ÉlectroménagerTest

Test – Shark IQ RV1000SEU : Un aspirateur-robot qui mord la poussière

Des décennies de succès aux États-Unis ont convaincu Shark de s’exporter à l’international. Alors que le marché des aspirateurs-robots est à son apogée et inondé par de nombreux acteurs, Shark s’installe en France sur un créneau de milieu de gamme. Le modèle Shark IQ RV1000SEU est le plus onéreux, à ce jour, à un prix de vente de 499,99€. Peut-il venir concurrencer les leaders du marché grâce à sa technologie Navigation IQ ? Vous serez surpris à la fin de ce test !

Un Shark IQ RV1000SEU sobre qui contrôle le nettoyage de la maison

Ce Shark IQ RV1000SEU ressemble à la plupart des aspirateurs-robots, avec son format arrondi, bien qu’il diffère des autres de par son pare-chocs avant plus haut que le reste. Le robot-aspirateur est constitué de plastiques dans son ensemble. Hormis la partie supérieure, il ne marque pas les traces de doigts. Sa hauteur maximale est de 9cm, dans la moyenne des appareils de ce type, il passera aisément sous l’ensemble des meubles. 3 modes de puissance sont proposés, à modifier depuis l’application et seulement pendant le cycle de nettoyage.

Test – Shark IQ RV1000SEU : Un aspirateur-robot qui mord la poussière robot aspirateur

Le Shark IQ RV1000SEU a l’avantage d’avoir 2 brosses en hélice, afin de pouvoir optimiser le nettoyage. Mais avec une seule hélice et une vitesse de rotation qui n’est pas triplée, le résultat n’est pas des plus parfaits. Évidemment, une brosse en rouleau sur le centre, pour venir aspirer toute la poussière. Des capteurs sont à foison sur ce robot aspirateur, notamment en dessous afin d’éviter la chute de celui-ci. Enfin, le bac à poussière se trouve à l’arrière, où se positionne aussi le système de recharge.

Test – Shark IQ RV1000SEU : Un aspirateur-robot qui mord la poussière robot aspirateur

Une fois revenu à sa base, la base du Shark IQ RV1000SEU permet de vider l’aspirateur automatiquement, et cela sans sac ! Bien plus utile que ses concurrents, et surtout économique sur le long terme. Seul bémol, la base de recharge risque de s’abîmer rapidement, et de prendre la poussière, à cause des matériaux utilisés.

Test – Shark IQ RV1000SEU : Un aspirateur-robot qui mord la poussière robot aspirateur

Bien qu’il soit contrôlable depuis l’application Shark, 2 boutons permettent, soit de démarrer une session de nettoyage, ou de demander un retour à la base de chargement. Une caméra contrôle la face supérieure pour analyser l’environnement et délimiter les zones à ne pas aspirer. Enfin, des informations lumineuses indiquent la connexion au Wifi, le niveau de batterie et les erreurs du robot-aspirateur.

Une application correcte pour un nouvel acteur du marché

Comme indiqué précédemment, le Shark IQ RV1000SEU est accompagné d’une application, Shark Clean. Disponible sur iOS et Android, l’application permet de lancer le premier nettoyage pour analyser l’environnement et enregistrer la map, pour ensuite la configurer. La cartographie de la maison est complète grâce aux nombreux capteurs sur la machine, et la caméra prouve son efficacité. D’autant plus que la map s’adapte à chaque passage et peut venir corriger des meubles qui ont changé de place. Cependant, il n’est pas possible de savoir où se trouve le robot aspirateur, si jamais celui-ci s’est arrêté sous un meuble. D’autres paramètres sont disponibles, dont la programmation, un mode silencieux… Ou encore le faire de retourner à sa base pour vider le bac à poussière.

Une cartographie Shark à performer

Le Shark IQ RV1000SEU est donc équipé de plusieurs capteurs sur son armature et d’une caméra sur le niveau supérieur. C’est celle-ci qui va analyser la zone de travail et définir les obstacles. Moins performant que la technologie du télémètre laser puisque le robot-aspirateur ne fonctionne pas dans le noir, ni les petits objets sur le sol. Problématique quand le domicile est équipé de plusieurs chaises, ou chaises hautes avec pied central. En effet, le robot-aspirateur s’abrutit et se cogne continuellement sur les pieds. Fort heureusement, quand il passe sous le meuble de la TV, il n’aspire pas les meubles et ne se bloque pas…

Test – Shark IQ RV1000SEU : Un aspirateur-robot qui mord la poussière robot aspirateur

Dans l’ensemble, l’espace de travail est bien analysé. Il faudra cependant que l’humain prépare la zone pour ne pas laisser trainer de petits objets.

