Test – Tritton ARK 200 : Un casque qui a perdu le fil

Longtemps rejetée par les gamers pour une latence trop élevée, la technologie du sans-fil s’est progressivement améliorée jusqu’à devenir une norme aujourd’hui. C’est dans cette transition que la célèbre marque Trittton a présenté son nouveau modèle de casque sans fils, le Tritton ARK 200, un casque dont le tarif s’élève dans les 90€.

Tritton

Quelques Caractéristiques

  • Poids : 299 grammes
  • Dimensions : 17,5 x 5 x 17 cm
  • Haut-parleurs néodyme : 60 mm + 10 mm
  • Fréquence de connexion : 2.4 GHz
  • Compatible PC, Mac et PS4

Déballage

Lors de la réception du casque, nous retrouvons un colis majoritairement composé des couleurs emblématiques du casque, le noir et l’orange. Il s’agit d’une association qu’il est possible de retrouver dans de nombreux périphériques du domaine représentant parfaitement le milieu « gamer ».

Nous retrouverons également les différentes caractéristiques du casque sur l’arrière de la boite, par exemple la technologie audio intégrée aux haut-parleurs, le type de connexion ainsi que de nombreuses caractéristiques théoriques.

Dès l’ouverture de la boite, nous pourrons retrouver différents éléments. Nous retrouverons dans un premier temps la notice d’utilisation, les stickers de la marque et les papiers de garanties. À l’étage inférieur seront disposés le casque emballé dans un sachet plastique, la clé permettant la connexion entre le casque et l’appareil ainsi que le câble de recharge en connectique micro-USB.

Design / Matériaux

Pour ce qui est de la construction, on retrouve ici un casque entièrement composé de plastique pour ce qui est de la structure globale et de matière similicuir pour les oreillettes.

Par ailleurs le casque arbore les traits gamers habituels que ce soit par les couleurs ou bien les formes de celui-ci renvoyant une certaine agressivité. Par ailleurs, sur l’arceau, il est possible de retrouver de nombreux symbole représentant le logo de la marque. Au niveau des oreillettes, l’arrière de celles-ci est transparent laissant apparaître l’arrière du haut-parleur et la soudure le reliant au reste du casque donnant un bel effet esthétique.

Cependant malgré une esthétique réussie, la qualité de construction s’avère assez inégale sur l’ensemble du casque. En effet lors de nos tests, nous avons remarqué une possible fragilité au niveau de l’arceau sur les parties reliant l’arceau central au reste du casque. Lorsque les deux oreillettes du casque sont écartées, un fort écart apparaît au niveau de la fixation. Un autre point se situe au niveau des boutons présents sur les oreillettes faisant plutôt « cheap » à l’appui.

Tritton

Confort

Un point sur lequel le constructeur se démarque est le système permettant le réglage des oreillettes par rapport à la tête. En effet, là où la majorité des casques s’appuie sur un réglage par modification de la longueur de l’arceau, Tritton innove en modifiant directement la hauteur des oreillettes. Il est possible de modifier celle-ci de bas en haut. Cela permet une installation rapide et efficace, participant grandement au confort d’utilisation.

Tritton

Pour ce qui est du confort en jeu, j’ai été agréablement surpris. En effet, après de nombreuses heures sur la tête, le casque ne m’a pas causé de fatigue musculaire. Le poids est bien reparti du fait de la qualité du réglage des oreilles ainsi que des mousses de maintien. Seule la housse de maintien supérieur peut se faire plus régulièrement ressentir. Cela s’explique par une plus grande fermeté, mais ne gênant que peu. Cependant durant la période estivale, les coussins en similicuir risqueront d’étouffer un peu la chaleur. Il sera donc nécessaire de les nettoyer régulièrement.

Connectiques / Rétroéclairage

Pour ce qui est des connectiques, nous retrouvons de nombreux boutons présents sur chacune des oreillettes. Ceux-ci permettent le contrôle complet du casque Il sera donc par exemple possible de retrouver les boutons de volume, de gestion du média en cours, du micro ainsi que de la synchronisation du casque.

