3 Jeux vidéo poétiques pour vos plus belles émotions vidéoludiques

Jeux vidéo et poésie sont-ils antinomiques ? Si vous vous limitez aux blockbusters et aux jeux de bourrin oui… Toutefois, si vous ouvrez votre esprit, appréciez simplement la beauté, l’harmonie et une certaine poésie aussi bien visuelle que sonore ?

Alors le Café du Geek se charge de vous livrer les plus belles émotions vidéoludiques. 

okami 1 jeux vidéo japonais poésie

Okami – La poésie avant tout

Ce titre est une ode à la poésie, une ode à l’art ancestral des estampes japonaises. Dès le départ, nous sommes plongés dans un univers bigarré, composé de couleurs, formes d’inspirations enchanteresses et toutes tirées du folklore et de la mythologie japonaise.

Derrière le message ouvertement écologique de ce jeu, nous avons avant toute une aventure onirique. Certes, vous devrez manipuler le stick avec talent, mais pas seulement pour vous déplacer. Ainsi durant certaines phases de jeu, si votre gourde d’encre est assez pleine, le jeu se met en pause. À l’aide de votre manette, vous allez avoir la possibilité de créer. Pourquoi ne pas dessiner des nénuphars pour traverser une grande rivière, ou de créer des animaux fantastiques.

okami jeux vidéo japonais

Certes, nous sommes bordés par les développeurs, mais ils nous laissent assez de liberté pour laisser aller votre imagination et votre sens esthétique. Cela même comme si votre serviteur, vous avez un niveau de dessin inférieur à celui d’un enfant à la crèche. À l’origine sorti sur PlayStation II, il est ressorti en version remastérisée HD. Il n’a rien perdu de son charme et de la poésie qui se dégage de chaque tableau. La modélisation est certes simpliste, mais colle parfaitement avec le Cell-Shading (type BD). Les développeurs n’ont pas seulement réalisé un beau et un bon jeu d’aventure action, mais une ode absolue à la nature et à la culture japonaise.

Nous avons été particulièrement séduits par la bande-son, riche en percussions en rythme. Des symphonies d’une pureté magistrale, éclectique, qui accompagne chacun des tableaux de ce titre.

Préparez-vous litres de thé vert et quelques pâtisseries japonaises, avant de vous lancer dans une aventure hors du temps.

  • Scénario : 4/5
  • Technique : 3,5/5
  • Plaisir : 4,5/5
  • Avis : 4/5

PC, PS4, Switch

Shadow of the Colossus

Shadow of the Colossus jeux vidéo poesie

Déjà remastérisé 2011, ce titre profite d’un reboot technique complet. Mais avant d’aller plus loin, posons les bases du scénario. Vous êtes un jeune guerrier qui décide de se rendre sur les terres interdites afin de ressusciter un être cher. Vous comprendrez rapidement que cela a un coût et ici il sera lourd et dangereux. Vous devrez éliminer 16 colosses aussi gigantesques que dangereux.

Maintenant, oubliez tout ce que vous savez de la direction artistique des jeux vidéo classiques. Ce titre est de ceux où l’on peut passer des heures juste admirer le paysage. Une ode à la contemplation, entre plaines à perte de vue, forêts aussi denses que dangereuses, des déserts somptueux et des régions montagneuses aussi escarpées, que majestueuses.

Nous pourrions passer des heures justes nous balader et même éviter les ennemis pour pouvoir en profiter encore plus longtemps. Mais cela serait passé à côté d’un titre aussi dynamique que stratégique. En effet, ne vous imaginez foncer tête basse vers les ennemis qui ne feront de vous qu’une bouchée. Enfin, s’il vous remarque, n’est pas Kratos qui veut. N’oubliez pas que vous n’êtes qu’un vulgaire insecte, prenez le temps d’observer et d’élaborer une stratégie précise. Comment allez-vous approcher ? Comment lui grimper dessus ? Et surtout où frapper ce Colosse pour réussir à en faire une de vos victimes ?

Un jeu aussi passionnant que profondément artistique, versé par une bande-son simplement onirique qui ne fait que renforcer l’aspect éthique et majestueux de cette quête. Pour ne rien gâcher, la technique est superbe, avec une animation parfaite en 4K en 30 ou 60 fps. La poésie vidéoludique rencontre la technique et cela ne peut que nous faire succomber. 

  • Scénario : 3/5
  • Technique : 4,5/5
  • Plaisir : 4,5/5
  • Avis : 4,5/5

PS4

Child of Light

Un conte pour enfant peut-il servir de base à un bon jeu vidéo ? Mais pas n’importe quel conte, un conte à l’ancienne, tout en rythme, tout en poésie.

Child of Light jeux vidéo

Ce titre démarre à la mort de l’héroïne, qui voit son esprit transposé dans un monde fantasmagorique. Elle rencontre un insecte facétieux et lumineux. Il sera votre plus précieux allié dans l’exploration et la quête d’une nouvelle liberté.

La direction artistique est d’une rare finesse, chaque détail a été peaufiné à la main. Le jeu des couleurs pastel, associé à celui des lumières, restitue une ambiance féerique. Mais quand nous découvrons que chaque protagoniste s’exprime en vers, cela nous achève. Les dialogues sont beaux à entendre, très naturels à l’écoute, ce qui finit de nous immerger dans un univers tout droit sorti de l’esprit d’un conteur du Moyen Âge.

Ce RPG tactique alterne phases d’explorations et de combats. Ces derniers sont très tactiques, demandent un sens aigu de la stratégie et de la mécanique de combat. Un jeu aussi intelligent qu’enjôleur, et dire qu’il est sorti au prix de 15 € en téléchargement. Comme quoi, dépenser des millions d’euros comme le font certains blockbusters n’achète pas le talent.

  •  Scénario : 2,5/5
  • Technique : 4/5
  • Plaisir : 4,5/5
  • Avis : 4/5

PC, PS4, Switch, Xbox One

Peut-Être cherchez vous un jeux vidéo plus mouvementé, comme des jeux vidéos de sport ? Dans ce cas, lisez notre sélection :

Ou alors, peut être envie de faire plaisir pour Noël ? Nos idées cadeaux noël jeux vidéo :

Geek, gamer, esthète et bon vivant, un principe tout se Bench ! Si en plus je m’amuse que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *