’empreinte digitale y trouve sa place, comme pour le Honor 10. Mais ce capteur d’empreinte est semblable au bouton tactile des BlackBerry. En effet, il est possible de revenir en arrière, d’accéder au multitâches ou encore à Google Assistant en glissant sur celui-ci. C’est une habitude à prendre quand on vient d’un monde sans bouton, mais c’est agréable et pratique.

Juste au-dessus, le nom de la marque. On aurait aimé ne pas retrouver cela, tout en profitant d’un écran plus long. Pas d’encoche sur ce modèle, mais une bordure noire qui accueille le capteur photo, un flash ainsi que le haut-parleur. On remarque, malheureusement, que les bords sont épais tout autour de l’écran. Motorola n’est pas dans la course du smartphone borderless.

Les bords sont arrondis et permettent une prise en main agréable. Ils ne coupent pas les doigts grâce à l’écran qui se profile vers la coque arrière. Sur ces bords, nous avons les boutons de volume et de déverrouillage. Sur le bas, le port USB-C et la prise jack. C’est sur le haut que l’on vient insérer, soit une double nano SIM ou une carte micro SD. Surprenant de voir qu’il n’y a pas de haut-parleur sur la tranche inférieure.

On retourne le Moto G6 pour s’apercevoir que l’arrière dispose d’un dos en verre. Il donne une impression haut de gamme, mais ne résiste pas aux rayures ni aux traces de doigt. Cependant, il est de bonne qualité et met en valeur le double capteur photo. On y retrouve l’habituel cadran avec l’appareil photo et le flash. L’idée de Motorola est constamment réutilisée et elle permet de ne pas rendre bancal le smartphone. Dans l’ensemble nous avons un très bon smartphone en main pour son prix. On regrette l’absence d’étanchéité.

Écran

Motorola nous a gratifié d’un écran de 5,7 pouces avec une dalle IPS. On reste sur un ratio 18:9, mais on bénéficie d’une définition en Full HD, soit 2160 x 1080 pixels. Ce n’est pas la première fois que nous avons ce résultat dès le démarrage, mais Motorola continue ici avec le Moto G6 a proposer un écran froid. Heureusement, les paramètres permettent de modifier cela, pour en arriver à un écran de très bonne qualité. La définition permet de profiter de Netflix avant de dormir, mais la luminosité penche un peu quand on l’utilise sur la plage. Dans l’ensemble, Motorola a respecté le deal avec sa dalle de bonne qualité.

Appareil Photo

À la différence du Moto G6 Play, le Moto G6 est équipé d’un double capteur photo. Le premier est un capteur de 12 Mpx avec une focale de f/1,8 et un second de 5 Mpx qui va s’occuper du mode Protrait. L’ajout de ce second objectif va permettre de travailler le fond des photos et lorsque l’on se retrouve en pleine luminosité, le Moto G6 capture de jolis clichés. Bien loin de la perfection, mais il s’en sort très bien. Les couleurs sont fidèles et il n’y a peu, voir pas de présence de bruit, dans une ambiance extérieure.

Cependant, lorsque le jour passe le flambeau à la nuit, le bruit vient avec elle et la luminosité transforme l’image. Les couleurs ne sont plus aussi fidèles et la photo est parfois inutilisable. Ce n’est pas pour autant qu’il sera très mauvais dans la pénombre, mais il faudra travailler l’ouverture. D’autant plus que la prise du cliché peut parfois prendre plusieurs secondes, il n’est pas possible d’enchaîner plusieurs prises.

Sur l’avant, le capteur est de 8 Mpx et transforme les couleurs. Pour faire simple, le teint de la peau est très souvent pâle. Les couleurs ne sont pas fiables, mais la qualité des images reste présente.

On ajoute le fait que le Moto G6 peut filmer en 1080p, que le rendu est satisfaisant sans être transcendant, mais que l’audio qui l’accompagne est horrible, une sorte de bruit sous l’eau.