Par ailleurs, fait assez atypique, nous pouvons activer le rétroéclairage même lorsque le casque est éteint. En effet, le contrôle du rétroéclairage et du fonctionnement du casque sont totalement indépendant. Il sera par ailleurs possible de switcher entre 4 modes de rétroéclairage :

  • Un mode RGB avec effet de respiration puis switch entre les couleurs
  • Une respiration verte
  • Un mode de respiration rouge
  • Une respiration bleue

Avec si peu (et classique? ), de modes de rétroéclairage, ce n’est pas sur ce point que le constructeur se démarquera de la concurrence.

Tritton

Sur le plan de la portée, Tritton nous annonce 10 mètres, en réalité ce chiffre s’avère légèrement plus bas. En effet, nous avons réussi à atteindre les 7 mètres de portée en espace ouvert. Lors de la présence de murs, cette portée descend à 4-5 mètres. Il ne sera donc pas possible de s’éloigner de son poste et continuer de profiter de sa musique.

Son

Sur la partie sonore, Tritton n’impressionne pas, mais propose malgré tout un rendu qui s’avère correct. En effet les basses et aigus apparaissent comme assez équilibrés malgré une légère prédominance des aigus. Cependant un petit défaut que nous pourrions reprocher au son est que celui-ci apparaît comme légèrement étouffé. L’expérience sonore n’est donc pas complète. Cependant à l’arrêt, le casque émet un son de souffle de fond continu pouvant apparaître comme désagréable.

Microphone

Un point sur lequel le casque ARK 200 nous a déçus, c’est sur la partie du microphone.

Sur le plan esthétique et fonctionnel, celui-ci s’avère bon. En effet, on retrouve sur le bout, une LED permettant de connaitre l’état de celui-ci et il est facile de déplacer la branche de maintient.

Tritton

Cependant la partie de l’enregistrement sonore est entièrement à revoir. En effet, au cours de sessions de jeux on m’a souvent indiqué qu’il était difficile de m’entendre. Après avoir vérifié sur logiciel d’enregistrement, j’ai remarqué que le gain du fichier enregistré est en effet très bas. De plus l’enregistrement possède un bruit de fond désagréable et les voix sont relativement mal retransmises.

Autonomie

Pour ce qui est de l’autonomie, le constructeur nous annonce environ 10 heures en jeu. Dans les faits, lors de nos tests, nous avons réussi à atteindre environ 8-9 heures de suite.

Ces résultats ont été obtenus avec le rétroéclairage éteint du fait qu’une fois allumé celui-ci exerce une certaine consommation sur la batterie. Cela reste malgré tout relativement raisonnable.

Pour la recharge il faudra compter environ 3 heures pour une recharge complète.

Conclusion

Au final, l’expérience avec le casque ARK 200 de la marque Tritton apparaît comme très mitigée. En effet, pour 90€ on retrouve un produit aux multiples atouts comme son confort, son esthétique, l’aspect « sans fils » et un son transmis correct. Cependant certains points viendront déranger l’expérience utilisateur comme la qualité de construction moyenne sur l’arceau, mais surtout le micro de très mauvaise qualité, difficilement excusable sur un casque proposé à un tel prix.

Ce casque peut être intéressant pour les joueurs console du fait des boutons de contrôle et avec une mise à jour du casque, Tritton pourra effectivement séduire le public « gamer ».

promo
TRITTON ARK 200 Wireless - Casque Gaming sans Fil Noir - PS4 et PC
  • Un casque de jeu sans fil: doté de la technologie sans fil 2, 4 Ghz, ce casque sans fil vous offrira une liberté totale grce à l'autonomie de 10 H.
  • Une qualité audio remarquable: équipé de 4 haut-parleurs en néodyme, l'ark 200 Vous plongera dans une expérience audio ultime.

Tritton ARK 200

90€
6.7

Design

8.0/10

Construction

6.5/10

Connectiques / Boutons

7.5/10

Qualité Sonore

7.0/10

Qualité Micro

4.0/10

Expérience Utilisateur

7.0/10

Points positifs

  • Design Sobre et Futuriste
  • Confort à l'utilisation
  • Facilité d'utilisation

Points négatifs

  • Mauvaise qualité micro
  • Construction moyenne par endroits

Rédacteur (Spécialiste Hardware) - Rédacteur passionné de nouvelles technologies, je vous partage mes découvertes et mes avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *