Test – NZXT H700i : Le boitier PC design et intelligent

NZXT est une marque de matériel hardware qui s’est imposée sur le marché avec des produits au design très soigné et d’excellente qualité. NZXT propose des gammes de boîtiers de toutes tailles, des refroidissements en watercooling, et autres accessoires. Le modèle H700i est l’un des derniers arrivés dans le catalogue NZXT dans la catégorie des boitiers pour PC. Il est livré très bien protégé par des mousses pour le caler à l’intérieur de son carton.

h700i-exterieur-1

Sortie en 2017, cette nouvelle tour apporte son lot d’innovations en plus de son design rafraîchissant et moderne. La combinaison du verre trempé et de l’acier nous apporte un produit tout aussi robuste qu’efficace. Il possède des dimensions qui restent raisonnables tout en pouvant accueillir au maximum des cartes mères au format E-ATX. À savoir, une surface au sol de 230 x 494 mm couplés à une hauteur de 516 mm.

En revanche, un seul bémol, en contrepartie de sa composition en acier, le poids de la tour à vide avoisine les 12 kilos, un poids lourd, mais essentiellement dû à l’utilisation de matériau de qualité dans la conception du boîtier.

Design

La gamme de boîtiers H de manière générale présente un design très moderne et à la fois très sobre dans ses lignes. Le H700i possède une grande fenêtre en verre qui donne accès à la configuration. Au niveau du choix des matériaux, le combo vitre en verre et acier noir rend très bien visuellement. La conception générale de la tour est aboutie, les finitions sont très bonnes et le design final inspire confiance. À noter, le rétroéclairage du bouton d’allumage, qui ajoute cette petite touche de luxe qui fait plaisir à voir.

Le boîtier

Au-delà du design visuel qui est moderne, l’intérieur de la tour n’est pas en reste. Le boitier est composé en deux parties, l’une étant dédiée aux composants et au système de refroidissement et l’autre au stockage des disques et à l’alimentation. La séparation se fait avec un cache d’alimentation qui permet de cacher du côté de la vitre, les câbles et les composants de l’ordinateur les moins esthétiques.

Sur le plateau arrière ; au dos de la carte mère ; on retrouve une vraie solution de câble management avec des goulottes et des passages pour permettre de mieux gérer les câbles. C’est réellement un gros avantage de ce H700i puisque cela permet d’organiser tous ses câbles et de les maintenir à l’aide de velcro dans leurs chemins respectifs.

h700i-cable-management

Dans la partie de boitier accueillant la carte mère, on trouve une barre verticale sur toute la hauteur intérieure du boîtier et à l’aspect très design. Cette dernière permet de faire disparaître au maximum les câbles habituellement visibles sur d’autres gammes de boitiers PC. Cette barre ajoute son lot d’extravagance au boîtier, un vrai plus au design du produit et qui s’avère très pratique. Derrière celle-ci, en haut, on retrouve le module Smart Device sur lequel nous reviendrons un peu plus tard.

Dans la partie basse, sous le cache d’alimentation, on retrouve sans surprise l’alimentation ! C’est également ici qu’ont été placées les deux cages de disque dur en 3,5”. Pour ces dernières, nous aurions préféré un système plus pratique et plus simple à retirer que des vis.

Refroidissement

Totalement démontable ; une fois tous les panneaux retirés ; le H700i laisse pas mal d’espace pour faciliter le montage et l’installation des ventilateurs ou d’un watercooling. En retirant le panneau supérieur et celui de l’avant du boitier, nous avons accès aux emplacements des ventilateurs.h700i-exterieur-cooling

On y retrouve 4 ventilateurs intégrés. 3 de 120mm se combinent à l’avant pour une vitesse de rotation pouvant aller jusqu’à 1000 rotations par minute. À l’arrière, la sortie de l’air se fait avec le dernier ventilateur de 140 mm qui possède une vitesse maximale de 1000 tours par minute (dans notre configuration nous avons pour notre part retiré ce ventilateur pour laisser place à un watercooling NZXT Kraken M22).

h700i-interieur-1

En haut ou sur l’avant du boitier, sur le H700i on a assez de place de remplacer les ventilateurs fournis par un système de watercooling.

Toujours dans un souci d’optimisation du refroidissement du boitier, le bloc d’alimentation est placé dans la partie basse du boitier sur un support en caoutchouc réduisant les vibrations.
Que ce soit au niveau de l’alimentation ou sur la face avant du boitier, les ventilateurs sont munis de filtres amovibles, ce qui permet de ne pas faire pénétrer trop de poussière à l’intérieur du boîtier.

Connectique

h700i-connectique

En ce qui concerne la connectique, nous avons à faire à du classique, puisque positionnés sur le dessus du boitier à côté du bouton d’alimentation, nous disposons de 2 ports USB 3.1 et de 2 ports USB 2.0 ainsi que les standards jacks pour l’audio.

Smart Device

À ce boitier H700i est incorporé le module Smart Device. Il permet de contrôler diverses fonctionnalités à partir de l’utilitaire CAM à installer sur votre ordinateur.
h700i-interieur-smart-device
À travers l’application CAM de Windows, le module intégré Smart Device permet donc de contrôler les ventilateurs ainsi que l’éclairage du H700i, soit jusqu’à 9 ventilateurs peuvent être contrôlés depuis le panneau.

Le Smart Device inclut la gestion de l’éclairage RGB sur un seul des 3 canaux. Soit jusqu’à 5 ventilateurs RGB ou 4 bandes LED (dont 2 sont fournies dans le bundle).
Si vous souhaitez utiliser à la fois des bandes LED RGB et des ventilateurs RGB, il faudra vous équiper d’un boitier HUE+ qui offre des canaux RGB supplémentaires. Je trouve dommage d’avoir proposé le Smart Device avec un seul canal RGB, cela limite beaucoup les possibilités. Dans notre configuration, on a mis nos ventilateurs NZXT Aer 140mm RGB sur le Smart Device pour bénéficier du profil intelligent de réduction de bruit. Et les bandes LED sur le HUE+.

Logiciel CAM

Pour revenir sur l’application de contrôle CAM, elle propose diverses fonctionnalités, allant de l’incrustation de données en jeu, à un tableau de bord avec les températures et vitesses des composants, à une partie plus matérielle sur l’overclocking, en passant par les sections de gestion des ventilateurs, de la gestion du bruit à l’intérieur du boîtier, à l’éclairage des différents composants RGB de NZXT (watercooling, bandes LED, ventilateurs).

En ce qui concerne la réduction de bruit intelligente ; le logiciel CAM se charge de mettre à rude épreuve le processeur de l’ordinateur afin de faire chauffer un maximum les composants et donc faire tourner les ventilateurs plus rapidement. Le but du mode adaptatif est de réduire le bruit à l’intérieur du boitier donc de réduire la vitesse de rotation des ventilateurs sans trop faire augmenter la température dans le boîtier.

On apprécie voir une solution aussi innovante arrivée dans nos boîtiers d’ordinateurs !
Pour conclure sur l’application CAM, elle plutôt bien faite. Cependant, nous avons trouvé regrettable d’être obligé de créer un compte afin d’accéder à certaines fonctions.

Conclusion du H700i

Le boitier H700i de la série H de chez NZXT est un boîtier de taille moyenne. Il est conçu pour les adeptes du câble management et des belles finitions !

Sa conception avec des goulottes sur le plateau arrière ; des passages pour les câbles un peu partout est très plaisante pour un rendu propre et camoufler les câbles. La ventilation fournie est efficace en plus d’être plutôt silencieuse, d’ailleurs l’aménagement du boîtier laisse en plus de la place pour accueillir un refroidissement liquide si l’envie d’en installer un vous prend.

Le H700i est un très bon boitier plutôt haut de gamme d’excellente facture. Il est proposé à 199,99€ sur le site de NZXT mais on le retrouve à 165,99€ sur Amazon.

Avis du NZXT H700i

165,99
8.3

Design/Finition

9.5/10

Organisation

9.0/10

Connectique

6.5/10

Fonctionnalités

10.0/10

Refroidissement

7.5/10

Montage

8.5/10

Prix

7.0/10

Points positifs

  • Le design et la qualité des matériaux
  • Le Smart Device avec ses fonctions innovantes
  • La facilité d'organisation des câbles
  • Le bon refroidissement, filtré à certains endroits

Points négatifs

  • Les 4 USB en façade dont seulement 2 en USB 3
  • Les 2 cages de HDD 3.5" pas des plus simple à utiliser

Rédacteur, étudiant en DUT MMI à Blois. Je suis passionné par les nouvelles technologies. Je fais de la photographie et un peu de guitare.

One Ping

  1. Pingback: NZXT Kraken M22 : Test complet - Le Café du Geek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.