Audio

Comme nous le disions, Motorola n’a opté que pour un seul haut-parleur, se trouvant sur la face avant. De ce fait, le résultat est moyen avec des basses peu présentes même si les instruments se sont fait ressentir, tout comme les aigus. L’avantage de ce haut-parleur en façade, c’est qu’il ne se retrouve pas recouvert par la paume de la main quand on tient le téléphone. Mais il ne faudra pas poser le téléphone face avant vers une table.

Concernant le port jack, qui nous fait l’honneur de sa présence, il n’y a rien à critiquer. Peu de distorsion, un volume assez puissant et un résultat de qualité. Cela change du Moto G6 Play que nous avions trouvé décevant.

Performances

Pour son prix, le Moto G6 est tout de même équipé d’un processeur Snapdragon 450, couplé à 3 Go de RAM et une mémoire de 32 Go. Il faut savoir qu’il existe la version supérieure avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. D’ailleurs, la différence de prix est tellement minime que nous vous conseillons de passer sur ce modèle. En tout cas, le smartphone se débrouille bien au quotidien avec des tâches basiques, mais fluides. Même après une journée entière de mails, appels et réseaux sociaux, le Moto G6 ne souffre pas de latence. On s’en doute, il aura un peu de mal quand il sera question de jeux. Sur PUBG, le Moto G6 a mis les graphismes en moyen, mais certains pics de ralentissements ont eu lieu. Si vous cherchez un smartphone pour jouer uniquement de temps en temps, il en fera l’affaire. Mais sachez que pour quelques euros supplémentaires, le Nokia 6.1 que nous avons testé sera un peu plus puissant.

Du côté de l’interface, le Moto G6 tourne sous Android 8.0 Oreo, avec une surcouche très très faible. Tout comme le Moto G6 Play, ce smartphone dispose de quelques options supplémentaires pour améliorer la navigation. Les gestes sont encore de la partie pour allumer la lampe torche ou pour lancer l’appareil photo. Sinon, pas grand-chose d’intéressant, il faudra espérer de prochaines mises à jour pour avoir de la nouveauté.

Autonomie

Nous avions énormément adoré la durée de vie de la batterie sur le Moto G6 Play. Sur celui-ci, c’est toujours le cas, mais c’est moins bien. En effet, la batterie ne fait que 3 000 mAh sur ce modèle et procure une utilisation pendant 1 jour entier. Ce qui consomme le plus sur le Moto G6 est évidemment l’écran, surtout lorsque l’on est sur un jeu ou devant une vidéo. En veille, il ne fait pas de bruit et on ne voit pas les pourcentages diminuer. En situation intense, il faudra passer par la recharge avant la fin de journée. Le Moto G6 est équipé de la recharge rapide, grâce au chargeur fourni. En à peine 1h, le smartphone retrouve quasiment toute son autonomie !

Conclusion

On répond à notre première question : le Moto G6 n’est pas mauvais, mais il ne répond pas à tous nos désirs. Motorola continue de proposer un smartphone avec un bon rapport qualité/prix, sans pour autant innover. Le design est intéressant, sans être innovant. La prise en main est agréable grâce aux matériaux nobles. Point intéressant, le bouton qui sert aussi de capteur d’empreinte. On y ajouté un écran de bonne qualité, des performances qui permettent de sen servir au quotidien, et cela grâce à une autonomie plaisante, mais qui pouvait proposer mieux. L’appareil photo s’en sort bien, surtout en plein jour, mais il ne faudra pas lui en demander beaucoup plus. Au final, pour 250€, nous avons un très bon smartphone, mais encore une fois, le concurrent Xiaomi n’est pas très loin, avec le tout nouveau Xiaomi Mi A2.

Avis du Motorola Moto G6

7.3

Design

8.5/10

Ecran

8.0/10

Appareil Photo

7.5/10

Audio

6.0/10

Performances

7.0/10

Autonomie

6.5/10

Points positifs

  • Design intéressant
  • Surcouche peu présente
  • Gestuelles utiles

Points négatifs

  • Autonomie faible en fonction de l'utilisation
  • Appareil photo en basse luminosité

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.