Jeux vidéoTest

Test – Switch – PC Building Simulator : pour réparer et optimiser des PC virtuellement

Publicité

Alors PC Building Simulator porte bien son nom et propose d’avoir sa propre entreprise de réparation de micro-ordinateurs.

Si vous n’avez jamais rêvé d’upgrader des PC ou de les remettre sur pied, alors ce jeu n’est pas fait pour vous.

Menu principal
Menu principal

Au commencement de PC Building Simulator : un projet et un but

PC Building Simulator est une simulation dans lequel le joueur doit gérer son entreprise de réparateur d’ordinateur.

Initialement développé par Claudiu Kiss et The Irregular Corporation, il est édité par The Irregular Corporation. Et le jeu sort le 27 mars 2018 en accès anticipé sur Windows.

Publicité

L’objectif du jeu est de construire et développer sa propre entreprise de réparation d’ordinateurs. Et cette activité nécessite de diagnostiquer, réparer et construire des PC.

En apprendre sur les cartes mères
En apprendre sur les cartes mères

Avec des composants sous licence réels et une simulation matérielle et logicielle complète, il faut planifier et donner vie à des PC plaisant à vos clients.

Un gameplay des familles

Dans ce jeu, le gameplay est très simple, il faut tenir sa boutique de réparation et réussir à devenir rentable. Car tout n’est pas rose, votre oncle vous a laissé son affaire pour partir en retraite se la couler douce.

Récupération d'un PC à analyser
Récupération d’un PC à analyser

De votre côté, vous faites avec les moyens du bord et vivez au jour le jour comme beaucoup de personnes qui réparent les ordinateurs. Ainsi, vous avez plusieurs outils à votre disposition pour réussir vos réparations et satisfaire vos clients.

Tout d’abord de gens viennent pour enlever des virus qu’ils ont « choppés » dans leur surf plus ou moins corrects. Après, certains veulent upgrader leur configuration ou encore remplacer du matériel défectueux.

Design, graphismes dans l’hyper réalisme

Au niveau des graphismes et des PC ou composants proposés, on est dans l’hyper-réalisme, ce qui est normal. Car ce jeu est une simulation de construction de PC, on se retrouve à démonter des PC de marques et à changer des cartes et autres disques durs ou ventilateurs.

Inventaire de vos composants
Inventaire de vos composants

Ainsi, si l’on veut se faire une simulation de construction d’un PC Gamer, cela est possible.

Une bande originale qui accroche

Dans ce jeu, la musique tient une place très importante, car une simulation de construction de PC peut vite se révéler répétitive. Mais s’il y a une chose qui est très réussie et entrainante dans ce jeu, c’est la musique.

Publicité
Un test de benchmark sur le PC de votre client : 3D Mark comme dans la vraie vie.

Les différents morceaux sont bien amenés et donnent un arrière-plan sonore des plus appréciables. Un bon vibes dans ce jeu.

Du placement produit à tout va

Enfin, une chose qui est prégnante dans cette simulation, c’est les gammes de PC et composants réels provenant de gammes existantes.

PC Building Simulator-les partenaires
PC Building Simulator-les partenaires

Car PC Building Simulator possède la modélisation de marques de renom comme Alphacool, AMD, Antec, Artic, ASRock, Asus, ROG, Intel, Corsair, Gigabyte et bien d’autres…. Donc, si vous êtes fans d’une marque vous pouvez aussi vous faire plaisir et construire votre PC ultime virtuel à vous.

Un tutoriel et le mode création libre

Enfin, il existe deux choses pour encore améliorer le jeu.

Pour ceux qui n’y connaissent rien au PC, un tutoriel vous guide pas à pas avec le mode « Comment créer un PC ».

Et pour ceux qui ont la fibre créative, il existe un mode bac à sable dit « Création libre » où vous pouvez faire le PC que vous révez.

En conclusion

Pour conclure, ce jeu est une simulation de réparation d’ordinateurs. Alors pour ma part, il y a encore quelques années, je réparai les PC de mon beau-frère quand un disque dur ne fonctionnait plus. Ou encore quand ma mère avait un problème avec son PC.

Mais comment ne pas me rappeler mes débuts à PC Building Simulator, j’ai pris un très grand plaisir à refaire des configurations et réparations pour des clients virtuels. Cela ne prend pas de place dans la maison et surtout, cela ne coute que virtuellement.

Fait amusant, j’ai remis à la suite de mes sessions de PC Building Simulator le PC portable d’amis en 15 minutes avec installation d’un disque dur SSD et installation d’un Windows 10 tout neuf. Bref, un jeu pour les réparateurs ou les gens kiffant la construction d’ordinateurs.

Où se procurer PC Building Simulator ?

PC Building Simulator est disponible pour Switch à 19,99 €, mais aussi sur PC, Xbox One. Et sur PS4 (à 12,05 € en ce moment), donc sur tous les stores. De plus, il y a un code de 10% de réduction sur le site des créateurs du jeu sur https://www.pcbuildingsim.com/

Alors PC Building Simulator porte bien son nom et propose d’avoir sa propre entreprise de réparation de micro-ordinateurs. Si vous n’avez jamais rêvé d’upgrader des PC ou de les remettre sur pied, alors ce jeu n’est pas fait pour vous.

PC Building Simulator

19,99 €
8.8

Graphisme

8.5/10

Son

9.0/10

(Re-)jouabilité

8.0/10

Ergonomie

9.0/10

Scénario

9.5/10

Points positifs

  • Un mode carrière super captivant si on aime réparer des PC
  • un mode création libre pour se lacher sur le PC de vos rêves
  • Un didacticiel pour créer son PC
  • Une bande son qui ambiance un jeu qui serait terne autrement
  • Un réalisme des composants et des PC
  • Beaucoup de marques représentées
  • Une vraie simulation de magasin de réparation d'ordinateurs

Points négatifs

  • Des pièges pour qui lit vite les demandes de ses clients
  • Si on n'aime pas les simulations
  • Si on n'aime pas construire un ordinateur ou le réparer
Publicité
Tags
Claudiu Kiss Marques PC Building Simulator Réparation de PC Simulation The Irregular Corporation

Jean-François

Rédacteur (Spécialiste Jeux-Vidéo) - Jeune quarantenaire, j’ai vécu les débuts du jeu vidéo des années 70, le Super 8 et les disquettes 5’1/4. Bref un jeune geek avant l’heure, mais comme les autres compères du Café du Geek, je suis passionné des nouvelles technologies, de livres et de BD, ainsi que de demoscene. Mais comme disait K. Dick, la réalité n’est qu’un point de vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page