Test – Wiko View 2 Pro : Un smartphone pour améliorer son image

S’il y a bien une chose que Wiko doit avant tout travailler, c’est son image… La marque française peine à obtenir une réputation de smartphone ayant un bon rapport qualité/prix. Ayant comme égérie pour l’année 2018 le rappeur Soprano, la société marseillaise compte bien améliorer cela, notamment avec l’arrivée de son Wiko View 2 Pro. Bien différent des autres smartphones Wiko, de par son prix élevé, il n’est pas si différent de ses concurrents avec son encoche au style monocle. Un choix réfléchi ou une tendance modifiée, c’est ce que nous allons voir pour ce nouveau venu.

Déballage et précision

C’est en mars dernier, lors du salon MWC à Barcelone, que Wiko annonce les nouveautés, dont ce Wiko View 2 Pro. Il a su se faire remarquer grâce à son encoche, qui se diffère des concurrents. Avec ce smartphone, Wiko a décidé de proposer une nouvelle gamme à ses modèles, qu’ils définissent comme haut de gamme, pour 299€. On s’en doute, nous sommes loin des leaders du marché comme Huawei, avec le P20 Pro, ou encore l’iPhone X. Mais à ce prix, il a de sérieux rivaux comme le Nokia 6.1 ou encore le Xiaomi Mi A2.

En tout cas, ce Wiko View 2 Pro nous arrive dans une boîte aux couleurs de la marque et avec tous les accessoires attendus comme le chargeur, la prise murale et les écouteurs. Le smartphone se dévoile rapidement et nous présente ses caractéristiques.

Un Wiko Deluxe

Difficile de ne pas voir cette encoche au premier regard, tant elle ressemble à un oeil. Le Wiko View 2 Pro est un smartphone de 6 pouces au design soigné. L’écran représente plus de 80% de la surface avant et Wiko a eu la bonté d’esprit de ne pas mettre son logo. Il n’est pas borderless, puisque des bords noirs viennent entourer l’écran. Sur le bas, une bordure un peu plus épaisse qui ne dissimule ni boutons, ni capteur d’empreinte… Mais sur le haut, une encoche qui ne prend pas beaucoup de largeur. Cependant, elle descend plus bas et s’impose un peu trop à notre goût. Elle cache l’appareil photo.

Le Wiko View 2 Pro arbore des courbes afin d’améliorer la prise en main. Les bords sont alors arrondis pour notre plus grand plaisir et l’aluminium a fière allure. Cependant, loin d’être unibody, on sent la séparation entre le dos et la bordure, ce qui n’est pas du goût de tous. Sur la droite, les boutons de volume et de verrouillage. Ils se trouvent être un peu plus durs à utiliser, bien qu’ils tombent facilement sous les doigts. Sur la gauche, l’emplacement pour le double nano-SIM ou nano SIM et micro SD. Enfin, Wiko garde le port jack sur le haut pour notre plus grand bonheur, mais continue à utiliser le port micro-USB pour recharger son téléphone…

Enfin, en retournant le Wiko View 2 Pro, c’est une coque en plastique, imitation verre, qui essaye de faire ses preuves. Malheureusement, la sensation est différente et les traces de doigts sont nombreuses. Cependant, à l’œil, le rendu est de très bonne qualité ! Le capteur d’empreinte digitale tombe sous le doigt et les deux capteurs de l’appareil photo ne dépassent que très peu. Terminons par le fait que le Wiko ne dispose pas de certification d’étanchéité.

Difficile d’en dire plus, bien que ce téléphone reste un mystère. Sans la toucher, on pourrait penser qu’il a tout d’un grand avec un design réussi, un écran très large avec une encoche qui se différencie. Mais au final, le souci du détail ne fait pas ses preuves et on trouve quelques défauts à ce Wiko View 2 Pro. Des défauts qui auraient pu être évités.

Un écran trop simple

Avec un écran de 6 pouces, il fallait bien une dalle LCD IPS pour garantir une bonne visibilité. Cependant, Wiko ne fournit qu’une définition de 1528 x 720 pixels pour visionner des vidéos ou jouer. Pour son prix, c’est dommage, surtout quand on peut voir un Xiaomi Mi A2 en FullDH+, bien moins cher. Heureusement, il bénéficie d’un ratio 19:9 et fait l’effort de suivre les tendances. Durant notre utilisation, nous avons remarqué que l’écran tirait vers le bleu, même lorsque l’on utilise les paramètres, qui ne peuvent être traités manuellement. En tout cas, le Wiko View 2 Pro permet d’être visible dans toutes les épreuves, que ce soit sur la plage ou dans la nuit, grâce à une gestion automatique de qualité. On pourra aussi critiquer la définition trop faible qui ne donne pas un aspect de netteté sur certaines vidéos.

Appareil photo

Au dos de l’appareil, le Wiko View 2 Pro dispose de deux capteurs dont le plus important de 16 Mpx avec ouverture de f/1,75, ainsi que le second de 8 Mpx avec ouverture f/2,2 qui permet le grand-angle. Pour être honnête, le smartphone n’a aucun avantage. En pleine luminosité, le rendu n’est pas satisfaisant avec un ciel gris, au lieu de voir sa couleur bleue. Certaines couleurs ne sont pas réelles du tout et c’est décevant. Mais en y passant un peu de temps, on peut trouver le réglage parfait pour avoir une image de qualité.