Aspiration et Entretien

Utilisé sur sol dur, un carrelage âgé de plus de 200 ans et un parquet, le Shark IQ RV1000SEU s’en sort bien. Pas d’animal de compagnie, ni de cheveux longs à la maison, le robot aspire la quasi-totalité de la poussière. Seul bémol, les angles des murs, où les brosses en hélice sont à améliorer. Le mode Max a beau faire plus de bruit, ce n’est pas pour autant qu’il sera plus performant. Au contraire, il peut même parfois refouler certaines poussières, plus loin.

Test – Shark IQ RV1000SEU : Un aspirateur-robot qui mord la poussière robot aspirateur

Concernant l’entretien, il s’avère important sur ce modèle pour optimiser ses performances. L’ensemble des filtres sont à brosser au moins 1 fois par mois pour retirer un maximum de poussières. Fort heureusement, Shark fournit 2 filtres supplémentaires, de quoi rassurer sur l’avenir du produit. Les brosses du Shark IQ RV1000SEU, notamment celle au centre, sont à vérifier fréquemment si vous avez des animaux ou des cheveux longs. Enfin, pour le collecteur à poussières qui ne demande aucun changement de sac, le nettoyage est rapide ! Pour son vidage et le nettoyage des filtres, il faudra l’adapter en fonction de l’environnement qu’il aspire, mais on vous conseille tous les 15 jours.

Autonomie annoncée ≠ réalisée

En ce qui concernant l’autonomie, le Shark IQ RV1000SEU annonce une autonomie moyenne de 90 minutes. Il nous a été difficile, voir impossible d’atteindre ce chiffre. Lancé sur le programme de nettoyage basique, le robot aspirateur est retourné à sa base après 1 heure de travail (et n’avait pas terminé la tâche demandée). Mais généralement, sauf pour ceux qui habitent un château, un robot aspirateur ne fonctionne pas plus de temps que cela… Et une fois retourné à la base et rechargé, il pourra reprendre son travail.

Conclusion : Shark IQ RV1000SEU

Après des semaines d’utilisation, le résultat est plutôt convaincant pour ce nouvel acteur. Là où Ecovacs, avec le Deebot N8+ ou encore Roborock atteignent des performances optimales, ce Shark IQ RV1000SEU surprend. Il surprend notamment par le rendu global de l’aspirateur pour son prix. L’aspiration et l’autonomie sont bonnes, sans pour autant défier la concurrence. Le fait d’avoir le vidage de la poussière automatiquement dans la base, et sans sac, est un gros point fort ! Un très bon début pour la marque qui a encore quelques points à corriger pour se faire remarquer.

Logo Café du Geek
Produit disponible sur
Logo Amazon
Shark IQ Aspirateur Robot Auto-Vidant, Jusqu'à 90 Minutes d'Autonomie, Station de Vidage, Convient À Tous Les Types de Tapis et Sols Durs, Commandes Manuelles Et Application Connectée, Noir, RV1000SEU

Shark IQ Aspirateur Robot Auto-Vidant, Jusqu'à 90 Minutes d'Autonomie, Station de Vidage, Convient À Tous Les Types de Tapis et Sols Durs, Commandes Manuelles Et Application Connectée, Noir, RV1000SEU

186,85 €
Voir l'offre
Test de Shark IQ RV1000SEU notre avis 203.64€

Résumé de Shark IQ RV1000SEU

Shark IQ RV1000SEU Il offre des fonctionnalités avancées comme la navigation intelligente, la compatibilité avec des applications mobiles, des commandes vocales, et la possibilité d’auto-vidage (selon le modèle). C’est un choix populaire pour ceux qui veulent une maison propre avec un minimum d’effort.

  • Design - 7.5/10
    7.5/10
  • Navigation - 7/10
    7/10
  • Aspiration - 8/10
    8/10
  • Application - 8/10
    8/10
  • Autonomie - 7.5/10
    7.5/10
Globalement
7.6/10
7.6/10

Pour

  • Vidage automatique et sans sac !
  • Une cartographie à la volée efficace
  • Des performances acceptables pour le prix

Contre

  • Une autonomie pour un domicile d’environ 100m2
Photo de Guenadi

Guenadi

Master 2 en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou dans mes mails.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page