Il permet de prendre des clichés grand-angles, soit à 120 degrés. Cela aurait pu être intéressants, mais la photo est tordue sur le milieu, faute du logiciel qui ne fait pas son travail. En tout cas, on peut s’apercevoir que le Wiko View 2 Pro s’en tire un peu mieux dans une pièce où les couleurs sont fidèles, ou presque, puisque le capteur principal transforme la lumière blanche en jaune. On a préféré utiliser constamment le capteur grand-angle pour nos tests.

En pleine nuit, le résultat n’est pas si mauvais. Certes, l’image fait apparaître un bruit important et une faible luminosité, mais on arrive à différencier les différentes couleurs.

À l’avant, l’appareil photo de 16 Mpx est satisfaisant. On peut utiliser les selfies, sans les retoucher grâce à une luminosité adaptée et des couleurs étincelantes. C’est l’un des points forts de ce smartphone.

 

Audio

La société marseillaise nous donne le sourire avec la présence du port jack. Mais tout comme ses concurrents, il n’est pas assez puissant lorsque l’on utilise un casque de qualité. Pourtant, la distorsion est inexistante, c’est dommage.

Pour le haut-parleur qui est sur la bordure inférieure, il est bien présent, mais ne fait pas des merveilles. Aucune basse à l’horizon et le son devient rapide saturé lorsque le volume est au 3/4.

Performances

Sous ce corps d’aluminium et de plastique se cache un processeur Snapdragon 450 avec 4Go de RAM et 64 Go de mémoire. Il n’est pas des plus performants, mais lors de nos journées assez légères, il n’a pas rechigné et il permettait même de profiter des plusieurs applications ouvertes (réseaux sociaux, mails, web…). Lorsqu’il est en jeu, il va nous permettre de profiter de PUBG en qualité moyenne avec quelques latences au bout de 15 minutes de jeu. Ce n’est pas un smartphone pour les gamers et vous trouverez plus performant pour le même prix, mais le Wiko View 2 Pro respecte ses engagements.

Le smartphone tourne sous Android Oreo 8.0 et on attend patiemment la mise à jour. Cependant, Wiko a fait des efforts sur ce modèle avec une surcouche quasi-inexistante. Seule une application persiste, du nom de WiLine, permettant de gérer la coque optionnelle du smartphone. En tout cas, c’est un plaisir que de l’utiliser et on retrouve des similarités avec Motorola, notamment avec l’utilisation des gestuelles. Par contre, on voit très bien que la gestion de l’encoche n’est pas adaptée à la version d’Android.

Autonomie

Là aussi, nous sommes sur des caractéristiques faiblardes avec une batterie de 3 000 mAh. Avec celle-ci, le Wiko View 2 Pro arrive à tenir la journée, pour une utilisation normale. Si on espère jouer aux jeux et regarder des vidéos dans les transports, il faudra emporter son câble avec soi pour le recharger au bout de 5/6h. De plus, pas de recharge rapide, il faudra compter presque 1h30 pour recharger entièrement le smartphone (soit 30 minutes pour 30%).

Conclusion du Wiko View 2 Pro

Bien qu’il essaye d’être différent sur le marché, le Wiko View 2 Pro ne nous laisse pas de marbre. Son design est intéressant, même s’il aurait pu être parfait dans la finition. L’écran aussi aurait pu être parfait, mais il reste lisible dans toutes circonstances. L’appareil photo est bien loin des concurrents comme le Xiaomi Mi A2 mais il permettra de prendre quelques beaux clichés. Au niveau des performances, nous sommes sur un ancien processeur, mais les résultats sont satisfaisants. On apprécie le fait que Wiko veuille proposer un smartphone sans surcouche. Enfin, l’autonomie est certaine, mais pas non plus incroyable. Au final, c’est un smartphone moyen de gamme qui se classe au milieu du classement. Il en faudra plus à Wiko pour étonner et bouleverser son positionnement et son image.

Sale
Wiko View2 Pro Smartphone débloqué 4G (Ecran: 6 pouces - 64 Go - Double Nano-SIM - Android) Anthracite
13 Commentaires
Wiko View2 Pro Smartphone débloqué 4G (Ecran: 6 pouces - 64 Go - Double Nano-SIM - Android) Anthracite
  • Bel écran ultra-immersif: Ecran Full Screen 6'' HD+ au format 19: 9
  • Photos et vidéos sublimes: Double appareil photo arrière 16 MP + 8 MP grand angle (120°)/Appareil photo selfie 16 MP/Vidéo stabilisation avant et arrière

Avis du Wiko View 2 Pro

6.7

Design

7.5/10

Ecran

7.5/10

Appareil Photo

6.0/10

Audio

5.0/10

Performances

7.0/10

Autonomie

7.0/10

Points positifs

  • Design
  • Android sans surcouche

Points négatifs

  • Appareil photo décevant par moment
  • Du micro USB
  • Concurrence fait mieux pour moins cher (Xiaomi)

Rédacteur en chef - 22 ans et diplômé en marketing, management et communication. La technologie est une passion, le marketing est mon métier. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.